Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

12 mars 2020

« Un nouveau chemin de vie », sur la route des arts martiaux

L’Institut Long Feng célèbre son 25e anniversaire

Institut Long Feng

©Flavie Sauvageau - Hebdo Rive Nord

Les élèves de l’Institut Long Feng ont offert une série de démonstrations.

Par Flavie Sauvageau 

equiperedaction@lexismedia.ca 

 

Éric Major pratique le Kung Fu depuis l’âge de 11 ans. « J’y ai trouvé un nouveau chemin de vie », raconte l’homme qui en est aujourd’hui à sa vingtième année d’entraînement. Nous l’avons rencontré à l’Institut Long Feng, alors que les élèves étaient réunis pour célébrer le Nouvel an chinois.

Cette école de Kung Fu et de Thaï Chi fondée à Repentigny il y a 25 ans est remplie de témoignages semblables à celui d’Éric. Comme celui de Martine, qui pratique le Thaï Chi à l’Institut depuis maintenant huit ans. Elle raconte que cela l’a aidée à être moins stressée, en plus d’améliorer sa mémoire et sa capacité à se détendre.

Marc Bouchard et Simon Goulet s’entraînent pour leur part depuis plus de dix ans. Pour eux, le Kung Fu est plus qu’un sport, c’est un mode de vie. Les deux jeunes hommes se sont d’ailleurs rendus en Asie, afin de développer leur connaissance de la culture chinoise. Ils racontent la force des liens développés durant l’entraînement : « C’est une famille ici ».

Cette année, les célébrations du Nouvel an revêtent une importance spéciale pour eux. En effet, l’année du rat a débuté le 25 janvier, alors même que l’Institut célébrait son 25e anniversaire

Institut Long Feng

©Flavie Sauvageau - Hebdo Rive Nord

L’année du rat a débuté le 25 janvier, alors même que l’Institut célébrait son 25e anniversaire.

Institut Long Feng

©Flavie Sauvageau - Hebdo Rive Nord

Au Québec, environ 100 000 personnes pratiqueraient un art martial, selon le président de la Corporation de kick-boxing amateur du Québec.

De plus en plus populaires

Au Québec, environ 100 000 personnes pratiqueraient un art martial, selon le président de la Corporation de kick-boxing amateur du Québec. C’est la recherche du plaisir, de la relaxation et d’une meilleure forme physique qui motiverait le plus souvent les Canadiens à être actifs, selon Statistique Canada.

Comme l’explique Steve Charbonneau, propriétaire de l’Institut Long Feng, les arts martiaux, et le Kung Fu en particulier, permettraient d’atteindre ces objectifs : « C’est bon physiquement, pour la défense et la remise en forme ». Le Thaï Chi aiderait aussi à « conserver la forme pour le futur ».

En effet, en plus de nécessiter très peu d’équipement, la pratique des arts martiaux a de nombreux bienfaits sur le corps et l’esprit : apprentissage de l’autodéfense, confiance en soi, souplesse, endurance…

L’ascension de Georges St-Pierre au sein de la UFC il y a quelques années, ainsi que la sortie de plusieurs films et séries sur les sports de combat ont aussi contribué à accroître la popularité des arts martiaux au Québec.

Institut Long Feng

©Flavie Sauvageau - Hebdo Rive Nord

L’ascension de Georges St-Pierre au sein de la UFC il y a quelques années, ainsi que la sortie de plusieurs films et séries sur les sports de combat ont contribué à accroître la popularité des arts martiaux au Québec.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média