Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Rétrospective

Retour

05 janvier 2020

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Rétrospective 2019 octobre

Monique Pauzé réélue pour un second mandat

Monique Pauzé

©Hebdo Rive Nord-archives

Fière et émue, Monique Pauzé a attendu patiemment les résultats avec son équipe.

La population s’est rendue aux urnes le 21 octobre dernier et a fait son choix. C’est la bloquiste, Monique Pauzé qui l’a remporté pour un second mandat. Ses partisans et son équipe l’ont chaleureusement accueillie dans un local à Repentigny.

Ayant annoncé sa candidature dès le début du déclenchement des élections fédérales, la candidate Monique Pauzé n’a pas perdu de temps et est allée à la rencontre de la population. Elle se dit fière des efforts investis au sein de la campagne et heureuse du résultat. Cette dernière a ressenti un bel appui et a reçu de beaux témoignages de la part des citoyens. Fébrile avant le dévoilement officiel, Monique Pauzé était confiante face aux résultats. « Je crois qu’on a réussi à toucher le cœur des Québécois », a-t-elle confié.

Actifs rapidement, le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet et les députés n’ont pas tardé à emboîter le pas et à faire connaître leur plateforme. Le parti s’est engagé à lutter contre les changements climatiques en rejetant le projet Énergie Est, en proposant une loi émission zéro, en encourageant l’achat de voitures électriques ou hybrides en offrant plus de subventions, etc. Le Bloc compte mettre les conditions nécessaires en place pour développer l’agriculture de l’avenir, puis encourager la relève. Le parti estime important d’offrir un coup de pouce aux entrepreneurs de chez nous, l’économie locale et la richesse des régions.

Les jeunes de l’école Henri-Bourassa et Soleil-de-L’Aube marchent pour le climat

À l’occasion de la journée du 27 septembre où plus de 500 000 personnes ont marché pour la cause environnementale à Montréal. À Repentigny, les jeunes ont emboîté le pas, tout en manifestant par le biais de gestes symboliques.

La manifestation qui s’est déroulée de façon pacifique s’est organisée d’elle-même par les enseignants et les élèves. Pour y arriver, on a marché deux kilomètres à travers les rues de Repentigny et trois élèves ont pris un micro, afin de lire une déclaration qu’ils avaient rédigée. Les élèves ont procédé à la plantation symbolique d’un arbre sur le terrain de l’école. Les enfants, parents et grands-parents ont sillonné les rues Iberville, Robert-Lussier, Notre-Dame et d’Argenson avec l’aide des policiers de Repentigny qui ont escorté la marche.

Plusieurs avaient créé des pancartes arborant des slogans pour sensibiliser la population et d’autres avaient confectionné des instruments de musique à partir d’objets recyclés. Soulignons également la participation des jeunes et des enseignants du Cégep de L’Assomption qui se sont rassemblés, afin de prendre part à la grande marche historique.  

 

 

Marche pour le climat

©Photo Hebdo Rive Nord-archives

:Les jeunes ont manifesté pour le climat vendredi dernier.

L’Hebdo Rive Nord déménage

Une page d’histoire se tourne pour l’Hebdo Rive Nord cette semaine alors que nous emménageons dans de nouveaux bureaux. Nombreux sont les employés qui ont défilé au 1004, Notre-Dame, à Repentigny. L’établissement renferme des souvenirs qui s’échelonnent sur plus de 35 ans.

C’est dans un désir de regarder de l’avant et d’opter pour un emplacement qui convient davantage aux besoins actuels de la publication que l’équipe de l’Hebdo Rive Nord a choisi de déménager dans des locaux locatifs, au 250, Jacques Plante, bureau 204, à Repentigny. Dès maintenant, nous sommes prêts à accueillir la communauté avec le sourire, soucieux d’offrir le service qui a fait notre marque depuis plus de 50 ans.

Il est à noter que nos anciens locaux de la rue Notre-Dame sont démolis afin de faire place à des nouvelles constructions de condos.

 

Hebdo Rive Nord

©Photo Hebdo Rive Nord-archives

Les anciens locaux de la rue Notre-Dame sont démolis afin de faire place à des nouvelles constructions de condos.

Un deuxième roman signé Marie-Christine Chartier

Alors que les échos du succès de son premier roman, L’allégorie des truites arc-en-ciel retentissent toujours, voilà que Marie-Christine Chartier nous propose un second récit, Tout comme les tortues. Publié aux éditions Hurtubise, le bouquin présente à nouveau une histoire d’amour, mais cette fois, on aborde une réalité qui fait mal.  

Son deuxième roman n’est pas une suite au premier. Il s’agit d’une histoire à part entière. L’auteure traite encore des thèmes de l’amour et de l’amitié, mais davantage des cassures. Les deux romans de l’auteure se caractérisent par une écriture franche, où l’on mise sur les dialogues. Chaque chapitre met de l’avant un personnage, dans lequel le lecteur est appelé à se plonger. « Je crois que mon écriture se démarque par ma capacité à décrire les émotions. Mes dialogues sont rapides. J’utilise l’humour et le sarcasme », précise Marie-Christine.

L’ancienne athlète de haut niveau en tennis complète un doctorat en psychopédagogie à l’Université Laval et est aussi chargée de cours en équité en intervention sportive. « J’ai touché à beaucoup de choses, mais l’écriture a toujours été la constance dans ma vie », ajoute-t-elle.

 

Marie-Christine Chartier

©Photo Hebdo Rive Nord-archives

L’auteure originaire de Repentigny lançait récemment son deuxième roman.

Défi relevé pour la triade de l’impossible 

Une fois de plus, la triade de l’impossible a su rallier les sportifs pour l’évènement qui s’est tenu à L’Épiphanie. Malgré une légère baisse de participation, l’engouement sur place était vraiment quelque chose à voir.

@R:Afin de donner un coup de main, 50 jeunes bénévoles de l’école secondaire Jean-Baptiste-Meilleur étaient présents pour faire du bénévolat. L’argent récolté est versé à la Maison des jeunes de L’Épiphanie. « Le feeling de voir les participants franchir la ligne d'arrivée est indescriptible. Nous investissons notre temps et notre coeur dans le but de voir tous ses gens réaliser leur défi. C'est un privilège inouï », a fait savoir l’organisatrice derrière ce grand projet, Cindy Hébert.

La triade de l’impossible rejoint les passionnés et ceux qui souhaitent participer pour une première fois à un triathlon et un duathlon. Différents types de courses s’ajoutent aussi. « Merci infiniment à nos commanditaires Audacieux qui reviennent à chaque édition. Grâce à eux, nous sommes en mesure d'offrir un événement de qualité. En plus, nous avons le privilège d'avoir un système de chronomètre gracieuseté de CSF Internationale. Ce fut ma plus belle édition. Comme quoi une fois de plus nous constatons que rien n'est impossible lorsqu'on allie ses passions et les efforts nécessaires » a conclu Mme Hébert.

Triade de l'impossible

©Photo Hebdo Rive Nord-archives

Les coureurs ont déployé beaucoup d’efforts lors de la course.

Une soirée qui a de l’Impact

Il y a eu de l’action au parc André-Courcelles de L’Assomption, le mercredi 2 octobre dernier, alors que l’organisation de l’Arsenal recevait les joueurs de l’Impact de Montréal dans le cadre de leur tournée estivale Célébration soccer BMO.

 

@R:Dès 17h, les gens se sont littéralement massés sur les abords du terrain afin de prendre part à cette grande fête du soccer. Les jeunes ont profité des nombreux kiosques pour s’amuser et participer à une série d’activités présentées par divers partenaires de la tournée.

 

Le maire de L’Assomption, Sébastien Nadeau, était heureux du déroulement de la soirée. Ce dernier a aussi précisé que le parc André-Courcelles allait être agrandi avec l’ajout d’un nouveau terrain pour jouer au soccer 11 contre 11 et le renouvellement du chalet situé à l’extrémité du terrain actuel.

 

Pour le grand manitou de cette soirée, Patrick Ayotte, directeur général de l’Arsenal, cette soirée représente beaucoup pour l’organisation: « Je pense que les gens aiment l’Impact et, par leur présence, ils l’ont bien démontré ».

 

L'Impact

©Photo Hebdo Hebdo Nord archives

Les joueurs ont été chaudement applaudis par la foule.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média