Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

23 octobre 2019

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Pour changer le monde, un projet à la fois

Aro Voyages célèbre ses 25 ans

Aro Voyages

©Photo Caroline Babin - Hebdo Rive Nord

À gauche, la porte-parole de Aro Voyages, Alice Morel-Michaud, au centre, la fondatrice, Colette Lavergne et à droite, la directrice générale, Solene Lévesque. Elles sont fières des réalisations et comptent poursuivre leur implication communautaire.

Étudiante, Colette Lavergne a d’abord entrepris des études en médecine. Lorsqu’elle s’est envolée à Cuba pour apprendre son métier, elle ne se doutait pas qu’elle reviendrait au Québec sous le charme du pays. Ce n’était que le début de son aventure.

©Photo Caroline Babin - Hebdo Rive Nord

La directrice générale, Solene Lévesque travaille depuis quinze ans aux côtés de sa mère et a accompagné pendant dix ans les participants à vivre des immersions à l’international.

©Photo Caroline Babin - Hebdo Rive Nord

La mission de l’organisme est de bâtir un monde meilleur en posant des actions concrètes à l’international et au niveau local.

©Photo Caroline Babin - Hebdo Rive Nord

Plusieurs jeunes qui ont participé à des séjours avec Aro Voyages étaient présents pour célébrer les 25 ans de l’organisme.

©Photo Caroline Babin - Hebdo Rive Nord

L'ambiance était festive.

Aro Voyages voit le jour en 1994. Tout se développe au fur et à mesure et le projet prend naissance dans l’appartement de la fondatrice, Mme ­Lavergne. La mission consiste d’abord à organiser des séjours d’initiation à la coopérative internationale qui ont permis au fil du temps à visiter différents pays, dont le Costa Rica, le Vietnam, Bali, l’Équateur, le Maroc, le Pérou, etc.

Ces expériences amènent les participants à mettre les pieds dans un pays en voie de développement et à donner un coup de main à des projets de développement initiés avec les pays. Sur place, ils travaillent avec des coopératives, des organisations, des partenaires et des communautés.

Aro Voyages

©Photo Caroline Babin - Hebdo Rive Nord

170 personnes se sont jointes à la grande célébration telles que des partenaires, accompagnateurs, employés, enseignants et jeunes.

Ces expériences amènent les participants à mettre les pieds dans un pays en voie de développement et à donner un coup de main à des projets de développement initiés avec les pays. Sur place, ils travaillent avec des coopératives, des organisations, des partenaires et des communautés. « Il y a tout le principe d’éducation du commerce équitable dans le contexte de mondialisation dans lequel nous sommes », la directrice générale, Solene Lévesque.

L’objectif est d’améliorer les conditions de vie dans lesquels se retrouvent les communautés, tout en cernant les besoins des pays. Aro Voyages a permis de s’allier avec des partenaires et de faire des dons tels que du matériel médical, des conteneurs de peinture, etc.

Aro Voyages

©Photo Caroline Babin - Hebdo Rive Nord

Comédienne, youtubeuse et porte-parole de Aro Voyages, Alice Morel-Michaud a vécu l’expérience d’un programme d’initiation à la coopération internationale à Cuba deux fois, au Costa Rica et en Équateur pour vivre un stage.

Expérience humaine

La clientèle cible est principalement les écoles, cégeps et universités. On vit le pays à travers une immersion totale. « On veut être dans des conditions de vie locale, on veut manger la nourriture locale, parler la langue et on veut participer au projet de développement durable des communautés dans lesquelles nous sommes », précise Solene Lévesque.

Les jeunes sont appelés à prendre part à des travaux communautaires, à travailler dans des champs, à s’occuper de récolter le café, la canne à sucre et à s’impliquer au sien de différentes tâches. Pour des questions de santé et sécurité, ils ne peuvent faire des travaux spécialisés, mais sont en mesure de transporter des matériaux. En après-midi, ces derniers en apprennent plus sur la culture du pays par le biais d’ateliers.

Des enseignants et des membres de l’organisme accompagnent les jeunes. Il peut y avoir des traducteurs sur place. Toute cette formation forge leur culture, leur éducation, l’ouverture d’esprit, l’entraide, la solidarité, etc. C’est le moment de pouvoir mettre en application ces valeurs.

On laisse une place aux étudiants du cégep qui peuvent effectuer un stage dans leur domaine les permettant de faire des découvertes et de développer leur expertise. « On veut toujours aller chercher une cohérence avec notre mission, c’est-à-dire bâtir un monde meilleur. C’est ce qu’on fait depuis 25 ans. Plus de 35 000 personnes ont participé avec nous. Ils ont été sensibilisés aux valeurs humaines et ont voyagé autrement », détaille-t-elle.

Aro Voyages ne s’adresse pas qu’aux écoles, mais accueille également quiconque ayant un intérêt pour partir à l’aventure, vivre un voyage humanitaire, puis communautaire.

Aro Voyages

©Photo Caroline Babin - Hebdo Rive Nord

Lors des dix premières années, l’organisme se rendait à Cuba. Par la suite, les responsables ont ouvert leurs horizons en ajoutant plusieurs autres destinations.

Évolution

Comme se remémore la fille de la fondatrice et directrice générale de Aro Voyages, Solene Lévesque, le premier voyage a réuni dix jeunes. L’année suivante, l’avion pour se rendre à Cuba était plein. « Tout s’est fait de bouche à oreille. Nous n’avons fait aucune publicité », a expliqué Solene Lévesque.

Peu importe les destinations des voyages, les participants sortent de leur zone de confort, contribuent à des projets humanitaires au sein de différents pays et vivent une immersion. Selon la directrice générale, plusieurs jeunes se mettent à pleurer en arrivant à destination. Loin de leur cellulaire et leur confort matériel, plusieurs vivent un choc. Mais après avoir vécu avec peu et avoir appris à profiter des petits bonheurs de la vie, ces derniers ne veulent plus repartir.

Mais avant de vivre toutes ces émotions, Aro Voyages se déplace pour donner des formations et les préparer à vivre ces voyages humanitaires. On privilégie une expérience de groupe, on délaisse la technologie comme les cellulaires pour se concentrer aux relations humaines.

Cette vision les plonge dans la réalité et les amène à découvrir des centres d’intérêt. « J’ai de super beaux témoignages provenant des gens qui ont vécu un séjour chez Aro Voyages. Ça s’est avéré un tremplin pour de nouvelles aventures qui leur ont permis de s’ancrer et prendre des décisions pour leur avenir », ajoute-t-elle.

Aro Voyages

©Photo Caroline Babin - Hebdo Rive Nord

La fondatrice, Colette Lavergne a débuté ce grand projet en 1994 dans son appartement. Très impliquée, elle continue de voyager et de rencontrer des partenaires.

Réalisations

Cette année, Aro Voyage prend le virage vert. Pour réussir à réduire les émissions de gaz à effet de serre à l’étranger, l’organisme s’est associé avec les Bourses Scol’ERE. Les citoyens peuvent poser une panoplie de gestes environnementaux. Pour chaque séjour, les groupes participeront à des défis compensations en plantant par exemple des arbres, en marchant à la place d’utiliser des moyens de transport, etc.

On vise à diminuer son empreinte et on tend à éduquer les citoyens. L’organisme souhaite également développer davantage les formations et miser encore plus sur l’éducation à la solidarité. « On veut ancrer notre mission avec des actions éducatives autant avant, pendant et après le départ », confie Solene Lévesque.

Soirée mémorable 

Souligné en grand réunissant 170 personnes telles que les participants, partenaires, employés, enseignants, jeunes, on a célébré l’organisme sous la thématique « 25 ans de solidarité » au chapiteau à l’Île-Lebel à Repentigny.

Au cours de la soirée, plusieurs personnes de l’organisme ont discuté de la mission et la porte-parole de Aro Voyages, Alice Morel-Michaud a partagé ses impressions. Ayant vécu des séjours avec l’organisme, la jeune comédienne connait le fonctionnement et l’impact de solidarité. Croyant aux effets bénéfiques, aux conséquences positives, elle encourage les jeunes à embarquer avec Aro Voyages.

Par ailleurs, la fondatrice est toujours impliquée, voyage et rencontre les partenaires. Aux yeux de sa fille, elle est une source inestimable et possède un grand bagage de connaissances. Un bel hommage lui a été fait lors des 25 ans de l’évènement. De son côté, la sœur de Solene Lévesque est médecin et travaille à Sainte-Justine. L’ensemble de la famille a comme valeur d’aider son prochain.

Pour plus de renseignements, on consulte le www.arovoyages.com ou on téléphone au 514 728-7222.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média