Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Rétrospective

Retour

30 décembre 2019

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Rétrospective 2019 avril

Panne majeure dans la MRC L’Assomption

Verglas Repentigny

©Photo Hebdo Rive-Nord-archives

Plusieurs secteurs sont présentement privés d’électricité dans la MRC L’Assomption.

Selon les chiffres fournis actuellement par Hydro-Québec, près du tiers de la population de Lanaudière est privée d’électricité. Les conditions métrologiques ont un impact sur le réseau. Avec la bonne quantité de verglas accumulée sur les fils électriques et les arbres, la situation s’est rapidement détériorée.

Au sein de MRC L’Assomption, on comptabilise cent interruptions privant ainsi 28 625 clients sur 57 187. Le réseau de distribution d’électricité a été grandement affecté engendrant ainsi des pannes, bris et délais dans le rétablissement de réseau. Avec les mauvaises conditions météo de la journée, il pourrait y avoir un délai d’attente jusqu’à jeudi pour une grande partie de la clientèle affectée.

Hydro-Québec a déploré 425 équipes, afin d’intervenir dans les différents secteurs touchés. À l’avis de la compagnie, la majorité devrait avoir accès à de l’électricité dès demain matin si les conditions s’améliorent. Repentigny est le secteur le plus atteint avec 22 171 clients privés sur 37 723, suivi de L’Assomption avec 5 754 clients privés sur 10 347 et on retrouve Charlemagne avec 554 clients privés sur 3 270.

Un train déraille à L’Assomption

Un train de marchandises a déraillé à L'Assomption, le mercredi 24 avril, près du rang de l'Achigan et du boulevard de l'Ange-Gardien derrière l'ancien Rona, vers 4 h 30 du matin. Une dizaine de wagons, dont certains contiennent des matières dangereuses, ont dévié des rails.

 

 Les équipes du Canadien National, de Transport Québec, du Service de sécurité incendie et du Service de police de la Ville de L’Assomption se sont déplacées sur place pour sécuriser les lieux et procéder aux premières évaluations. Il n'y a pas eu de blessés. La cause du déraillement reste à déterminer.

Le directeur des relations avec les médias du CN, Jonathan Abecassis, précise qu’il n’y a aucun danger pour la population à la suite de cet incident. Il explique que ce sont treize wagons qui ont déraillé, dont six qui contenaient de l’aluminium ou des produits forestiers, puis six autres qui étaient vides.

Un seul wagon contenait des matières dangereuses. « Il n’y a eu aucune fuite, aucun feu, ni aucune blessure », détaille M. Abecassis. Le CN tient à remercier les premiers répondants qui se sont rendus sur place. L’enquête se poursuit.

 

 

 

Train Assomption

©Photo Hebdo Rive Nord-archives

Un déraillement de train à eu lieu à L’Assomption.

Le CRUL un outil de développement primordial pour Lanaudière

C’est sous le thème «Former pour mieux créer» que la préfète de la MRC de L’Assomption et mairesse de la Ville de Repentigny, Chantal Deschamps, a entretenu les gens d’affaires lors de son traditionnel souper de la préfète présenté par la Chambre de commerce de la MRC de L’Assomption au Centre de formation professionnelle (CFP) des Riverains, le mardi 16 avril dernier.

 Si la mairesse a choisi ce thème qu’elle défend bec et ongles avec passion, c’est que la création du CRUL [Centre régional universitaire de Lanaudière] devient un élément majeur de formation des jeunes dans la région: «Ayant été professeur universitaire –  je le resterai toujours dans l’âme –, vous comprendrez à quel point la formation, en particulier la formation supérieure, est à mes yeux fondamentale pour contribuer au développement de notre collectivité. Malheureusement, dans Lanaudière, on a moins de diplômés universitaires que pratiquement partout ailleurs au Québec.»

La présence du CRUL, pour la mairesse de la Ville de Repentigny, représente plusieurs opportunités pour les gens d’affaires de la grande région de Lanaudière. Rappelons que la priorité du CRUL est de donner accès à une banque de stagiaires, de travailleurs qualifiés et de chercheurs pour la réalisation de vos projets.

Pour Chantal Deschamps: «Le CRUL, c’est un avenir nouveau et prometteur qu’on offre à nos jeunes et à nos entreprises, ce qui devrait grandement faciliter leur choix de rester ici, ou à d’autres de venir s’établir ici. Ils auront en main tous les outils pour apprendre, créer, transformer et innover dans la région. Et de développer, tous ensemble, le "réflexe CRUL".»

 

Diner de la mairesse

©Photo Hebdo Rive Rive nord-archives

: La mairesse Chantal Deschamps a rappelé avec justesse d’ailleurs que sur l’ensemble des Québécois âgés de 25 à 64 ans, près du tiers possèdent un diplôme universitaire.

La  contribution de Richard Marchand soulignée

C’est en marge de la Semaine de l’action bénévole que le gouvernement du Québec a reconnu l’engagement de bénévoles et d’organismes de toutes les régions, lors de la 22e remise des prix Hommage bénévolat-Québec, le 9 avril à l’hôtel du Parlement.

 Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, Jean Boulet, a remis 40 prix à des personnes. Parmi les récipiendaires de la région de Lanaudière Richard Marchand, de Repentigny, s’est distingué dans la catégorie « Bénévole ».

 

Âgé de 41 ans et atteint de trisomie 21, M. Marchand amasse des fonds pour Opération Enfant Soleil depuis 18 ans. Doté d’un charisme extraordinaire, il s’est allié une équipe de collaborateurs avec qui il organise un tournoi de golf annuel en Floride depuis 2008. À ce jour, le Happening Richard Marchand, combiné à d’autres activités, a permis d’amasser 711 500 $. M. Marchand est un maillon essentiel de cette chaîne de solidarité venant en aide aux enfants malades. Cette distinction s’ajoute à plusieurs autres qu’il a reçues au fil des ans, dont la Médaille de l’Assemblée nationale. « Dès ma première rencontre avec. Richard Marchand, j’ai été charmée par son charisme, sa générosité et sa grande détermination. Je me réjouis que son apport  à la cause des enfants malades soit ainsi reconnu. Il est une source d’inspiration et un grand ambassadeur pour la communauté repentignoise. »  Lise Lavallée, députée de Repentigny

Richard Marchand

©Photo gracieuseté

La députée de Repentigny, Lise Lavallée, ainsi que le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, Jean Boulet, entourent le récipiendaire, Richard Marchand.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média