Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Rétrospective

Retour

28 décembre 2019

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Rétrospective 2019 février

La CAQ va de l’avant avec l’agrandissement de l'Hôpital Pierre-Le Gardeur

CAQ Hopital

©Photo Hebdo Rive Nord, arcihives

L’hôpital Pierre Le Gardeur verra l’ajout de 246 lits.

François Legault l’avait promis en campagne électorale et 5 mois après son élection à la tête du Québec, il a annoncé l’agrandissement de 246 lits à l’hôpital Pierre-Le Gardeur.

Ces lits supplémentaires en soins de courte durée permettront notamment de réduire l’attente à l’urgence et d’améliorer les services offerts aux citoyens du Sud de Lanaudière.

Une analyse des besoins de services de la population effectuée par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Lanaudière a démontré la nécessité de rehausser le nombre de lits prévu au projet d’agrandissement de l’hôpital Pierre-Le Gardeur. Cette analyse est fondée sur l’évolution démographique de la région par strates d’âge et sur des indicateurs de pertinence clinique hospitalière.

Rappelons que le projet d’agrandissement vise plusieurs secteurs névralgiques de l’hôpital Pierre-Le Gardeur, notamment l’unité de soins en médecine et chirurgie, l’unité de soins obstétriques, de néonatalogie et de pédiatrie, l’unité de soins en psychiatrie, le bloc opératoire, l’inhalothérapie et la pneumologie, l’endoscopie ainsi que l’électrophysiologie médicale. La réalisation du dossier d'opportunité est en cours et devrait être terminée d'ici mai prochain.

Yves Jabouin et Tristar Repentigny, une équipe gagnante

C’est en grande pompe que les dirigeants de Tristar Repentigny ont lancé officiellement leur gym situé sur la rue Notre-Dame, le samedi 2 février dernier.

 

Des gens de tous les milieux se sont déplacés en grand nombre pour assister à l’événement, car pas moins de 200 personnes s’étaient donné rendez-vous aussi pour immortaliser le passage au gym de l’ancien champion du monde de la MMA [arts martiaux mixtes], Georges St-Pierre.

Il y a eu de l’action avec les différentes démonstrations d’athlètes qui se sont présentés sur le ring. Même le propriétaire de la place, Yves Jabouin, a lui aussi donné un bon spectacle à tous les invités en montant dans le ring.

Le clou de la journée d’ouverture était la venue de Georges St-Pierre qui a fait la joie des nombreux fans qui s’étaient déplacés pour faire signer des chandails, des gants et, bien sûr, prendre des photos avec ce grand champion.

St-Pierre a été très patient et gentil envers tout le monde. Il a signé des autographes et posé avec tous les gens intéressés, du premier au dernier.

 

 

 

 

 

 

Tristar

©Photo Hebdo Rive Nord, archives

Il y a eu de l’action lors de l’ouverture du Tristar de Repentigny

54e Finale des Jeux du Québec

Les athlètes sont prêts à faire face aux plus grands défis de leurs jeunes carrières. Réunis au Cégep de L’Assomption pour une soirée préparatoire aux Jeux du Québec, on peut dire que l’ambiance était à son comble à moins de deux semaines de la 54e édition de cette compétition qui se déroulera cette année à Québec

 

La délégation de Lanaudière sera fièrement représentée par environ 200 athlètes, répartis dans 20 disciplines. Les jeunes seront accompagnés par une cinquantaine d’entraîneurs et une quinzaine de missionnaires bénévoles. Chargé d’encadrer et encourager les athlètes, chaque missionnaire sera présent en tout temps auprès de son groupe pour s’assurer que les athlètes vivent une expérience mémorable. Loisir et Sport Lanaudière, l’organisme régional qui coordonne le programme des Jeux du Québec, a mandaté Audrey Coutu à titre de chef de délégation.

 

Parmi les athlètes qu’il faudra surveiller, la jeune Adèle Charneau du club de judo St-Paul l’Ermite sera sûrement le point de mire de cette compétition. L’athlète performe très bien sur la scène provinciale avec une série de médailles à son cou. D’ailleurs, elle se dit prête pour la compétition

Jeux du Québec

©Photo Hebdo Rive Nord-archives

Les jeunes vont représenter la région de Lanaudière avec fierté

Des membres de Safima se voient révoquer leur statut

Des membres de Safima ont eu la mauvaise surprise d’apprendre par le conseil d’administration (CA), en marge de leur requête d’assemblée générale spéciale (AGS), que plusieurs d’entre eux ne seraient plus considérés membres. Le CA vient pour sa part de convoquer une autre AGS le vendredi 8 février à 18h au Centre Laurent-Venne.

Instabilité du personnel, irrégularités dans la gestion comptable, absence prolongée d’un membre du CA notamment, la liste de doléances des membres est longue, poussant ceux-ci à demander en novembre dernier la tenue d’une assemblée générale spéciale (AGS). Lors de cette dernière, qui a eu lieu le 12 janvier et à laquelle une quarantaine de membres ont participé, ceux-ci y ont voté la destitution de deux administrateurs, ainsi qu’une révision des règlements sur la gestion documentaire et la transparence.

De son côté, le CA déclare cette AGS invalide. Dans un courriel envoyé peu de temps après la requête d’AGS par les membres, le président, Raphael Yimga Tatchi, signalait que « le CA a décidé, par résolution, d'accepter tous les membres dont les demandes ont été retrouvées dans les dossiers de l'organisme, du début 2016 au 11 juin 2018 inclusivement (…) Aussi, pour un ensemble de raisons pratiques (…), l'acceptation de nouveaux membres a été suspendue au 12 juin 2018, ce jusqu'au retour à une situation normale ». Il invoque du même coup une clause des règlements généraux stipulant que le CA doit accepter les membres, ce qui n’aurait jamais été effectué ou en partie.

Safima

©Photo gracieuseté

Une assemblée générale spéciale a été convoquée par le CA de Safima

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média