Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

04 novembre 2019

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Ginette Lareault aborde son lien privilégié avec la jeunesse

Impliquée pour la Semaine Lis avec moi

Auteure jeuensse

©Photo gracieuseté - Ginette Lareault - Hebdo Rive Nord

L’auteure Ginette Lareault a été approchée pour participer à la Semaine Lis avec moi. Elle a fait la rencontre des jeunes de l’école Alphonse-Desjardins à Repentigny, une expérience enrichissante.

Depuis toujours, Ginette Lareault gravite autour de l’écriture. Mais ce n’est qu’à l’aube de sa retraite qu’elle a décidé de se consacrer à sa passion. Aujourd’hui, celle qui a enseigné pendant nombre d’années est reconnue comme auteure jeunesse.

Depuis son enfance, la Repentignoise Ginette Lareault écrit par plaisir. Son parcours l’a amenée à côtoyer les enfants, les inciter à lire et à écrire à leur tour. Récemment, Mme ­Lareault a été approchée pour participer à la Semaine Lis avec moi. Mme ­Lareault est ainsi allée rencontrer les élèves de l’école Alphonse-Desjardins, située à Repentigny. L’école regroupe des enfants qui ont des problèmes particuliers.

L’auteure a profité de sa visite pour créer des liens avec les jeunes, leur parler de son parcours et leur partager son amour pour la lecture. Dès son arrivée, les élèves étaient très attentifs à ses propos, posaient des questions pertinentes, tout en démontrant une belle curiosité et une ouverture d’esprit.

«C’est tellement bien organisé à cette école-là. Les enfants sont bien encadrés et le personnel est formidable», témoigne Ginette Lareault. 

Mme ­Lareault a senti que les enseignants contribuent à faire connaître la lecture. « ­Les livres que je leur présente leur conviennent tellement», ajoute-t-elle. C’est la collection Manège qui a été présentée. Celle-ci est réalisée en collaboration avec l’auteure et les jeunes. Ginette Lareault a débuté ce grand projet avec son petit-fils et sa petite-fille, des moments qu’elle qualifie de purs bonheurs.

Processus créatif

Son petit-fils a été emballé dès le départ lorsque sa grand-maman lui a proposé d’écrire un livre. Le fonctionnement est toujours le même; les enfants qui travaillent avec elle doivent choisir un animal et un thème. «C’est important pour moi que les histoires soient ludiques et qu’on retienne quelque chose», fait-elle part.

La base de la collection Manège est de traiter d’un problème et de pouvoir y apporter des solutions comme dans l’histoire, La vache aux gros yeux. « ­Au bout du compte, c’est l’histoire de l’enfant», s’exclame l’auteure. Toutes les démarches sont réalisées de A à Z par le jeune; les corrections, la publication, les périodes de dédicace, les salons du livre, etc.

L’une de ses collaborations lui a permis de développer des liens par le biais d’un concours lancé par l’éditeur et la Commission scolaire. C’est Frédéric Boulianne qui a remporté cette opportunité et a vécu une expérience inoubliable. Les jeunes sont amenés à se pencher sur l’ensemble du processus créatif et littéraire.

De son côté, Ginette Lareault contribue à encadrer l’enfant, à lui partager son expertise et le conseille. « Au bout du compte, c’est son histoire », s’exclame-t-elle. Lors de la fin de cette expérience, les jeunes créateurs en ressortent enrichis. Pour y arriver, les parents doivent communiquer avec la maison d’édition Caramello et établissent une entente. Un autre moyen de pouvoir accéder à cette aventure est par le biais d’un concours.

Présentement, Mme Lareault travaille avec une jeune fille provenant de la Côte- Nord. Les parents et leur enfant se sont déplacés à Repentigny pour permettre la réalisation du projet littéraire. Dès les premières heures, il importe qu’elle travaille seule sur les idées à développer avec le jeune.

Pour la suite, les démarches se font à distance. Jusqu’à ce jour, différents thèmes ont été abordés dans les histoires tels que la persévérance, la confiance, le courage, l’acceptation de sa différence, etc. Ce dernier thème a d’ailleurs été travaillé dans l’une des histoires. « Ça les interpelle et ça leur parle », mentionne Ginette Lareault.

Relation avec les jeunes

Fière de partager une grande partie de sa vie auprès des jeunes, l’autrice révèle qu’ils sont heureux de faire sa rencontre et de la découvrir par son métier. « Je me sens toujours remplie de joie. Les enfants ont l’air d’avoir aimé les histoires. Mes histoires sont joyeuses, ludiques et leur apportent quelque chose », confirme-t-elle.

Auparavant enseignante, elle garde toujours l’œil ouvert dans ce qui se fait au niveau de l’éducation. Au cours de sa carrière, Ginette Lareault a publié seize livres et son plus récent est « Au revoir, les amis de la garderie! »écrit aux côtés de Anne-Marie Quesnel. Sa source d’inspiration elle la puise chez ses petits-enfants et dans son imaginaire. Sa mission, donner le goût de la lecture et offrir des histoires joyeuses.

Pour Ginette Lareault, l’envie de lire et d’apprendre est présente chez les enfants. Cette envie d'approfondir leur bagage leur est transmise par les enseignants qui mettent en place des initiatives pour propulser le mouvement de la lecture et l’écriture.

Multipliant les déplacements et occupée par son travail, Mme Lareault rencontre d’autres jeunes dans différents secteurs et participe à des salons du livre. « Les enfants sont très réceptifs. Quand je vais dans des classes, ils sont accueillants et contents », observe-t-elle.

L’auteure veut continuer pour les prochaines années à se consacrer à la publication jeunesse. « Le projet Manège est important pour moi. Ça implique du travail avec les enfants et j’aime ça », souligne-t-elle.

À son avis, les enfants qui écrivent sont fiers d’eux. De plus en plus, elle remarque que plusieurs ont un cahier pour écrire. « On ne voyait pas ça avant. Les enseignants doivent avoir un rôle à jouer là-dedans. J’entends souvent ça. Les enfants ont beaucoup d’imagination », termine-t-elle.

Commentaires

5 novembre 2019

Luce Baril

Bravo madame Lareault! Offrir la lecture et l’écriture aux enfants représente la grande porte de la communication. Quel travail mais aussi quelle générosité ! Mille bravos et que tous vos rêves deviennent des réalités! Luce Baril

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média