Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

20 avril 2020

Communiqué Hebdo Rive Nord - equiperedaction@lexismedia.ca

La technologie au service des agriculteurs

Appel aux solutions innovantes

Agtech

©Renée-Claude Doucet - Hebdo Rive Nord

Avec la Zone Agtech, Sébastien Nadeau, maire de L'Assomption, estime que la MRC de L'Assomption et le Québec seront en mesure de se positionner sur l'échiquier mondial de l'agriculture.

En février dernier, la MRC de L’Assomption procédait au lancement de la Zone Agtech, lieu où se regroupe l’ensemble de l’écosystème pour intensifier le développement de l’agriculture de demain. En ce temps de crise, question d’offrir du renfort aux producteurs agricoles, l’équipe souhaite réunir l’ensemble des technologies agricoles accessibles.

« On dit souvent que les grandes crises génèrent les grandes opportunités, de rappeler Sébastien Nadeau, maire de L’Assomption et porteur de la vision de la Zone Agtech. Plus que jamais, les consommateurs sont conscientisés de l’importance de l’agriculture et de l’achat local. La Zone Agtech regroupe des gens ambitieux de saisir cette occasion, de positionner le Québec comme référence sur l’échiquier mondial de l’agriculture et, à plus forte raison ces jours-ci, de supporter le Québec dans son autonomie alimentaire. »

 

Déjà, la Zone Agtech regroupe des noms tels que LBM-Agtech, ÉAU, Chrysalab et Elmec, promoteur des robots agricoles autonomes. « Ce sont des solutions concrètes qui viennent en renfort aux producteurs agricoles », souligne pour sa part la directrice de la Zone Agtech, Marilou Cyr.

 

C’est d’ailleurs dans cette optique que la Zone Agtech et Écotech Québec ont lancé une grande initiative pour répertorier l’ensemble des technologies agricoles « accessibles » ou « prêtes à l’utilisation » au Québec.

 

Mme Cyr maintient que dans le contexte actuel entourant la COVID-19, les producteurs agricoles vivent de grands défis comme la pénurie de main-d’oeuvre. « Même lorsque la crise sera passée, la saison agricole sera bien particulière : les producteurs devront assurer la sécurité alimentaire de la population, alors que cette dernière exigera de plus en plus des produits locaux. »

Agtech

©Renée-Claude Doucet - Hebdo Rive Nord

Sébastien Nadeau, maire de L’Assomption, et Marilou Cyr, directrice de la Zone Agtech, font appel aux agriculteurs et à leurs solutions innovantes.

Sondage auprès des producteurs

 

Selon Mme Cyr, plusieurs technologies agricoles innovantes et fabriquées au Québec pourraient être intégrées par le secteur agricole. C’est pour cette raison qu’en parallèle à l’appel de solutions, un sondage est fait auprès des producteurs agricoles pour déterminer leurs principaux enjeux.

 

La Zone travaille également avec des organismes financiers pour financer rapidement les projets qui découleront de l’initiative. (RCD)

 

 

La première version du répertoire, qui se remplit chaque semaine, est disponible au www.zoneagtech.ca.

Zone agtech

©Photo gracieuseté - Ville de L'Assomption - Hebdo Rive Nord

Le plan de la Zone Agtech, à moyen et long termes.

La Zone Agtech, en bref :

 

La Zone représente 220 millions $ en investissements directs et la création de près de 2 600 nouveaux emplois de qualité sur une superficie totale de 15 kilomètres carrés. Elle maintient un potentiel d’accueil de 3 millions de pieds carrés avec un objectif de plus de 100 entreprises et startups spécialisées en technologies agricoles et bioproduits végétaux. De plus, ce projet permettra d’accélérer le développement des startups et entreprises en technologies agricoles, de différentes manières, notamment par :

 

• L’accès à un savoir de qualité et à des sources de financement grâce aux partenariats avec plusieurs instances universitaires et centres de recherche et de

transfert;

 

• Un incubateur de style living-lab donnant accès à un centre de recherche agricole et des serres et parcelles expérimentales;

 

• Un accélérateur sous forme d'espaces-ateliers pour la production des premières unités;

 

• Des sites de démonstration et un accès facilité aux premiers utilisateurs de technologie;

 

• Du service-conseil;

 

• Des ateliers de développement, de maillage et de financement;

 

• La création de la toute première communauté Agtech du Québec, en collaboration avec Ecotech Québec.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média