Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

08 novembre 2019

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Yves-François Blanchet confie l’environnement à Monique Pauzé

Bloc Québécois

Bloc Québécois

©Photo gracieuseté - Hebdo Rive Nord

Le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet a confié l’environnement à la députée de Repentigny, Monique Pauzé. Cette dernière a avoué chérir ce dossier plus que tout.

Le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet a dévoilé son cabinet fantôme et la liste des responsabilités parlementaires des députés du parti. Ce dernier a confié à la bloquiste de Repentigny, Monique Pauzé l’environnement, un dossier qu’elle est prête à défendre aux communes.

Menant trois dossiers de front lors de la dernière législature, Mme Pauzé est fière de se voir confier celui de l’environnement. « Je dois avouer que l’environnement est le dossier que je chéris plus que tout donc je ne pouvais pas espérer mieux », a-t-elle affirmé.

Cette dernière défendra tout nouveau projet d’oléoducs, s’opposera aux subventions des énergies fossiles et souhaite faire adopter une loi contraignante concernant les émissions de GES. Elle compte également se pencher avec ses collègues sur l’élimination des pesticides tueurs d’abeilles pour préserver la biodiversité.

Elle a tenu à rappeler que le Bloc appuie l’interdiction immédiate des néonicotinoïdes assortie d’un délai de transition pour les agriculteurs. Ces derniers devront transformer leurs techniques de culture.

Plus grande équipe

Le chef du Bloc encourage les élus aguerris et les nouvelles recrues à faire de la politique digne et propre, puis continuer à travailler fort pour obtenir des gains pour le Québec. Il demande à ses élus de respecter la volonté du Québec, de travailler pour le bien des citoyens et de s’opposer à ce qui est néfaste.

M. Blanchet avait annoncé que le député de Bécancour-Nicolet-Saurel, Louis Plamondon a été réélu comme président du caucus. Le député de La Plaine, Alain Terrien avait été nommé leader parlementaire et Claude DeBellefeuille, députée de Salaberry-Surcoît occupe la fonction de whip. Voici les différents porte-paroles nommés par le chef du parti.

On retrouve Xavier Barsalou-Duval de Pierre-Boucher-Les Patriotes-Verchères aux Transports, infrastructures et collectivités, Mario Beaulieu de La-Pointe-de-l’Île aux Langues officielles, Stéphane Bergeron de Montarville aux Affaires étrangères, Affaires intergouvernementales, Rapport d’impôt unique, Sylvie Bérubé d’Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou aux Affaires autochtones, Maxime Blanchette-Joncas de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques aux Comptes publics, Voie maritime du Saint-Laurent et Tourisme, Michel Boudrias de Terrebonne à la Défense nationale, Alexis Brunelle-Duceppe du Lac-Saint-Jean à la Francophonie internationale, Coopération internationale, Louise Chabot de Thérèse-De Blainville à l’Emploi, développement de la main-d’œuvre et travail, Martin Champoux de Drummond aux Communications (Patrimoine), Louise Charbonneau de Trois-Rivières à l’Innovation et sciences, Caroline Desbiens de Beauport-Côte-de-Beaupré-Île d’Orléans-Charlevoix aux Arts et Culture (Patrimoine), Luc Désilets de Rivière-des-Milles-Îles aux Anciens combattants et Revenu national, Rhéal Fortin de la Rivière-du-Nord à la Justice, Marie-Hélène Gaudreau des Laurentides-Labelle au Vivre-ensemble, accès à l’information, Protection des renseignements personnels, éthique, Marilène Gill de Manicouagan aux Pêches, océans et Garde côtière, Famille, enfants et développement social, Andréanne Larouche de Shefford à la Condition féminine et égalité des genres, Aînés, Sébastien Lemire d’Abitibi-Témiscamingue au Développement économique régional, Simon Marcil de Mirabel à la Sécurité publique et protection civile, Kristina Michaud d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia aux Changements climatiques, Jeunesse et Sports, Christine Normandin de Saint-Jean à l’Immigration, réfugiés et citoyenneté, Yves Perron de Berthier-Maskinongé à l’Agriculture, agroalimentaire et gestion de l’offre et Gabriel Ste-Marie de Joliette aux Finances et au Conseil du Trésor, Simon Pierre Savard-Tremblay de Saint-Hyacinthe-Bagot au Commerce international et Industrie, Mario Simard de Jonquière aux Ressources naturelles, Luc Thériault de Montcalm à la Santé et aide médicale à mourir; Institutions démocratiques, Denis Trudel de Longueuil-Saint-Hubert à la Solidarité sociale et Julie Vignola Beauport-Limoilou aux Services publics, approvisionnement et opérations gouvernementales.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média