Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

04 juin 2020

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Monique Pauzé soutient les producteurs de lait

L’inquiétude pour l’avenir économique de ce secteur est bien réelle.

Lait

©Photo Hebdo Rive nord-archives

L’inquiétude pour l’avenir économique de ce secteur est bien réelle.

La députée fédérale de Repentigny, Monique Pauzé, exige que le gouvernement libéral acquiesce aux demandes des transformateurs laitiers.

Quatre associations de transformateurs laitiers ont joint leurs voix, afin de demander au gouvernement l’indemnisation promise pour compenser les pertes engendrées par les différents accords de libre-échange. Les transformateurs laitiers ont besoin de ces sommes pour pallier l’entrée massive de produits laitiers étrangers au Canada.

À terme, l’accord avec l’Europe fera en sorte que près de 17 700 tonnes de fromages européens seront mises sur les tablettes de nos épiceries, ce qui pénalise l’industrie locale et affaiblit l’offre de produits québécois. « L’octroi aux distributeurs des contingents tarifaires dans le cadre de l’AECG a nui directement à nos fromagers québécois. C’est maintenant une question de survie pour notre industrie laitière », affirme Monique Pauzé.

L’inquiétude pour l’avenir économique de ce secteur est bien réelle. C’est bientôt 18 % du marché  laitier  qui  sera  occupé  par  les  pays  étrangers.  

« Nos  producteurs  et  nos transformateurs sont inventifs et résilients, mais ils ont suffisamment donné. Et en cette journée mondiale du lait, le gouvernement doit plus que jamais s’engager à ne plus sacrifier continuellement cet important secteur de notre économie » souligne la députée de Repentigny.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média