Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

26 mars 2020

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Nouveau bilan de 1629 cas

Coronavirus

La situation des fermetures évolue à la suite des annonces faites par le gouvernement du Québec hier.

©Photo gracieuseté - Pixabay - Hebdo Rive Nord

En date du 26 mars, le bilan est de 1629 (+290) cas de coronavirus au Québec, 106 (+28) personnes hospitalisées, 43 (+8) personnes aux soins intensifs. Le nombre de décès est maintenant de 8 (+2). Le nombre de cas dans Lanaudière est passé de 68 à 72. Le nombre de cas au Canada est de 3890.

Ce sont 46 travailleurs de la santé qui ont la covid-19, mais ces derniers ne l'ont pas nécessairement contractée sur leur lieu de travail, certains, par exemple, ont voyagé.

Le premier ministre François Legault a souligné que le Québec est un des endroits au monde où le plus de tests ont été effectués par 100 000 habitants. Ce sont 36 000 tests qui ont été effectués à ce jour.

M. Legault a affirmé qu'il n'est nullement question de prendre des risques avec la santé des travailleurs de la santé. Il a toutefois ajouté qu'il faut utiliser les masques de façon judicieuse si on ne veut pas en manquer dans les prochaines semaines.

Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, était présent lors de la conférence de presse.

Un portail sera mis en ligne (jebenevole.ca) pour que les organismes d'aide alimentaire qui manquent de bénévoles puissent s'inscrire. Le premier ministre a encouragé tous ceux qui peuvent faire du bénévolat (en santé, pas de jeunes enfants, 70 ans et moins, etc.) à se manifester.

M. Legault a d'ailleurs remercié tous les bénévoles du milieu communautaire.

Le Dr Horacio Arruda a rappelé que l'important dans la société demeure la distanciation sociale/physique. "Actuellement, le virus est au Québec, mais il ne l'est pas de la même manière partout. Les directions régionales de Santé publique pourraient prendre des décisions selon la réalité de leur territoire, notamment sur qui peut passer un test."

Le masque est utile en contexte de soins, mais l'important c'est de se laver les mains, a réitéré M. Arruda.

 

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média