Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

25 janvier 2020

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Charlemagne donne son appui à la Semaine de prévention du suicide

Un conseil municipal chargé

Suicide

©Photo Hebdo Rive Nord-archives

Chaque année, plus de 130 Lanaudois sont hospitalisés à la suite d’une tentative de suicide.

Les élus de Charlemagne ont tenu une séance tenante du conseil municipal, le mardi 21 janvier. Ces derniers se sont penchés sur plusieurs dossiers dont celui de la prévention du suicide dans la grande région de Lanaudière.

Comme le précisait le maire de Charlemagne, Normand Grenier, Lanaudière compte en moyenne 80 personnes qui décèdent par suicide. Chaque année, plus de 130 Lanaudois sont hospitalisés à la suite d’une tentative de suicide, et ce, sans compter ceux et celles qui sont hospitalisés sous un autre prétexte ou qui ne consultent pas de médecin. Le Centre de prévention du suicide de Lanaudière (CPSL) est le seul organisme reconnu et soutenu par le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière pour intervenir spécifiquement sur la problématique du suicide.

Dans la dernière année, il a répondu à plus de 3 300 appels de personnes en détresse, endeuillées par suicide ou inquiètes pour un proche suicidaire. De plus, chaque année, dans Lanaudière, le CPSL organise la Semaine nationale de prévention du suicide (SPS) qui a pour but de sensibiliser la population à la cause, de vaincre les tabous et de soutenir les milieux touchés par la problématique. Rappelons que la Semaine de prévention du suicide se tiendra du 2 au 8 février prochain.

Les élus de Charlemagne reconnaissent la problématique du suicide ainsi que son ampleur et contribuent à l’effort collectif en prévention du suicide en réalisant les activités suivantes dans le cadre de la SPS : installation d’affiches promotionnelles de la SPS; utilisation des visuels de la SPS sur les réseaux sociaux et babillards physiques de la municipalité; distribution d’outils promotionnels du Centre de prévention du suicide pour promouvoir la demande d’aide. C’est pourquoi les élus appuient de façon unanime la Semaine de prévention du suicide.

Par ailleurs, les élus ont profité de la tribune pour souligner leur tristesse d’apprendre le décès de Thérèse Tanguay-Dion survenu le 17 janvier dernier. Rappelons que madame Tanguay-Dion s’est impliquée de façon significative au sein de la population non seulement à Charlemagne, mais également québécoise, en créant la Fondation, qui porte désormais son nom. Mentionnons que cette citoyenne anciennement de Charlemagne laissera une marque indélébile dans la communauté. Pour ces motifs, il est proposé, appuyé et résolu unanimement que le conseil municipal souligne et reconnaisse le dévouement exemplaire et l’implication communautaire de madame Thérèse Tanguay-Dion. Rappelons aussi que le comité de patrimoine de la municipalité se penchera pour souligner la contribution de madame Tanguay-Dion dans un avenir rapproché.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média