Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Rétrospective

Retour

04 janvier 2020

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Rétrospective 2019 août

Championnat national 2019 de baseball 13U

Baseball Le Gardeur

©Photo Hebdo Rive Nord-archives

Les joueurs de Lanaudière ont bien joué.

L’Association de baseball BCL (Baseball Charlemagne-Le Gardeur) présentait pour une troisième fois le Championnat national de baseball 13U en six ans. L’équipe de bénévoles de Francine Cinq-Mars s’est démarquée. Mission accomplie pour l’ensemble de l’organisation.

C’est devant une bonne foule que l’équipe hôtesse a remporté une brillante médaille d’argent  durant l’évènement. Le coup d’envoi s’est donné au parc Laverdière à Le Gardeur de la ville de Repentigny. Le tournoi réunissait des équipes de partout à travers le Canada. L’ancienne mascotte des Exos et du Canadien, Youppi a fait son effet. Les organisateurs ont misé sur l’ancien organiste du stade Jarry et du stade Olympique Fernand Lapierre pour divertir les partisans. D’édition en édition, l’organisation s’améliore. On doit remarquer de belles performances au sein de l’équipe de Lanaudière. Les jeunes lanaudois se sont rendus en final contre l’équipe de l’Ontario 1 et se sont malheureusement inclinés par la marque de 4 à 2.

Du tennis de haut niveau pour les finales aux ITJBN

Pour les finales des Internationaux de tennis junior Banque Nationale (ITJBN), le député de L’Assomption et premier ministre, François Legault était présent à Repentigny, ainsi que de nombreux partisans. Pour la dernière journée, ces derniers en ont eu plein la vue avec deux matchs très relevés.

C’est la Française Elsa Jacquemot et le Suisse Leandro Riedi qui ont remporté les honneurs en simple. Ce dernier a joué contre le Français Valentin Royer et au final, c’est Riedi qui a gagné se méritant le 7ème titre en carrière chez les juniors. La seconde finale de la journée opposait deux Françaises : Carole Monnet et Elsa Jacquemot. C’est donc cette dernière qui a gagné le championnat sur le circuit, un premier en sol nord-américain, tandis que Monnet a essuyé une septième défaite en finale contre seulement deux titres.

Pour clôturer cette 34ème édition, le président du tournoi, Benoit Delisle a rappelé à la foule l’importance du bénévolat lors de ce tournoi tout à fait unique, puis il a invité les gens à venir célébrer la 35ème édition qui se voudra remplie de surprises pour tous.

 

 

 

ITJBN

©Photo Hebdo Rive Nord-archives

:Le Suisse Leandro Riedi et le Français Valentin Royer en compagnie du premier ministre François Legault et du président du tournoi Benoit Delisle.

Création d’un pôle régional en enseignement supérieur dans Lanaudière

Le député de Saint-Jérôme et adjoint parlementaire du ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Youri Chassin, a annoncé une aide de 481 000$ pour la création d’un pôle régional en enseignement supérieur dans Lanaudière.

Ce pôle réunira le Cégep régional de Lanaudière ainsi que trois établissements universitaires, soit l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et l’Université de Montréal (UDM). La création de ce pôle vise à susciter l’intérêt des jeunes lanaudois pour les études universitaires, tout en facilitant la transition entre la formation collégiale et universitaire. L’objectif est tout d’abord de réaliser une étude exploratoire et de mettre de l’avant un plan d’action pour favoriser l’accès aux études supérieures. Selon M. Chassin, « le rêve, c’est de pouvoir vivre, étudier et travailler dans sa région », exprime-t-il.

Également, le gouvernement du Québec soutient la création de pôles dans différentes régions du Québec Bas-Saint-Laurent et Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Outaouais, Saguenay–Lac-Saint-Jean, Chaudière-Appalaches, Capitale-Nationale et Estrie

 

Pole régional enseignement

©Photo Hebdo Rive nord-archives

Youri Chassin (au milieu) est venu annoncer au nom du ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Jean-François Roberge, la création d’un pôle régional d’enseignement supérieur dans Lanaudière.

Une 14e édition réussie pour l’Oktoberfest

Malgré la température en dents de scie, de nombreux amateurs de bières et plusieurs fins gourmets s’étaient encore une fois donnés rendez-vous en septembre dernier, au parc de l’Île-Lebel, à l’occasion de l’Oktoberfest de Repentigny. L’évènement célébrait son 14e anniversaire cette année.

Au total, 90 exposants étaient présents sur place, dont 40 microbrasseries. Six d’entre elles étaient issues de Lanaudière, dont les microbrasseries L’Ours Brun de Repentigny et Le Fermentor de L’Assomption. Outre les brasseurs, des kiosques de nourriture et des artisans étaient également bien représentés sur le site. La popularité de l’évènement s’explique par l’engouement des Québécois pour les nouvelles bières et les microbrasseries selon le président fondateur de l’évènement, Justin Archambault. On pouvait retrouver 400 sortes de bières différentes et en déguster sur place. En plus des exposants, des spectacles musicaux ont été présentés tout au long de la fin de semaine et des humoristes ont également performé sur scène. Plusieurs activités pour enfants étaient organisées sur le site, dont des jeux gonflables et des manèges.

 

Oktoberfest

©Hebdo Rive Nord-archives

Chaque année, l’Oktoberfest de Repentigny réunit des gens d’ici, mais aussi de l’extérieur.

L’engagement d’une vie pour Samuel P. Moreau:Pédaler pour Fibrose kystique Canada

Ayant eu le courage et l’audace de parcourir 45km à l’occasion du Juritour le 8 septembre dernier, Samuel P. Moreau peut dire «mission accomplie». Atteint par la Fibrose kystique, le jeune homme qui graduera cette année au Collège de l’Assomption s’est surpassé.

Pour sa quatrième participation au Juritour, le jeune homme de 16 ans a amassé à lui seul 8 677, 61$. L’ensemble de l’évènement a permis de récolter plus de 134 000$. Aux yeux de Samuel, c’est l’occasion de s’impliquer pour Fibrose kystique Canada et de continuer à exercer sa passion pour le vélo. Une bonne équipe l’encourage à poursuivre son initiative, dont sa mère, Annie Provost, sa famille, partenaires et commanditaires. Malgré la difficulté à recruter des dons, Samuel ne baisse pas les bras. Il doit composer avec la maladie et sa réalité chaque jour. Le matin, il doit prévoir entre une à deux heures de traitement. Il prend aussi près d’une trentaine de pilules. « Quand ça va bien, mes traitements pulmonaires requièrent une heure», précise-t-il.

 

 

Samuel-P-Moreau

©Photo Hebdo Rive nord-archives

Âgé de 16 ans et atteint de la Fibrose kystique, Samuel P. Moreau a pédalé 45 km lors du Juritour lui permettant d’amasser 8 677,61$ pour la cause.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média