Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

06 septembre 2020

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Québec autorise la reprise des affrontements dans les sports de combat

Dans la conformité des recommandations

Boxe

©Photo Hebdo Rive Nord-archives

Il s'agit d'une bonne nouvelle pour les jeunes du Club de boxe 35 de Repentigny.

Le gouvernement du Québec annonce la mise en place d'une nouvelle phase de reprise dans les sports de combat. Depuis le 2 septembre, les affrontements dans un contexte d'entraînement dans l'ensemble des sports de combat, tels que le karaté, le taekwondo, la boxe ou le judo, peuvent reprendre dans la mesure où les plans soumis sont conformes aux recommandations des autorités de santé publique et sont suivis rigoureusement. 

Puisque la sécurité de tous demeure la priorité, plusieurs adaptations ont été proposées. Entre autres, la création de petits groupes d'entraînement d'au maximum quatre personnes implique que les participants limitent les contacts étroits avec les personnes qui n'en font pas partie. De plus, les mesures de distanciation physique de deux mètres s'appliquent en tout temps, sauf lors de l'échauffement avant le combat et lors des affrontements comme tels.

Au quotidien, les participants doivent également être conscients que leurs comportements à l'extérieur de la pratique du sport peuvent influencer la santé de leurs partenaires d'entraînement, tout comme celle de leurs proches et de la communauté. Ils doivent s'engager à respecter les consignes sanitaires en tout temps. Nous faisons confiance aux clubs et à ceux et celles qui pratiquent des sports de combat pour appliquer les mesures avec discipline et responsabilité.

De plus, l'interdiction des affrontements devant public dans les sports de combat professionnels, en vue de la reprise des événements sportifs, sera également officiellement levée au cours des prochains jours. Afin d'obtenir un permis de la RACJ pour tenir un événement, les promoteurs devront soumettre un plan de gestion des risques associés à la COVID-19 à la Direction de la Santé publique et obtenir leur approbation au préalable.

 

« Je suis très heureuse d'annoncer cette nouvelle phase de déconfinement qui touche  dans un premier temps le volet entraînement de l'ensemble des sports de combat et, très bientôt, la tenue de galas de sport professionnel. Je veux souligner la résilience et la patience des amateurs et amatrices de sports de combat. Je suis convaincue que les sportifs seront ravis et qu'ils et elles respecteront les règles établies afin que tous puissent pratiquer leur discipline en toute sécurité. Le déconfinement des sports au Québec s'est très bien déroulé jusqu'à présent, et j'ai confiance qu'avec cette nouvelle phase et la collaboration de chacun, la situation demeurera sous contrôle. » - Isabelle Charest, ministre déléguée à l'Éducation et ministre responsable de la Condition féminine.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média