Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

27 mars 2020

70 lits hospitaliers s'ajouteront bientôt à Pierre-Le Gardeur

Hôpital Pierre-Le Gardeur

©Archives

Par Gilles Bordonado - equiperedaction@lexismedia.ca

 

Le journal a appris qu’un « bloc modulaire » de 70 lits, d’une durée de vie de 10 ans, sera construit dans les prochaines semaines pour répondre aux besoins urgents de la population du sud de Lanaudière, le tout en attendant l'agrandissement de 246 lits prévu en 2022. Ce projet voisinera l’actuel Centre hospitalier Pierre-Le Gardeur, situé dans l’est de Terrebonne, nous a confirmé une porte-parole du Centre intégré de santé et des services sociaux (CISSS) de Lanaudière.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec et le CISSS de Lanaudière profiteraient de certains éléments de la loi promulguée dans le cadre de l’actuelle pandémie de coronavirus pour mener ce projet rapidement. Québec pourrait ainsi opter pour des professionnels et un entrepreneur sans appel d'offres.

Le manque criant de lits d'hospitalisation dans le sud de la région justifie amplement la démarche gouvernementale, d'autant plus que le Québec fait face à des défis sanitaires hors du commun avec la pandémie de la COVID-19. Le projet semblait d'ailleurs déjà à l’étude au CISSS de Lanaudière.

 

Ailleurs au Québec

 

Notons que ce type d'infrastructures hospitalières existe ailleurs au Québec. En effet, en avril 2018, le ministre Barrette avait annoncé un tel projet, cette fois de 25 places, à l'Hôpital Charles-Le Moyne, à Longueuil. D'une superficie de 1 150 mètres carrés, ce projet avait nécessité des coûts de 4,5 M$. Les travaux ne devaient prendre que quelques mois.

Le projet à Terrebonne semble trois fois plus grand. On parlerait donc ici d'un investissement d'une dizaine de millions de dollars. Nous attendons d'autres détails du CISSS sur le projet.

Cette initiative ne mettrait pas en danger le projet d’agrandissement de 246 lits qui a été annoncé par le gouvernement Legault, il y a quelques mois. D’ailleurs, les plans et devis de celui-ci seraient en préparation et l’objectif de lancer les travaux serait toujours fixé à 2022.

Soulignons qu'une dérogation a été acceptée par la Ville de Terrebonne à l’occasion de la réunion du 25 mars du comité exécutif de la municipalité. Elle permet la construction de ce nouvel édifice sans ajout de places de stationnement étant donné l’urgence du projet.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média