Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

05 juin 2020

Les commerçants à l'heure du déconfinement

Les entrepreneurs sont prêts à accueillir la clientèle

Markus

©Renée-Claude Doucet

Du côté des commerces de vêtements, la clientèle répond présente.

Par Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca  et  Renée-Claude Doucet  - rcdoucet@lexismedia.ca 

 

el qu’annoncé par le gouvernement Legault, les commerces ayant une ouverture sur la rue sont autorisés à ouvrir leurs portes depuis le 25 mai dernier. Si les entrepreneurs et le grand public en général se réjouissent de cette mesure, il y a eu des changements majeurs dans le quotidien des commerçants de la MRC de L’Assomption.

 

Plusieurs mesures de sécurité ont été mises en place dans les commerces, dont la distanciation sociale et le port du masque, fortement recommandé pour tous. Chez Lallier Honda 40-640, par exemple, les mesures de sécurité sont bien respectées du côté de l’équipe qui est par ailleurs revenue en poste dans son entièreté. Toutefois, du côté de la clientèle, il y a encore de la sensibilisation à faire indique Josée Fournier, directrice générale adjointe et des ventes. « Nous offrons des masques et des gants à nos clients, mais s’ils ne veulent pas les utiliser, on ne peut pas les obliger. Il y a de la nonchalance à ce niveau. »

 

Cela dit, les clients qui entrent chez le concessionnaire procèdent plus rapidement à leur achat qu’auparavant. « Les gens savent ce qu’ils veulent. Ils ont déjà effectué leurs recherches, donc les ventes se concluent plus rapidement », ajoute Mme Fournier.

 

Lallier Honda

©Renée-Claude Doucet - Hebdo Rive Nord

Les ventes se concluent plus rapidement chez Lallier Honda 40-640.

Après une longue attente

 

Les affaires reprennent ainsi de plus belle et c’est une bonne nouvelle, car l’attente de plus de deux mois a été longue.

 

« C’est bien certain que nous avons été contents d’ouvrir au public à nouveau, indique pour sa part Mathieu Perrault, propriétaire de Communication Idéale à Repentigny. Pour notre commerce de la rue Notre-Dame, tout s’est bien passé. Il faut s’adapter aux normes du gouvernement, avec le nombre de clients permis dans le magasin, les plexiglas et tout… Néanmoins, les clients étaient présents à l’ouverture du commerce et je peux dire qu’à ce jour, ça marche aussi bien qu’avant la fermeture. »

 

Communication Idéale

©Renée-Claude Doucet - Hebdo Rive Nord

Le public est à nouveau au rendez-vous chez Communication Idéale à Repentigny.

Demande forte pour les vêtements

 

En ce qui a trait  aux commerces de vêtements, la clientèle répond aussi présente. « Dès la réouverture, nos clientes étaient là et prêtes à acheter », partage Carole Bédard, propriétaire de Vêtements L’Assomption.

Mme Bédard indique que ces clientes sont pour leur part très respectueuses des mesures d’hygiène mise en place. Elle les a d’ailleurs informées à l’avance que le port du masque était obligatoire. De plus, Mme Bédard s’assure de soigneusement désinfecter les surfaces touchées par le public.

Les essayages de vêtement sont permis, mais soigneusement contrôlés. « Les vêtements essayés sont directement placés dans l’arrière-boutique et le lendemain matin, ils sont tous passés à la vapeur. »

C’est la même chose à la boutique Markus, à Repentigny. Le propriétaire, Marc-André Charette, est par ailleurs heureux de constater la venue de nouveaux clients. « Le fait que les grandes surfaces soient fermées pour l’instant semble nous avantager, partage M. Charrette. Les clients cherchent donc de nouveaux endroits où se procurer des vêtements. »

Fait cocasse, d’après le commerçant, certaines personnes auraient aussi pris du poids pendant le confinement, elles ont donc besoin de renouveler quelques pièces de leur garde-robe. « L’autre phénomène que je vois c’est que les gens qui ont dû quitter la Floride rapidement  ont laissé leurs vêtements là-bas. Ils ont ainsi besoin de morceaux d’été. »

 

 

Markus

©Renée-Claude Doucet - Hebdo Rive Nord

Chez Markus, le propriétaire est heureux de constater la venue de nouveaux clients.

 

La situation a également fait réaliser à M. Charette à quel point les gens consomment des vêtements des États-Unis. « Il faudra que nos gouvernements soient plus attentifs à ça dans le futur. »

 

Dans quelques semaines, le gouvernement va poursuivre son programme de déconfinement en autorisant les centres commerciaux à ouvrir à nouveau leurs portes sur le territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). Rappelons qu’ailleurs au Québec, ils peuvent à nouveau recevoir la clientèle depuis le 1er juin.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média