Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

11 septembre 2020

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

219 nouveaux cas au Québec

Coronavirus

Coronavirus

©Photo Unsplash Alin Luna

Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, au Québec, en date du 11 septembre, font état de 219 nouveaux cas, ce qui porte le nombre total de personnes infectées à 64 463.

Aucun décès n'est survenu dans les 24 dernières heures, mais 1 décès survenu entre le 4 et le 9 septembre, un autre avant le 4 septembre et un troisième survenu à une date inconnue s'ajoutent. Toutefois, le total s'élève à 5 774 en raison du retrait de 2 décès pour lesquels l'enquête a démontré qu'ils n'étaient pas attribuables à la COVID-19.

Le nombre d'hospitalisations a augmenté de 4 par rapport à la veille, avec un cumul de 123. Parmi celles-ci, le nombre de personnes se trouvant aux soins intensifs est resté stable par rapport à la veille, pour un total de 12. 

Dans Lanaudière, le nombre de cas est passé de 4920 à 4931 (+11). Le nombre de décès dans la région est de 223 depuis le début de la pandémie. Le nouveau décès enregistré hier était dû à une erreur d'entrée de données.

Les autorités de santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux annoncent qu'à compter d'aujourd'hui 11 septembre, les activités de karaoké qui se tiennent dans des lieux publics, tels que les bars ou encore des salles louées ou des salles communautaires, doivent être suspendues, en raison des risques de propagation qu'elles présentent.

Cette décision fait suite à certains cas de transmission survenus au cours des dernières semaines. Plusieurs facteurs de risque justifient cette décision, comme la projection de gouttelettes respiratoires lorsque les personnes chantent, la proximité entre les participants et le partage d'objets communs, notamment les micros. Cette interdiction s'inscrit dans le cadre de mesures de prévention plus vastes visant à limiter la transmission communautaire du virus et à contrer une possible deuxième vague.

Les activités de karaoké organisées dans un lieu privé rassemblant des personnes n'habitant pas à la même adresse sont pour leur part fortement déconseillées.

Enfin, l'ensemble des tenanciers de bars ont l'obligation, dès aujourd'hui, de tenir un registre des clients qui entrent dans leur établissement. Cette pratique, qui était déjà encouragée, vise à faciliter davantage l'identification des contacts par les autorités de santé publique en cas de contamination.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média