Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

09 février 2020

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

La Maison Jacques-Parizeau sera érigée au printemps à L’Assomption

Un travail de longue haleine

Maison Jacques-Parizeau

©Photo Hebdo Rive Nord-Caroline Babin

C’est parti pour la construction de la Maison Jacques-Parizeau à L’Assomption.

Plus de 10 ans de travail et d’acharnement de la part du directeur général Claude de Grandpré et son équipe ont permis à la Corporation Hector-Charland de procéder à la première pelletée de terre de la Maison Jacques-Parizeau en présence de François Legault, premier ministre et député de L’Assomption, Lisette Lapointe, conjointe de feu Jacques Parizeau, et une centaine de dignitaires, parents et amis.

 

Cette nouvelle maison, un lieu d’hébergement dédié aux résidences de création à L’Assomption, pourra accueillir jusqu’à 12 personnes. Elle sera bâtie sur deux étages à proximité du Théâtre Hector-Charland (THC) et on dénote 3 chambres, un salon et une cuisine dans chacune des unités. Ce projet de l’ordre de 1,5 M$ est un nouveau jalon dans l’histoire du THC.

 

La construction de cette maison est rendue possible grâce aux subventions accordées par le ministère de l’Économie et de l’innovation, le ministère des Affaires municipales ainsi que la Table des préfets de Lanaudière. D’ailleurs, Normand Grenier, le président de cette table, était présent lors de cette conférence de presse, ainsi que le maire de L’Assomption Sébastien Nadeau, et la préfète de la MRC et mairesse de Repentigny Chantal Deschamps.

Pour le premier ministre et député de L’Assomption François Legault: «On immortalise l’empreinte que Jacques Parizeau, l’un des grands bâtisseurs de la nation québécoise, a laissée sur la circonscription qu’il aimait tellement. La Maison Jacques-Parizeau sera là pour nous rappeler tout ce qu’il a fait pour la vie culturelle dans la région et dans l’ensemble du Québec.»

Bien émue par l’hommage que le THC rendait à son défunt mari, Lise Lapointe a tenu à remercier les organisateurs de l’événement. Elle ajoute: «Mon mari aurait été honoré et même fier d’être associé à cette maison, parce que pour lui, la culture est le socle de notre identité.»

Pour sa part, le directeur général du THC, qui est à la tête de ce projet, a tenu à souligner: 

«L’expérience et l’expertise acquises au cours des 20 dernières années à travers ses activités culturelles permettent aujourd’hui à l’organisation de s’engager davantage envers les artistes.» - Claude de Grandpré.

De plus, lors du point de presse, la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, a octroyé une aide financière de 448 200 $ à la Corporation Hector-Charland pour des travaux de rénovation et de mise aux normes du Théâtre Hector-Charland. Allouée en vertu du programme Aide aux immobilisations du ministère de la Culture et des Communications, cette somme permettra à la Corporation Hector-Charland d'effectuer des travaux de rénovation qui toucheront, entre autres, la maçonnerie, les éléments de la structure et les revêtements extérieurs. Par ailleurs, la Corporation pourra acquérir du nouveau matériel scénique et faire une mise à niveau de l'équipement technique déjà en place.

Les rénovations du Théâtre Hector-Charland assureront le maintien des activités de diffusion pour cet organisme culturel qui joue un rôle majeur dans la région de Lanaudière. Elles permettront d'offrir des espaces conviviaux et adaptés aux différentes clientèles et garantiront ainsi la pérennité de la salle.

«La culture fait partie de l'âme de notre peuple. Nos artistes nous rendent fiers de ce que nous sommes, de notre identité. Je suis très fier aujourd'hui que le gouvernement du Québec investisse dans la mise à niveau des installations du Théâtre Hector-Charland. Ce projet dynamisera la vie culturelle de la ville de L'Assomption et de l'ensemble de la région», ajoute François Legault, premier ministre et député de L'Assomption.

Maison Jacques-Parizeau

©Hebdo Rive Nord-Caroline Babin

Lisette Lapointe était émue lors du point de presse.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média