Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

29 janvier 2020

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Adèle Charneau se démarque

Du judo de haut niveau

Adèle Charneau

©Photo gracieuseté

Adèle Charneau a bien fait lors des récentes compétitions..

L’athlète de Repentigny a gagné son pari. C’est ainsi qu’au terme du circuit national de qualification pour les championnats nationaux Élite 8, cette dernière a reçu l'invitation tant attendue pour se battre et se mesurer aux meilleures chez les -57 kg, le 11 janvier dernier à Montréal.

La jeune judoka, qui étudie en 3e secondaire en concentration artistique à l'école secondaire Paul-Arseneau de L’Assomption, fait partie des rares athlètes de son âge à avoir reçu le laisser-passer pour ce tournoi d'envergure. Effectivement, Adèle est identifiée, depuis un moment déjà, comme athlète par Judo Québec et Judo Canada, ce qui lui permet de se battre chez les moins de 18 ans alors qu'elle est en âge de compétitionner chez les moins de 16 ans.

Pour atteindre ce niveau de performance, Adèle doit s'entraîner 15 heures par semaine réparties entre les entraînements du Centre national de Judo Canada, à son club de judo Kime-Waza, et les préparations physiques en salle. Adèle s'est donc mesurée aux meilleures, le 11 janvier dernier, à Élite 8. Cette fois, elle y allait pour gagner de l'expérience.

«Les derniers mois m'ont fait comprendre que je dois porter plus attention à ma préparation mentale. J'ai pris conscience que mes performances sont très influencées par la pression que je m'impose. J'ai tendance à avoir de meilleurs résultats quand le défi est grand, par exemple, quand je me bats dans la catégorie supérieure et que j'ai moins d'attentes.»

- Adèle Charneau

 

Plus récemment, elle a pris part au tournoi provincial du circuit provincial de la Coupe Gadbois à Montréal, où elle a mis la main sur le bronze chez les moins de 18 ans et sur l'or chez les moins de 21 ans.

«Cet automne, Alexandre Émond, mon entraîneur au Centre d’entrainement national, avait suggéré que je me mette au défi chez les U21/senior. La Coupe Gadbois, c'était ma dernière occasion de me battre chez les plus vieilles avant les provinciaux. J'y suis allée en me disant que c'était surtout pour prendre de l'expérience. Ça s'est bien passé et ça m’a fait comprendre encore plus que mon discours mental a beaucoup d'influence en tournoi. C'est un aspect que je devrai travailler plus dans l'avenir», d’ajouter la jeune athlète.

Selon ses entraîneurs, ce qui fait qu'Adèle se démarque c’est sa détermination à se dépasser, car elle est un «bourreau de travail» et toujours au poste pour l'entraînement malgré les difficultés qu'elle rencontre sur son parcours. Ses prochains tournois seront les provinciaux en mars à Repentigny. En avril prochain, Le Pedro's Challenge sera une occasion de se tester avec les meilleures des États-Unis, avant les Nationaux en Alberta en mai 2020 où elle compte bien atteindre le podium cette année.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média