Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Rétrospective

Retour

02 janvier 2020

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Rétrospective 2019 juillet

Plus de 15 000 personnes assistent au Grand Concert de l’Aramusique

Aramusique juillet

©Photo Hebdo Rive Nord-archavies

Marc Hervieux a donné tout un spectacle.

Tous les ingrédients étaient réunis le 17 juillet dernier, lors du spectacle en plein air au parc régional de l’Île-Lebel pour permettre une soirée tout en musique. On a laissé place à un concert en plein air avec l’Aramusique en collaboration avec la Ville de Repentigny.

Si dame nature n’était pas au rendez-vous en après-midi, les nuages se sont dissipés et le beau temps s’est installé pour permettre une soirée magique. Après plusieurs discours, dont celui de la mairesse Chantal Deschamps, le chef d’orchestre, Stéphane Laforest de la Sinfonia de Lanaudière a entamé ses premières notes. Ce dernier était accompagné par Marc Hervieux, Jean-François Breau, Alain Dumas et Vincent Gosselin. Au cours du concert haut en couleur, les interprètes ont entamé les grands succès de Frank Sinatra et Michael Bublé. La foule a pu entendre de la musique francophone, et ce, durant plus de deux heures. Le public diversifié en a redemandé.

Acquistion importante pour l’Hôpital Pierre-Le Gardeur

C’est en présence des élus du secteur et des responsables du domaine de la santé que le ministre de l’Économie et de l’Innovation et responsable de la région de Lanaudière, Pierre Fitzgibbon, a annoncé l’implantation d’un tomographe par émission de positrons (TEP-TDM).

Cet appareil à la fine pointe détecte la présence d’anomalies métaboliques et permet de la localiser de manière bien précise. Les patients de Lanaudière n’auront plus à se déplacer à l’extérieur pour avoir un diagnostic de cancer précoce. Pour sa part, la députée de Repentigny, Lise Lavallée avait fait de ce dossier son cheval de bataille. On a souligné par cette même occasion, le départ à la retraite du Dr Michel Maheu, hémato-oncologue, qui a été une source d’inspiration dans ce dossier.

La mise en place de cet appareil devrait se faire au cours de la prochaine année. Les élus du secteur et les collègues de l’hôpital ont mis en lumière les 44 ans de service du Dr Maheu.

 

Hôpital Pierre-Le Gardeur

©Hebdo Rive Nord-archives

Le ministre de l’Économie et de l’Innovation et responsable de la région de Lanaudière, Pierre Fitzgibbon, annonçait l’implantation de l’appareil, en compagnie des représentants du domaine de la santé et des élus du secteur.

La MRC de L’Assomption octroie 25 000$ au projet du boisé des Terres noires

La MRC de L’Assomption a octroyé en juillet dernier une aide financière de 25 000$ à la Fiducie de conservation des écosystèmes de Lanaudière (FCEL) pour la réhabilitation. Propriétaire depuis 2017 de 37,4 hectares du boisé des Terres noires, la FCEL effectue des travaux de réaménagement pour conserver le milieu naturel du site, en plus d’assurer sa protection.

Le défi de la FCEL est de réussir à contrôler la plante envahissante tenace qu’est le phragmite. Pour y arriver, un plan de réaménagement a été réalisé. Parmi les démarches entreprises, soulignons l’aménagement d’un étang de deux hectares, la création de grands marécages, la plantation de 4 800 arbres et 28 espèces différentes, etc.

L’objectif convoité est de créer un milieu d’origine et de consolider un endroit de milieux humides et forestiers. Plusieurs partenaires s’unissent pour protéger les milieux dont l’UQÀM, la Fondation de la Faune du Québec, Environnement Canada, la Fondation Écho et Hydro-Québec. À long terme, trois volets sont convoités; restaurer le milieu d’origine, se pencher sur l’acquisition de connaissances et se consacrer à l’aspect éducatif.

 

Le défi de la FCEL

©Photo Hebdo Rive Nord-archives

Une partie de l’équipe des fiduciaires en présence du maire de L’Assomption, Sébastien Nadeau, des conseillers municipaux sont fiers de constater l’ampleur du projet.

Roger Taillibert, l’homme de lumière

 

C’est une grande œuvre qui a pris place tout l’été au Centre d’art Diane Dufresne, à Repentigny; celle de l’architecte  Roger Taillibert. Reconnu pour la construction de bâtiments, deux celle du stade olympique de Montréal, l’artiste a eu l’occasion de partager une facette moins connue de son talent par le biais de ses tableaux.  

 

M. Taillibert était heureux de retrouver sa résidence de Saint-Sauveur pour l’été, lui qui avait l’habitude de passer la majorité de son temps en France. Il était donc présent à Repentigny lors du récent vernissage de l’exposition intitulée Volumes et lumières. « Je trouve que c’est une très belle exposition. Les commissaires (Alain Stanké et Maxime-Alexis Frappier) ont fait ça assez habilement, présentant différents passages de ma vie », avait-il partagé à l’Hebdo Rive Nord.

 

Peu de temps après la fin de l’exposition, on apprenait le décès de M. Taillibert (93 ans), le 3 octobre dernier. Nul doute, l’homme de grand talent aura laissé sa marque par ses constructions impressionnantes, partout dans le monde.

Roger Taillibert

©Photo Christian Richard

Peu de temps après la fin de l’exposition, on apprenait le décès de M. Taillibert (93 ans), le 3 octobre dernier.

Sillonner les routes du Québec vers le répertoire francophone

Les Productions Grand V composées de Janik V. Dufour et Valérie Boulianne-Lefrançois ont charmé le public avec « Blue Suede Show », « Cocktail »et reviennent en force avec un troisième spectacle «Je reviens chez nous. »

@R:Co-écrite par Janik V. Dufour et Dominic Saint-Laurent, l’histoire raconte le périple d’un jeune homme. Souhaitant découvrir le Québec à bord d’un Westfalia, la pièce musicale explore différents genres musicaux. Le public est plongé dans des histoires, des souvenirs et des pensées, tout au long du spectacle. À travers différents tableaux, on parcourt des régions du Québec. On peut entendre les chanteurs chacun leur tour et réunis ensemble sur scène interprétant des classiques québécois tels que Félix Leclerc, Ginette Reno, Jean-Pierre Ferland, Gilles Vigneault, Yvon Deschamps, Harmonium, etc.

Le public remarque le talent de Marc-André Fortin, Jean-Philippe Audet, Simon Fréchette-Daoust, Frédérique Mousseau et Gabrielle Destroismaisons. On tend aussi à prouver l’essence de la musique, son utilité et sa force dans les moments de vie.

Vers la finale du spectacle, le jeune homme est de retour à son point de départ, lui qui a retrouvé son père. Regard dans le rétroviseur, après 1 600 km parcourus, il a vécu le « road-trip» d’une vie.

 

Je reviens chez nous

©Photo Hebdo Rive nord-archives

Les cinq interprètes sont réunis autour piano et leur cinq voix s’unissent.

4,2 millions pour le Cyclo-défi Enbridge contre le cancer

Pour une 11ème édition du Cyclo-défi Enbridge contre le cancer, Repentigny a constitué le lieu de départ pour plus de 1 148 cyclistes. Ces derniers se sont rassemblés tôt le 6 juillet dernier, à l’école secondaire Jean-Baptiste-Meilleur pour prendre part à l’évènement.

Les participants ont réalisé un parcours de 200 km reliant Montréal à Québec. La Fondation de l’Hôpital général juif a annoncé que l’édition 2019 a permis d’amasser 4,2 millions de dollars. Ces fonds sont essentiels pour soutenir la recherche sur le cancer, les traitements, les soins et la prévention. Soulignons que depuis 2008, la Fondation a récolté plus de 440,4 millions de dollars à travers le Canada.

Pour cet évènement sportif, c’est Denis Coderre qui était le fier ambassadeur. «Je crois qu’en tant que résidents et de la ville, nous devons prendre soin les uns des autres et grâce au Cyclo-défi, nous aidons directement les personnes touchées par le cancer dans notre province »,a-t-il exprimé.

Défi cycliste

©Photo Hebdo Rive Nord-archives

:Les cyclistes ont débuté leur parcours à Repentigny.

Affronter le cancer et le surmonter ensemble

Pour une 16ème édition le 14 juin dernier, organisateurs, bénévoles, participants et donateurs ont marché dans l’espoir de faire avancer la cause du cancer au parc de l’Île-Lebel, à Repentigny.

Les personnes présentes ont échangé et ont eu des pensées pour les victimes du cancer. Le président du comité organisateur, Jean-Claude Lelièvre a souligné le succès de l’évènement. Malgré le temps maussade, les 42 équipes présentes ont pu amasser la somme de 105 000$, remise à la Société canadienne du cancer. La population avait la possibilité de se greffer à l’évènement en offrant des dons.

Des artistes sont venus soutenir la cause tels que Sandra Christin, connue pour son passage à La Voix, la FADOQ de L’Assomption, l’Harmonie FADOQ L’Assomption, Bernard Fillion et son fils, etc. Un peu plus tard, on a pu assister à la Cérémonie des luminaires et au fil des heures, les équipes se sont passées le flambeau dans une ambiance calme et sereine.

Les prochaines éditions pourraient se voir modifier au niveau de la formule. Mais il importe pour Jean-Claude Lelièvre que l’évènement se déroule le soir et la nuit, puisque le cancer ne dort jamais.

 

Relais pour la vie

©Photo Hebdo Rive Nord-archives

Le public est invité à se rejoindre au relais. Des familles ont également appuyé l’événement.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média