Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

14 octobre 2020

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Fin de la prestation canadienne d’urgence

Quelles sont vos options ?

Monique Pauzé

©Photo-gracieuseté

Monique Pauzé donne des informations sur les prestations qui remplace la PCU.

La députée fédérale de Repentigny, Monique Pauzé, tient à rassurer les citoyens inquiets par la fin de la Prestation canadienne d’urgence (PCU). Trois nouvelles prestations ont été récemment mises de l’avant  pour les personnes qui ne sont pas admissibles à l’assurance-emploi soit la PCRE, la PCREPA et la PCMRE.

La Prestation canadienne de la relance économique (PCRE) prévoit 500 $ par semaine (retenue d’impôt à la source) pour un maximum de 26 semaines pour ceux qui ont cessé de travailler et qui ne sont pas admissibles à l’assurance-emploi ou dont le revenu a diminué d’au moins 50 % en raison de la COVID-19. Cette prestation sera versée par périodes de deux semaines.Si vous êtes admissible à la PCRE, vous pouvez donc recevoir 1 000 $ (900 $ après les retenues d’impôt) pour une période de 2 semaines. Si votre situation dure plus de 2 semaines, vous devrez faire une nouvelle demande. Vous pouvez faire des demandes jusqu'à un total de 13 périodes d'admissibilité (26 semaines) entre le 27 septembre 2020 et le 25 septembre 2021.

La Prestation canadienne de la relance économique pour proches aidants (PCREPA) prévoit 500 $ par semaine (retenue d’impôt à la source) par ménage pour un maximum de 26 semaines, offerte aux travailleurs qui sont dans l’impossibilité de travailler pendant au moins 50 % de la semaine parce qu’ils doivent prendre soin d’un enfant de moins de 12 ans ou d’un proche dont l’école, le service de garde ou l’établissement de soins est fermé en raison de la COVID-19, ou parce que l’enfant ou le proche est malade, en quarantaine ou à risque de développer de graves complications s’il devait contracter le virus. Cette prestation sera versée par périodes d'une semaine.

La Prestation canadienne de maladie pour la relance économique (PCMRE) prévoit 500 $ par semaine (retenue d’impôt à la source) pour un maximum de deux semaines, offerte aux travailleurs qui sont dans l’impossibilité de travailler pendant au moins 50 % de la semaine parce qu’ils ont contracté la COVID-19, parce qu’ils doivent s’isoler en raison de la COVID-19 ou parce qu’ils ont des conditions sous-jacentes, suivent des traitements ou ont contracté d’autres maladies qui, de l’avis d’un médecin, d’un infirmier praticien, d’une personne en situation d’autorité, d’un gouvernement ou d’un organisme de santé publique, les rendraient plus vulnérables à la COVID-19. Cette prestation sera versée par périodes d'une semaine.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média