Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

27 novembre 2019

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Changer le monde un geste à la fois

Folles d’ici s’installe au centre-ville à L’Assomption

Folles d'ici

©Photo Sarah Elisabeth Aubry - Hebdo Rive Nord

À gauche, Julie-Anne et à droite, Audrée, les deux propriétaires de Folles d’ici.

Il y a onze ans, Julie-Anne et Audrée ont pris la décision de tout laisser derrière elles. Voyageant à l’aide de leur sac à dos, c’est au Panama que les deux sœurs s’arrêtent et ouvrent une petite business, un hôtel-bar. Après avoir vécu un an là-bas, elles reviennent au Québec et font le grand saut en démarrant leur entreprise nommée « Folles d’ici ».

©Photo Sarah Elisabeth Aubry - Hebdo Rive Nord

Ayant ouvert une première boutique il y a trois ans à Joliette, les deux sœurs ont décidé d’ouvrir un second commerce à L’Assomption.

©Photo Sarah Elisabeth Aubry - Hebdo Rive Nord

Les deux sœurs ont réalisé leur rêve de mettre sur pied une entreprise à leur image correspond à leurs valeurs.

©Photo Sarah Elisabeth Aubry - Hebdo Rive Nord

La boutique est accueillante et chaleureuse.

©Photo Sarah Elisabeth Aubry - Hebdo Rive Nord

Le devant de la boutique est réservé aux produits en vracs.

Le projet a germé longtemps dans la tête des deux femmes. Ayant forgé leur expérience à l’extérieur, elles ont hésité un moment avant de mettre sur pied leurs idées. Seraient-elles prêtes à laisser leur travail, leur sécurité financière pour sortir de leur zone de confort et réaliser leur rêve? Le moment s’est présenté aux deux sœurs lorsqu’elles ont appris être enceintes en même temps.

Il n'y a plus de raison de reporter leurs ambitions, elles ont consolidé leur idée de départ au fil du temps. Leurs bébés ont passé une grande partie de leur première année de vie dans leur première boutique à Joliette. La clientèle les a vu grandir. Elles ont vécu des moments privilégiés avec leurs enfants, tout en travaillant durant leur congé de maternité.

Folles d'ici

©Photo Sarah Elisabeth Aubry - Hebdo Rive Nord

On retrouve des produits en vrac, zéro déchet et écoresponsables.

Un rêve qui se concrétise 

Ayant pris connaissance qu’un local était disponible au centre-ville de L’Assomption, Julie-Anne et Audrée ont vu l’opportunité d’installer une seconde boutique dans la municipalité où elles résident.

« Ce commerce a été pensé comme une boutique de quartier, zéro-déchet, de vrac. La boutique se veut un commerce de proximité, d’achat local avec des femmes entrepreneures », a convenu Audrée.

Fières de leur local, elles sont ravies d’avoir réussi à créer une entreprise correspondant à leurs valeurs. « C’est vraiment une suite logique de ce qu’on faisait à Joliette », a exprimé Julie-Anne.

Bien accueillies par les autres commerçants de L’Assomption, les deux propriétaires ont senti le mouvement de solidarité, d’ouverture et d’esprit d’équipe qui existe.

Concept 

Les deux entrepreneures priorisent les produits faits au Québec, locaux, écologiques, durables, écoresponsables et l’achat local. Derrière chaque produit, il y a une réflexion. Le contact avec les artisans est important à leurs yeux et l’utilité des produits.

« On mise beaucoup sur des produits coup de cœur », mentionnent-elles. Elles mettent l’accent sur ce qui est durable comme les sacs à sandwich, les mouchoirs, les papiers de toilette, les emballages alimentaires, etc. Les propriétaires de Folles d’ici y vont également selon la demande.

Éducation 

Mis à part s’occuper de la boutique, faire des trouvailles de produits, les complices visent à faire de l’éducation sur la façon dont on peut être écoresponsable. D’ailleurs, elles tiennent un blogue sur leur site Internet. « On fait beaucoup de sensibilisation et d’éducation. On se rend compte que les gens ne prennent pas en considération le chemin qu’un produit fait », ajoute Audrée.

L’un des premiers éléments à retenir est de considérer le cycle complet d’un objet comprenant le transport et la production de ce dernier. « En fait, c’est l’empreinte carbone qui est à calculer », complète Audrée abordant par exemple la brosse à dents en bambou. L’empreinte carbone est plus importante en raison de sa durée de vie, comparativement à la brosse à dents en bioplastique.

Folles d'ici

©Photo Sarah Elisabeth Aubry - Hebdo Rive Nord

Les deux entrepreneurs misent sur leurs produits coup de cœur, sur l’achat local, écoresponsables, durables et faits au Québec.

Petits gestes 

Depuis près de trois ans, les deux sœurs ont apporté des changements dans leur quotidien. Leurs enfants apprennent rapidement à suivre le mouvement. Ainsi, elles ont une salle de bain zéro plastique, ont éliminé les essuietouts, vident moins souvent les poubelles, etc.

C’est au fil du temps qu’elles ont modifié leurs habitudes de vie. « C’est en testant des produits qu’on a changé nos habitudes et finalement, la famille s’est adaptée », constate Audrée.

« On ne reviendrait pas en arrière », souligne Julie-Anne. En parallèle, les deux sœurs ne magasinent plus vraiment. Elles font des échanges avec une autre entrepreneure pour des vêtements et des proches.

Avenir

À long terme, Julie-Anne et Audrée souhaitent stabiliser leur entreprise et leurs deux boutiques. Ayant travaillé de nombreuses heures et encore aujourd’hui, elles désirent souffler un peu, investir leur énergie sur leur site web et bâtir une clientèle.

Pour en connaître plus, rendez-vous au https://follesdici.com/ / page Facebook Folles d’ici. Les deux boutiques sont situées au 24, Place Bourget Nord à Joliette et au 349, Boulevard de L’Ange-Gardien à L’Assomption.

Folles d'ici

©Photo Sarah Elisabeth Aubry - Hebdo Rive Nord

À l’avant de la boutique, on peut dénicher des produits et des sacs réutilisables.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média