Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Rétrospective

Retour

03 janvier 2020

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Rétrospective 2019 septembre

C’est un départ pour la 34e édition des ITJBN

ITJBN

©Photo Hebdo Rive Nord-archives

Un évènement à ne pas manquer du 25 au 31 août.

Les organisateurs du tournoi et Tennis Canada ont donné le coup d’envoi à l’édition 2019 des Internationaux de tennis junior Banque Nationale (ITJBN). Ce tournoi de catégorie 1, sanctionné par la Fédération internationale de tennis (ITF) s’est déroulé du 25 au 31 août, au parc La Rochelle, à Repentigny.

Le tournoi de Repentigny est un important tremplin pour les joueurs professionnels de tennis d’ici et d’ailleurs dans le monde. L’évènement leur permet de se faire connaître, de s’améliorer et de se préparer en vue des Grands Chelems juniors de l’année à New York. C’est l’opportunité pour les athlètes canadiens de produire de formidables prestations à Repentigny. Ainsi, on peut penser à Bianca Andreescu qui avait conquis les honneurs en 2015.

Il est à rappeler que les Internationaux de tennis junior Banque Nationale est le seul tournoi ITF de catégorie 1 à être disputé au Canada. À chaque édition, on accueille les meilleurs juniors de la planète âgés de 14 à 18 ans.

 

Fous de théâtre charme L’Assomption

La troisième édition de Fous de théâtre s’est arrêtée à L’Assomption, après avoir été de passage à Repentigny. Le public et les visiteurs ont pu découvrir le théâtre sous toutes ses formes, tout en s’arrêtant dans différents endroits de la Ville pour assister à des représentations, lectures publiques, pièces en chantier, spectacles de rue et déambulatoires, etc.

L’ambiance était festive durant tout le weekend. Des festins gourmets ont permis aux intéressés de vivre une expérience culinaire. « Le centre-ville de L’Assomption a vibré au cœur du théâtre », s’est exclamée la coordinatrice du volet théâtre et directrice artistique de Fous de théâtre, Michèle Rouleau. Les deux porte-paroles Émilie Perreault et Simon Boulerice ont donné le coup d’envoi de la programmation grâce à « Les pièces de notre amour », créées par ces derniers et présentées au Théâtre Hector-Charland.

Le public a été réceptif et lui a permis de découvrir les lieux de L’Assomption par le biais du théâtre. Celui-ci a pu avoir accès à une programmation avec une belle variété de pièces. L’évènement a su montrer le théâtre sous différentes facettes avec des emplacements inusités par le biais d’une trentaine de spectacles. 75 artistes ont participé à l’évènement festif.

 

 

Fou de théâtre

©Photo Hebdo Rive Nord-archives

Ayant eu carte blanche pour un projet, les deux complices ont créé « Les pièces de notre amour » présentées lors de la soirée d’ouverture de Fous de théâtre.

À chaque bière son histoire

Les propriétaires Steve et Éric Ferland lancent la Brasserie MacFerly, une nouvelle marque de commerce de bière. Leur rêve, faire connaître leurs produits à travers le Québec et ouvrir un broue-pub dans le secteur, afin d’élargir leurs horizons, puis offrir un endroit à leur image.

Ayant à ce jour 60 points de vente à travers le Québec, ils visent à vendre leurs bières dans la région. Pour le moment, les produits sont brassés en partenariat avec la microbrasserie Broadway à Shawinigan. Les bières conçues se rattachent à une partie de l’histoire. La bière « La Vaillante » a été lancée dans le cadre du 300ème  de la Ville de L’Assomption et rend hommage aux femmes fortes de la nation, puis du Québec. Trois autres bières sont en circulation, dont « La St-Eux »pour souligner le courage des Patriotes , « La SiBell » fait référence à la souffrance d’une comtesse noble écossaise et « La Maurice »raconte l’émeute de 1955 quand Maurice Richard a été suspendu par les autorités anglophones de la Ligue nationale.

Les deux frères aiment faire ressortir le côté nationaliste de l’histoire. Ces derniers prévoient sortir deux autres bières et ouvrir leur broue-pub dans un avenir rapproché.

 

Brasserie MacFerly

©Photo Hebdo Rive Nord-archives

Les deux frères Steve et Éric Ferland investissent toute leur énergie à faire connaître la Brasserie MacFerly par l’apport de l’histoire.

Marianne Picard et Ève Gascon sur l’équipe nationale de hockey des 18 ans

Marianne Picard et Ève Gascon ont été sélectionnées pour faire partie de l’équipe nationale féminine des moins de 18 ans du Canada pour deux séries de trois matchs contre les États-Unis à Lake Placid, N.Y., qui ont eu lieu du 14 au 17 août. 

Les joueuses de moins de 18 ans qui ont pu participer à des entraînements sur et hors glace, des séances en classes et des tests de conditionnement physique. Il s’agit d’une porte d’entrée pour accéder sur la scène internationale, afin de compétitionner. À cet égard, l’entraîneur-chef de l’équipe nationale féminine de développement du Canada, Troy Ryan travaille avec les joueuses. On évalue le développement de ces dernières en vue de rejoindre les Jeux olympiques d’hiver 2022 et des compétitions suivantes. Après la série, Hockey Canada où on retrouve entre autres les dépisteurs régionaux et le personnel d’entraîneurs des M18 continuera d’évaluer les joueuses de moins de 18 ans. Elles seront considérées pour de possibles invitations à des camps et événements de l’équipe nationale féminine du Canada, dont le Festival d’automne en septembre, ainsi qu’à la Coupe des 4 nations 2019.

 

Marianne Picard

©Photo Hebdo Rive Nord-archives

Rock Fest pour la Santé Mentale :« On a déjà hâte à l’an prochain! »

La sixième édition pour le Rock Fest pour la Santé Mentale s’est avérée un succès selon les fondateurs Stéphanie Martel et Roger Cesare. D’une année à l’autre, ces derniers bonifient les éditions et accueillent davantage de groupes musicaux, d’artistes et d’organismes pour appuyer leur cause.

En plus de réunir des artistes sur scène, on souhaite informer les festivaliers quant aux ressources en santé mentale. On vise également à rejoindre plus de partenaires pour soutenir l’évènement. Plusieurs artistes ont rejoint la scène tels qu’Anonymus, Alex Henry Foster, William Deslauriers, Your Favorite Enemies, Hugo Lapointe, Sébastien Plante (The Respectables), etc. 

À l’avis de M. Cesare, on peut attribuer le succès à l’évènement en raison de la promotion réalisée. Les deux initiateurs se promènent dans le secteur pour rappeler à la communauté l’importance du festival et son utilité. En vue de la septième édition, de nouvelles idées émergent déjà.

Le sujet de la santé mentale est de moins en moins tabou. « Plus on en parle, plus on se rend compte qu’il y a des besoins en santé mentale. Il faut s’y arrêter autant que le cancer ou les autres maladies », explique-t-il.

 

Rock fest

©Photo Hebdo Rive Nord-archives

Le maire de L’Épiphanie, Steve Plante, le porte-parole, François Babin et les deux fondateurs, Stéphanie Martel et Roger Cesare sont fiers de la réussite de l’événement.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média