Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

18 juin 2020

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Un nouveau bord du fleuve

Une plantation d’arbustes pour des résidents de Repentigny

Projet Flambeau

©Photo-gracieuseté

: Ce projet-pilote permet à ce groupe de citoyens d’exercer des actions de contrôle de plantes envahissantes dans la rive et la plaine inondable du fleuve Saint-Laurent.

Le Comité Zone d’Importance Prioritaire (ZIP) des Seigneuries est heureux d’annoncer son implication dans le cadre d’un projet de contrôle du roseau commun, impliquant les copropriétaires des condos Le Flambeau et la Ville de Repentigny.

: Grâce au soutien de 14 700 $ accordé par le Fonds d’Action Saint-Laurent (FASL), et un apport de contrepartie de 1960 $ des copropriétaires, une plantation d’arbustes pourra être réalisée afin de faire compétition au roseau et favoriser le rétablissement d’une végétation indigène sur le site de contrôle situé entre les condos et le fleuve Saint-Laurent. Le roseau commun est une plante exotique envahissante qui forme de denses colonies qui transforment le milieu et affectent la biodiversité

Ce projet-pilote permet à ce groupe de citoyens d’exercer des actions de contrôle de plantes envahissantes dans la rive et la plaine inondable du fleuve Saint-Laurent via un engagement signé avec la Ville de Repentigny et le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs de suivre le protocole de contrôle jusqu’au bout. Ainsi, depuis 2017, le syndicat des copropriétaires a orchestré, trois ans de coupes répétées afin d’affaiblir cette colonie. À l’aube de l’été 2020, la talle est beaucoup plus clairsemée.

Avec le soutien de ses partenaires, le Comité ZIP des Seigneuries pourra entamer le travail par la coupe des tiges de roseau et la pose de membranes isolantes là où les repousses ont été plus importantes. Le site sera ensuite garni d’un total de 460 plants de céphalanthe occidentale, de cornouiller stolonifère, de ronce odorante, de spirée tomenteuse et de spirée à larges feuilles.

Des coupes d’entretien seront réalisées durant l’été pour poursuivre l’affaiblissement de la colonie. Puisque cette plante est très coriace, un effort de contrôle des repousses à long terme, mais diminuant au fil des ans, devra être déployé pour maximiser le succès de cette démarche de restauration d’habitat. Ce projet est rendu possible grâce à une contribution du Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent, lié au Fonds d’Action Saint-Laurent en collaboration avec le gouvernement du Québec.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média