Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

21 janvier 2020

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Les élus de L’Assomption agissent pour désengorger le réseau routier

Solutions pour la route 341 et 343

Route 341

©Photo tirée de Google Maps - Hebdo Rive Nord

Un carrefour giratoire pourrait voir le jour à l’intersection de L’Assomption, Repentigny (Le Gardeur) et L’Épiphanie.

Le conseil municipal à L’Assomption s’est donné l’objectif de se pencher sur la congestion routière sur son territoire. Tout récemment, la Ville a lancé des appels d’offres lors de la dernière séance municipale pour la réalisation de plans, devis et surveillance des travaux liés à la route 341 et 343. On souhaite réaliser un carrefour giratoire pour désengorger le trafic sur la route 341 et élargir la route 343 grâce à une voie supplémentaire.

Dans la visée de respecter ses mandats, la Ville a engagé un ingénieur pour voir à des solutions et faire valoir ces dernières au ministère des Transports (MTQ). «Ça nous aide à accélérer les choses. Plutôt qu’être en mode attente, on est en mode pro action. On est déjà en discussion. On va lancer des appels d’offres pour officialiser les plans. Ça avance très bien», fait savoir le maire de L’Assomption, Sébastien Nadeau.

Le carrefour giratoire permettrait de désengorger le trafic aux heures de pointe et serait implanté où se croise l’intersection L’Épiphanie, Repentigny (Le Gardeur) et L’Assomption, remplaçant les lumières. Concernant l’élargissement de la route 343, on vise à ajouter une troisième voie entre le IGA jusqu’à la hauteur de la rue Francoeur. L’idée est de créer une plus grande fluidité dans ce secteur.

Par ailleurs, tel qu’annoncé, on a procédé au changement de vitesse entre le IGA et l’école de l’Amitié, passant d’une zone de 70 km à 50 km. « ­On ne fait pas ça à la légère. On a mesuré et considéré cette mesure. Ça s’est beaucoup urbanisé ce secteur-là et avec l’arrivée de l’école Louis-Laberge, les enfants traversent le quartier d’une rue à l’autre», a affirmé Sébastien Nadeau.

Des voies de virage vers le centre de la route 343 pourraient aussi voir le jour, mais pour procéder à ce changement, on doit circuler dans une zone de 50 km. « Tout ça s’inscrit dans une vision planifiée et organisée. On va changer nos habitudes en baissant notre vitesse», a indiqué le maire Nadeau. On envisage également ajouter des passages réservés aux piétons dans ce même secteur.

Déneigement 

Jusqu’à présent, la Ville de L’Assomption se dit satisfaite de son projet pilote dévoilé en novembre dernier pour le déneigement. Le travail de collaboration et de communication pour permettre les opérations de déneigement efficaces fonctionne bien. La Ville via ses différents moyens de communication s’assure de partager l’information, afin que les citoyens puissent savoir s’il est possible de stationner dans la rue la nuit.

Cuisine communautaire et Food Truck

Lors de la dernière séance du conseil, la Ville a lancé un appel d’offres pour les travaux d’aménagement d’une cuisine communautaire. Cette dernière sera utilisée dans le cadre d’évènements pour les organismes ou encore pour répondre à des besoins spécifiques, tels que dans des cas d’urgences.

La cuisine sera disposée dans le centre communautaire à L’Assomption. Le projet est évalué à approximativement 200 000$. Le gouvernement subventionnera une partie du projet, soit 100 000$.

Par ailleurs, la Ville a fait l’achat d’un Food Truck qui pourra être utilisé lors d’évènements publics. Le contrat a été octroyé à la firme Les équipements de restaurant de l’Est inc. pour la somme de 38 137,79$.

Divers dossiers 

Un appel d’offres a été lancé pour le parc écologique dans la visée de l’aménager et améliorer les sentiers. Les citoyens pourront participer aux discussions et partager leurs impressions sur le parc écologique.

Dans un autre ordre d’idée, on rappelle à la population de la MRC de L’Assomption que le service 211 est offert à tous. En composant ce numéro, on peut référer le citoyen aux organismes œuvrant sur le territoire. Que ce soit pour de l’aide psychologique ou tout autre besoin, le service est disponible 24 heures.

À compter du 10 février, un nouveau système de licences pour chien sera mis en place. Tous les citoyens possédant un chien devront s’inscrire au registre. Une nouvelle médaille sera attribuée aux chiens et la puce sera permanente. Il suffira de la renouveler d’année en année. Les démarches pourront se faire via le web. Avec un simple téléphone, il sera possible d’identifier le propriétaire du chien.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média