Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

17 décembre 2019

L’écrivaine Jess Vendette a le vent dans les voiles

Plus d’une douzaine de titres en 2019

Jess Vendette

©Olivia Nguonly

La dernière année fut bien remplie pour l'auteure de L'Assomption.

C’est une année bien remplie qui se termine pour l’auteure Jess Vendette. Presqu’à pareille date l’an dernier, elle présentait Luna, son personnage vedette d’une série destinée aux jeunes filles. Cette fois, ce sont près de 10 romans portant sa signature que la femme de L’Assomption a vu apparaitre sur les tablettes des librairies en 2019.

« Quand je me suis arrêtée récemment à compter le nombre de mots que j’avais écrit cette année, j’ai eu un choc », sourit-elle. En plus de la collection Le Journal de Luna, Jess Vendette a également lancé la série Expert en Love au mois de novembre dernier, les romans La fée Cupcake, L’École des Sorcières, L’Ile au Volcan de Tiki, Belle et Rebelle et La ruelle de Tristouille, pour ne nommer que ceux-là. « Depuis que j’ai recommencé à écrire, ça n’arrête pas! », se réjouit-elle, en précisant que d’autres livres sont déjà rédigés, mais pas encore publiés.

En effet, Jess Vendette avait sorti un premier roman pour ados en 2013, puis un second en 2014. Cette fois, rien de semble pouvoir l’arrêter. « J’ai vraiment appris à fonctionner en tant qu’auteure. Je travaille davantage mes personnages et je ne m’arrête plus à la page blanche. Je note mes idées et je me promène même avec un calepin », image-t-elle.

Jess Vendette

©Olivia Nguonly

L’auteure de L’Assomption Jess Vendette était de passage au Salon du livre de Montréal il y a quelques jours afin de rencontrer ses jeunes lecteurs.

Une littérature bonbon

Celle qui se décrit comme étant une lectrice compulsive avoue avoir toujours eu un penchant pour la littérature jeunesse. « Ça me relaxe de lire ça et c’est vraiment le fun à écrire. C’est du bonbon! Tu peux aller n’importe où et même faire parler un zèbre : l’imagination n’a pas de limites. »

Même si l’écrivaine de L’Assomption adore donner vie à des animaux et invoquer de la magie dans ses récits, elle confie plancher actuellement sur l’écriture d’un roman policier et aimerait aussi flirter avec la « chick lit », un genre qui s’adresse majoritairement à un lectorat féminin.

Des rencontres magiques

Non seulement l’année 2019 aura ainsi été une année riche sur le plan de la rédaction pour Jess Vendette, elle aura aussi été riche en rencontres. En effet, alors que le Salon du livre de Montréal tirait à sa fin, il y a eu celui de l’Abitibi, de l’Estrie, du Lac St-Jean et de Rimouski, où elle a eu la chance d’échanger avec ses lecteurs.

« Ce sont des événements très demandants, mais ça me donne des vitamines. Je reçois de l’amour à l’état pur dans les salons », partage-t-elle, en racontant qu’une jeune fille lui avait confié, émotive, avoir vécu la même chose que son héroïne, Luna.

Pour la suite de l’histoire, Mme Vendette continuera à coup sûr de s’inspirer de son quotidien et de se nourrir des réflexions de ses propres filles pour alimenter ses romans. Elle invite aussi les jeunes à poursuivre leurs rêves et à ne jamais abandonner. « Il n’y a pas de mauvais chemins pour se réaliser. Des fois, ça peut prendre du temps. Moi, j’ai eu peur, mais là, je suis sur mon X. Et pour trouver son chemin, il faut parfois en prendre d’autres », philosophe l’auteure.

Jess Vendette offre aussi des animations dans les écoles. Pour informations, consultez sa page Facebook : « Jess Vendette » ou écrivez au jessvendette@outlook.com. Elle sera aussi de passage au Salon du livre jeunesse de Longueuil qui se tiendra du 14 au 16 février 2020.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média