Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

25 juillet 2020

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Birds from Paradise tout en symbiose

Un album à découvrir

Birds from paradise

©Gracieuseté – Caroline Perron

Les trois amies, Lauri-Anne, Olivia et Florence ont commencé à jouer devant le public en 2015.

Elles forment un trio depuis le début de leur baccalauréat à l’Université du Québec à Montréal et depuis ce temps, leurs liens d’amitié se sont solidifiés, tout simplement. Partageant l’amour pour la musique, Lauri-Anne, Florence et Olivia ont développé leur propre style musical, afin de former Birds from Paradise. Au printemps, elles lançaient leur tout premier album.  

Après avoir fréquenté différents cégeps avec des programmes distincts, dont chant classique, jazz pop et chants populaires, les trois complices ont poursuivi dans le domaine de la musique à l’université. Comme elles le racontent, au cégep, plusieurs s’inscrivent pour le plaisir et à l’université, certains tentent de percer dans le domaine de la musique. Pour leur part, les trois jeunes femmes souhaitent faire leur nom et se faire connaître au Québec et du côté du Canada anglophone.

 

Ceux qui terminent leur parcours universitaire œuvrent déjà dans le milieu, poursuivent pour être pigistes, vont en enseignement ou encore dans un projet de composition.

 

« Dans un projet de composition comme le nôtre, on bâtit complètement son projet de A à Z. On y met beaucoup de temps et d’énergie, donc les retombées financières sont moins là dans les débuts. C’est vraiment un investissement comme une entreprise », affirme Florence.

 

Si on se penche sur leurs débuts, on réalise que l’union des filles s’est fait de fil en aiguille; Florence a commencé à jouer du ukulélé, Lauri-Anne accompagnait toujours le groupe avec sa guitare, mélangeant les voix pour donner un son plus acoustique.

 

Naturellement, le trio s’est défini et a continué dans cette direction. « On se fait tout le temps comparer aux sœurs Boulay. Évidemment, on fait des harmonies. Est-ce à cause de cela ou qu’on leur ressemble? », mentionne Lauri-Anne.

Birds from paradise

©Gracieuseté – Caroline Perron

Avec leur nouvel album, les filles abordent la recherche de soi, des questions existentielles, l’amour, l’amitié, le voyage…

 

Deux concours déterminants

 

Le trio a eu l’occasion de prendre part au concours de Studio Residence, qui offrait l’opportunité à des artistes d’enregistrer une composition gratuitement en studio. L’émission est tombée à l’eau, mais Birds from Paradise a gagné le prix coup de cœur et a enregistré sa création, contribuant à se faire connaître via les réseaux sociaux. La première chanson du groupe s’est ainsi avérée The world is your oyster.

 

À la suite de leur expérience avec Studio Residence, Birds from Paradise a remporté un concours à la Boîte à chansons de L’Assomption. Grâce à leur performance, les chanteuses ont pu se mériter dix heures d’enregistrement gratuites au Studios OPUS.

 

« C’est Daniel Lepage, le propriétaire du studio qui était présent et remettait le prix. C’est à partir de ces dix heures que le projet s’est transformé en album », font-elles savoir. Coproductrices, elles ont collaboré avec Daniel Lepage et des musiciens professionnels.

 

À travers leur album qui présente une tournure country, elles abordent la recherche de soi, des questions existentielles, l’amour, l’amitié, le voyage, etc. Les textes font allusion à l’espoir, au positif et à la nature. « On voyait l’album comme un voyage », appuie Olivia. On retrouve aussi une berceuse et une chanson a capella.

 

Birds from paradise

©Gracieuseté - Trish Chiasson

Afin d’avoir un style uniforme, les chanteuses ont misé sur le visuel pour le projet de l’album, tout en se penchant sur la réalisation de vidéos et de photos.

 

Une image rafraîchissante

 

Afin d’avoir un style uniforme, les chanteuses ont misé sur le visuel pour le projet de l’album, tout en se penchant sur la réalisation de vidéos et de photos. Pour y arriver, elles ont fait appel à des professionnels.

 

Par ailleurs, Birds from Paradise a réalisé un vidéo clip pour la chanson The ride, entourées de leurs proches et du public dans le studio d’enregistrement à L’Assomption.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média