Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

22 janvier 2020

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

L’année part en force pour la Maison des jeunes L’escapade

Inauguration des nouveaux espaces à L’Assomption

Jeunes

©Photo Sarah Elisabeth Aubry - Hebdo Rive Nord

Élus, jeunes, responsables de la MDJ L’escapade étaient fiers de voir le résultat du nouveau milieu de vie.

Avec l’arrivée de la nouvelle année, la Maison des jeunes L’escapade (MDJ) connaît du renouveau. Quoi de mieux que débuter janvier avec de nouveaux locaux dorénavant situés au sous-sol du 379, rue Dorval à L’Assomption. C’est avec fierté que le conseil d’administration, l’équipe d’intervention et les jeunes ont dévoilé le 16 janvier les espaces aménagés avec leur plus récent logo.

©Photo Sarah Elisabeth Aubry - Hebdo Rive Nord

On retrouve un coin salon.

©Photo Sarah Elisabeth Aubry - Hebdo Rive Nord

Des instruments de musique sont accrochés au mur dans la salle de musique.

©Photo Sarah Elisabeth Aubry - Hebdo Rive Nord

Les jeunes souhaitaient avoir une pièce de musique.

Ayant le sentiment de satisfaction et les yeux pétillants, l’équipe et les adolescents de la MDJ L’escapade possèdent de nouveaux locaux depuis fin octobre dernier. La Ville de L’Assomption toujours impliquée auprès de l’organisme et croyant en sa mission a libéré ses locaux des loisirs du sous-sol du centre communautaire.

Tout de suite, les responsables de la MDJ L’escapade ont emboîté le pas et ont déménagé d’emplacement. Les jeunes n’ont pas hésité à s’impliquer et étaient déjà emballés de voir leur milieu de vie. C’est grâce à leur contribution, leur travail et leurs idées que L’escapade de L’Assomption se veut plus accueillante.

Répondant davantage à leurs besoins, la Maison des jeunes de L’Assomption offre plus de possibilités aux jeunes. « Les jeunes nous ont aidés à tout faire, ce qui nous a permis de ne pas fermer du tout. Ils ont embarqué dans le projet », dévoile la coordinatrice de la MDJ L’escapade, Jessie Armstrong.

De beaux espaces 

Au centre du local, on retrouve un salon, une cuisine moderne et un peu plus loin, une table de billard et de ping pong. Les jeunes souhaitaient avoir recours à une salle zen et une pièce de musique. C’est maintenant fait, la salle zen leur permet de décompresser, se confier, réfléchir, alors que la salle de musique les amène à créer ensemble.

Depuis son implantation à L’Assomption, l’équipe se donne pour mission d’offrir différentes possibilités et des expériences pour développer leur connaissance de soi et leur estime personnelle. C’est l’occasion de découvrir de nouvelles passions, de se lier d’amitié avec d’autres jeunes, de partir des projets, de partager son vécu, d’avoir recours à des conseils et de grandir.

Croyant qu’il y aurait une période d’adaptation, c’est plutôt le contraire qui a pu se produire. Les jeunes ont tout de suite intégré l’endroit en se l’appropriant. Sur le mur de l’espace commun, l’artiste bien connu à L’Assomption, André Martel a réalisé une œuvre et les jeunes ont également complété en dessinant. En parallèle, un mur avec de la craie amène les adolescents de 12 à 17 ans à s’imprégner et à faire preuve d’imagination.

Oeuvre

©Photo Sarah Elisabeth Aubry - Hebdo Rive Nord

Voici une partie de l’œuvre qui se retrouve sur le mur de la pièce commune. Elle a été réalisée par l’artiste André Martel et les jeunes.

Pas de limite 

Cette année est particulière remarque Jessie Armstrong. Les jeunes sont au rendez-vous, osent proposer des idées et le sentiment d’appartenance se fait sentir. Un comité de sept jeunes s’est d’ailleurs formé où ces derniers peuvent faire part de leurs impressions et faire valoir leurs opinions. « C’est leur endroit. Les intervenants sont là pour les encadrer, ce sont les jeunes qui décident de ce qui se passe ici », souligne-t-elle.

Cette année, les jeunes ont pour objectif de planifier un voyage. Ensemble, ils devront trouver une destination et faire une campagne de financement. « La limite c’est qu’on va t’encadrer à le faire et on va trouver les moyens pour le faire. Tu peux le faire, ça peut fonctionner », exprime positivement Mme Armstrong.

L’an passé, neuf jeunes étaient partis en Gaspésie une semaine et avaient apprécié leur séjour. À l’avis de la coordinatrice, les adolescents aiment fréquenter l’endroit, car leurs paroles sont écoutées. « Il n’y a pas de type de jeunes qui se retrouvent ici. Il y a souvent un mélange de types de jeunes qui souvent ne se fréquenteraient pas à l’école, mais qu’à la Maison des jeunes, ça fait un beau mix », confie-t-elle.

Le fait que l’équipe soit stable depuis quelques années permet selon Jessie Armstrong que les jeunes puissent faire confiance à l’équipe. « Je crois que si on n’a pas un bon lien, il n’y aura pas d’implication. Ils vont venir utiliser le milieu, mais au niveau du bénévolat et de l’implication, il n’y aurait pas ça », fait-elle part.

Encadrement et partenaires 

Malgré la liberté octroyée par l’endroit, les parents savent que leurs jeunes sont en sécurité. Ils peuvent s’adonner à des activités, des loisirs, des projets, tout en ayant recours à un milieu de vie où le respect prime. « On est chanceux à L’Assomption. Nous avons un bon lien avec les parents. Ils ne sont pas inquiets. Les gens reconnaissent bien ce qu’on fait », estime-t-elle.

D’ailleurs, cette confiance se reflète aussi par l’école du Méandre et le restaurant Les Entêtées, des partenaires qui croient en la mission de l’organisme. Également, on a profité de l’évènement pour présenter le nouveau logo qui fait référence à l’espoir, l’environnement et la persévérance scolaire.

Le cercle du centre représente le milieu de vie et l’autre cercle symbolise les jeunes qui sont au centre des réflexions. « De voir tous ces gens de différents milieux qui sont venus démontre bien que les jeunes font leur place à L’Assomption », termine Jessie Armstrong.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média