Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

05 février 2020

L’art d’Alexandra Bastien au service des aînés

Une murale au CHSLD Émile McDuff

Alexandra Bastien

©Caroline Babin

L’artiste multidisciplinaire dévoilait récemment un projet de murale unique au CHSLD Émile McDuff, à Repentigny.

Entre ses compétitions de body painting qui l’amènent aux quatre coins du continent, la Repentignoise Alexandra Bastien se réserve des moments privilégiés au sein de sa communauté afin de faire rayonner des causes qui lui tiennent à cœur.

L’artiste multidisciplinaire dévoilait récemment un projet de murale unique au CHSLD Émile McDuff, à Repentigny. « Avec la technicienne en loisirs du centre d’hébergement pour personnes âgées, nous avons élaboré six plans de murale collective. Ainsi, dans chacun des salons, il y aura un thème différent », dévoile Mme Bastien, qui mentionne que plusieurs résidents ont aussi été mis à contribution.

 

Il y a quelques temps, elle dévoilait justement la première œuvre au grand public. La création, baptisée Oasis, se veut un clin d’œil aux vacances. En effet, un bord de mer, des poissons ainsi que des fonds marins en trois dimensions sont quelques représentations qui égaient désormais les murs du salon.

 

Au départ, c’est le don d’un aquarium qui a guidé l’artiste et Linda Ouellette, technicienne en loisirs, vers un thème marin. « Un beau cadeau empoisonné, rigole-t-elle, en songeant à l’entretien de l’aquarium. Les salons sont des lieux de détente et de rassemblement pour les familles », ajoute celle-ci, plus sérieusement, afin de signifier leur importance au sein du bâtiment qui accueille près de 102 résidents.

Alexandra Bastien

©Caroline Babin

Plusieurs residents ont contribué à la réalisation de la murale.

Milieu de vie personnalisé

 

« Les familles vont pouvoir en bénéficier et venir faire des jeux ici, par exemple. Il s’agit d’un beau milieu de vie plus personnalisé que des murs gris », sourit Alexandra Bastien, qui mettra deux autres années afin de peindre les espaces désignés du CHSLD.

 

Afin de réaliser les autres murales, l’artiste multidisciplinaire lance d’ailleurs un appel à tous afin de recueillir divers objets d’antan, des années 40, 50 ou 60, en lien avec l’art de vivre à la maison. De vieilles boites à biscuits, des verres, de la vaisselle, des toutous ou des rideaux, ne sont que quelques exemples d’objets convoités qui peuvent être apportés directement au CHSLD Émile McDuff (1440, boul. Iberville, Repentigny).

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média