Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

23 décembre 2019

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Un compte de taxes sous l’inflation à L’Assomption

Budget 2020

Sébastien Nadeau

©Photo archives - Hebdo Rive Nord

Le maire de L’Assomption, Sébastien Nadeau, et son équipe se disent fiers de l’exercice budgétaire réalisé.

Le conseil municipal de la Ville de L’Assomption a déposé le 17 décembre dernier le budget 2020 et son programme triennal d’immobilisations 2020-2021-2022. Mentionné à maintes reprises au cours des derniers mois, L’Assomption se consacre à une saine gestion et a présenté un budget responsable tourné vers l’avenir. Pour une troisième année, le compte de taxes est sous l’inflation et le taux de taxation est compétitif par rapport au marché de référence.

Le maire de L’Assomption, Sébastien Nadeau, et son équipe se disent fiers de l’exercice budgétaire réalisé. Pour l’année 2020, on indique une variation du taux de base égale à 0,5%. « À votre demande, nous nous étions engagés à ramener le niveau de taxation des citoyens de L’Assomption à un niveau compétitif avec les villes de taille similaire, et ce, en battant année après année, l’(IPC), soit l’indice des prix à la consommation. Nous nous étions donnés à l’époque quatre ans pour y arriver. Cette année, nous accomplirons un pas qui nous permettra de dire bientôt mission accomplie », a-t-il mentionné.

En 2019, le budget total était de 40 035 880$ et on prévoit que pour 2020, ce dernier sera de 40 559 070$. Concernant les dépenses, on vise un total des charges fixes de 35 025 060$.

 « Cette année, votre taxation va augmenter de 0,50% un gain par rapport à l’IPC de 1,40%. Au total, la majorité des villes ont augmenté au cours des trois dernières années des dépenses aux citoyens de 6%. Dans notre cas, ça sera de 3,25%, un gain de 2,75% », souligne le maire Nadeau.

Un autre point positif concerne la tarification fixée par la Ville pour différents services, par exemple l’eau et les matières résiduelles. Celle-ci est de 527$, comparativement à des villes de taille similaire où la tarification est de 569$ en moyenne. 90% des résidences de L’Assomption connaîtront une augmentation inférieure à 15$, 2 629 demeures résidentielles payeront 11$ à 15$ de plus, 617 demeures résidentielles verront une augmentation de 16$ à 20$, etc. Concrètement, le compte de taxes d’une maison unifamiliale pour 2019 était de 2 855$ et pour 2020, ce dernier sera de 2 865$, soit un écart de 10$.

Réalisations et contraintes 2019

Au cours de l’année, le conseil municipal a été à l’écoute des citoyens et a mis sur pied différents projets tels que l’ouverture d’un Bureau du citoyen, le prolongement de la piste cyclable sur le chemin du Golf, la Politique environnementale 2019-2025, le parc à chiens, Cultura, le contrôle des dépenses publiques, l’augmentation des marges de manœuvre, l’accroissement des montants obtenus en subvention, la confirmation de la subvention pour une nouvelle caserne, etc.

Quelques contraintes font partie du budget 2020, dont la hausse du contrat de déneigement de 361 000$, la démolition du bâtiment d’Électrolux au coût de 106 000$, l’acquisition et la mise en valeur du Vieux-Palais de justice, la hausse des coûts unitaires des produits chimiques pour le traitement de l’eau (6%), la contribution exceptionnelle pour la gestion des matières résiduelles et quote-part à la MRC de 128 500$, les coûts associés à l’augmentation du service des citoyens pour mieux répondre aux besoins de la population, etc.

Tournés vers l'avenir 

Le programme triennal d’immobilisation (PTI) a été adopté représentant une somme de plus de 132 030 714$ d’ici 2022 dont 29 586 858$ en 2020. On cible augmenter les revenus par des investissements industriels. Parmi le PTI, on retrouve plusieurs projets y figurant, tels que la caserne de pompier qui verra sa construction débuter dès ce printemps. Des annonces seront faites dès janvier et février prochain pour le développement industriel de la Ville.

La Ville de L’Assomption souhaite développer sa place publique au centre-ville sur la rue Saint-Joachim, afin de rassembler la communauté. On compte investir dans le transport actif pour 2020 avec d’autres pistes cyclables sur le territoire. « On réfléchit à un lien entre le secteur Saint-Gérard et L’Assomption. C’est une demande qui est forte », fait-il savoir.

En discussion avec le gouvernement, il pourrait y avoir la mise en place d’un carrefour giratoire avec double voie sur la route 341 au nord du pont Bailleul pour désengorger la circulation. La Ville se penche actuellement sur des solutions à mettre en place avec le ministre des Transports du Québec (MTQ).

On souhaite ajouter une troisième voie sur la route 343. D’autres investissements seront faits en 2020 pour l’affichage électronique, véhicules électriques, des améliorations au niveau du parc écologique, des investissements pour du pavage, des infrastructures routières, aqueducs, égouts, resurfaçage dès 2020 au coût de 500 000$, etc.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média