Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

08 février 2020

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Déjeuner des élus de la MRC de L’Assomption

Un monde de changements au menu de la Chambre de commerce

CCMLA

©Photo Hebdo Rive nord-Caroline Babin

Le président de la CCMLA et les différents invités lors du déjeuner des élus.

Pour le premier déjeuner de l’année 2020, la Chambre de commerce de la MRC de L’Assomption (CCMLA) s’est dotée d’une formule gagnante avec la présence des élus des cinq municipalités de la MRC. Une formule innovante qui a permis aux membres de bien saisir les différents enjeux de la diversité économique au sein même de cette MRC.

C’est sous la forme d’une discussion que Sébastien Nadeau, maire de L’Assomption, Steve Plante, maire de L’Épiphanie, Denyse Peltier, conseillère et présidente de la Commission des arts, de la culture et des lettres à la Ville de Repentigny, Serge Desjardins, conseiller municipal à la Ville de Charlemagne et Maurice Prud’homme, conseiller municipal à Saint-Sulpice sont venus, à tour de rôle, parler de l’évolution au fil des années de leur municipalité.

Pour sa part, le maire de L’Assomption Sébastien Nadeau a tracé un bilan de ses deux années de pouvoir. Il faut dire, selon les propos du maire, que L’Assomption ne l’a pas eu facile au cours des dernières années, mais avec des efforts de concertation et beaucoup de travail, la ville se remet sur les rails avec plusieurs projets innovants. La municipalité a tablé notamment sur le tourisme d’un jour, et elle a gagné son pari avec plus de 200 000 visiteurs au cours de la dernière année.

Et il y a plus d’un projet structurant à L’Assomption, soit la construction d’une place publique au centre-ville, la mise en valeur des berges de la rivière, un belvédère à l’entrée ouest de la municipalité et bien plus. La table était mise pour les autres municipalités.

Pour sa part, le maire de L’Épiphanie Steve Plante a plutôt joué la carte de l’humour afin de présenter les grands projets de sa municipalité. Il en ressort que L’Épiphanie est une ville qui a de l’attrait pour les jeunes familles. Par conséquent, des efforts seront donc faits afin de mettre la rivière de l’Achigan en valeur et de faire de l’église un lieu d’échange culturel important pour la région.

 

La présidente de la Commission des arts, de la culture et des lettres à la Ville de Repentigny, Denyse Peltier, a profité de la tribune pour parler des grands événements présentés dans le cadre du 350e anniversaire de la municipalité. Tout au long de l’année, les citoyens de Repentigny seront appelés à se manifester lors de grands rassemblements qui seront, selon les dires de madame Peltier, grandioses.

Le conseiller municipal de Charlemagne Serge Desjardins a longuement parlé de tout le travail que la municipalité a réalisé pour la mise en valeur du patrimoine. Il a discouru sur la façon dont la ville s’y est prise pour effectuer ce travail de longue haleine. En 2020, il y aura des améliorations au circuit piétonnier et des bâtisseurs sans oublier de faire connaître davantage les grandes personnalités qui ont marqué la ville de Charlemagne.

Pour sa part, le conseiller Maurice Prud’homme de Saint-Sulpice a rappelé avec justesse que le territoire de cette municipalité est à 93 % agricole. Il a aussi souligné le travail de la famille Fontaine qui œuvre dans la production agricole et qui connait beaucoup d’ampleur au Québec. Un déjeuner intéressant qui a permis de mettre la table sur les divers projets qui vont toucher la MRC de L’Assomption au cours de la prochaine année.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média