Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

20 mai 2020

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Mesures pour protéger les plans d’eau

Utilisation d’embarcations personnelles remorquées

Station de lavage de bateau

©Photo gracieuseté

Des mesures sont ainsi prises concernant l’utilisation d’embarcations personnelles remorquées.

La Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) prend les devants dans la lutte contre les espèces aquatiques envahissantes (EAE) afin de protéger davantage les plans d’eau dont elle a la gestion. Des mesures sont ainsi prises concernant l’utilisation d’embarcations personnelles remorquées. Ces changements visent particulièrement la pêche avec embarcation personnelle, puisque l’utilisation de bateaux remorqués est un vecteur potentiel de l’introduction et de la propagation des EAE d’une région à une autre.

L’utilisation de bateaux remorqués demeure permise dans les lacs autorisant les embarcations personnelles de quatre réserves fauniques (Ashuapmushuan, Laurentides, La Vérendrye et Port-Cartier–Sept-Îles).

Pour ces territoires, de nouvelles mesures de protection seront progressivement mises en place selon l’établissement : l’inspection ou le lavage des bateaux. Dans les autres réserves fauniques ainsi que dans les parcs nationaux, des changements seront apportés quant au type d’embarcation autorisé ainsi qu’au nombre de plans d’eau offerts à la pêche avec embarcation personnelle.

Les embarcations sans remorques pour bateau, l’utilisation de moteurs personnels ainsi que l’utilisation d’embarcations personnelles dans les plans d’eau partagés avec d’autres utilisateurs (villégiateurs, municipalités, territoire libre, etc.) ne sont pas touchées par ces changements.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média