Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

21 octobre 2020

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Un premier congrès dédié aux commerces de proximité

La relance en temps de pandémie

Congrès

©Photo gracieuseté – Catherine Pichette - Hebdo Rive Nord

Le Congrès des commerces de proximité est propulsé par la SADC Achigan-Montcalm et présenté par CIETECH. L’évènement aura lieu du 8 au 10 février 2021.

La SADC Achigan-Montcalm et CIETECH unissent leurs forces afin de présenter un premier Congrès des commerces de proximité. L’événement d’envergure qui regroupera l’ensemble des commerces de la francophonie se veut une occasion sans pareille de relancer l’économie en plein cœur de la crise engendrée par la pandémie de la COVID-19.

La rencontre qui se tiendra du 8 au 10 février 2021, s’adresse aux dirigeants et gestionnaires d’entreprises. Ces derniers seront appelés à aller à la rencontre des firmes de solutions technologiques innovantes et des firmes spécialisées en expérience client du détail dans un environnement virtuel et si possible, en présentiel.

Concrètement, on propose sur trois jours un congrès virtuel dans une plateforme 3D avec avatars, qui comprend un salon d’exposition composée de trois zones de kiosques virtuels, des activités de réseautage, des conférenciers de haut niveau, un panel de discussions sur les nouveaux enjeux et des ateliers diversifiés donnant des solutions pour les commerces de proximité.

Pour l’évènement, la SADC Achigan-Montcalm souhaite se concentrer par le biais du congrès sur l’expérimentation de solutions technologiques et de solutions d’expérience client répondant aux enjeux prioritaires des commerces de proximité dans un contexte de pandémie et de relance.

Présenté par CIETECH, ce sont plus de 300 commerçants et intervenants en développement économique et dirigeants de municipalités, quatre exposants en solutions technologiques et expérience client, puis plus de 30 conférences, en plus des ateliers portant sur des solutions aux enjeux réels des commerces  de proximité.

Ainsi, que l’on soit un commerce de quartier, de proximité, une entreprise en solutions technologiques ou une entreprise en expérience client, le congrès sera utile pour augmenter la rentabilité, faire vivre une expérience positive aux clients et optimiser son processus, expliquent les organisateurs.

Besoin des entreprises 

Le Congrès des commerces sensibilisera les commerces sur le développement accéléré, les meilleures solutions technologiques, ainsi que l’expérience client pour pouvoir trouver et implanter les bonnes solutions. Les participants auront l’opportunité de s’inspirer des meilleures pratiques, découvrir de nouvelles solutions, redéfinir et mieux comprendre les enjeux.

C’est la pandémie et le contexte difficile avec lequel les commerçants doivent vivre qui a poussé la SADC Achigan-Montcalm à mettre sur pied l’événément. « C’est grâce aux actions de la Chambre de commerce et d’industrie de la MRC de Montcalm que tout a débuté », précise le directeur général de la SADC Achigan-Montcalm, Claude Chartier.

Ayant pris connaissance des commentaires laissés par les entreprises, la SADC Achigan-Montcalm souhaitait répondre à leurs besoins. On leur a spécifié qu’elles avaient un manque de connaissances pour effectuer du commerce en ligne.

« C’était des entreprises qui n’étaient pas dans des chaînes, qui n’avaient pas de structure et de support. Les actions étaient très faibles à ce niveau-là », ajoute M. Chartier. Le besoin d’échanges entre les entreprises s’est ainsi fait sentir.

Par ailleurs, la SADC Achigan-Montcalm a assisté à des présentations de sondages réalisés par Léger Marketing et en partenaire avec Lg2. « Ça nous a vraiment confirmé la problématique d’introduction dans les habitudes de consommation des gens de l’aspect de l’achat en ligne et de l’utilisation d’Internet pour faire des achats. », indique Claude Chartier.

Avec la pandémie, M. Chartier observe un bond de plusieurs années en avant concernant l’achat en ligne et les habitudes consommation. Pour affronter cette problématique, des initiatives ont vu le jour et des sommes ont été investies.

Tournant technologique 

Certes, le congrès s’adresse aux commerces de détail et aux petits commerçants, mais l’on souhaite également attirer des commerces de partout dans la francophonie et répondre aux enjeux locaux.

Puisque la pandémie demande à tous de s’adapter, on a fait appel à une entreprise du Québec qui a mis sur pied Umanize. L’évènement se tiendra sur la plateforme événementielle innovatrice et flexible.

Cette dernière amènera les participants à se promener sur la plateforme grâce à un avatar personnalisé. Il sera ainsi possible de voir les kiosques de son choix, regarder les différents produits, échanger avec les exposants, participer à des conférences, des panels, etc. 

« L’un des objectifs du Congrès, c’est de faire comprendre aux commerçants qu’ils n’ont pas besoin de de changer tout son modèle d’affaires. Ils peuvent l’adapter tranquillement et progressivement et d’aller jusqu’où ils le veulent. », précise-t-il.  

Soulignons que la partie en présentiel se tiendra au Théâtre Hector-Charland et les conférences prévues dans la programmation seront réalisées au Théâtre, puis en diffusion directe. Le salon d’exposition sera présenté en trois zones.

On retrouvera notamment l’espace « Noyaux villageois », qui met l’accent sur les solutions technologiques et d’expérience client relative aux enjeux extérieurs des commerces de proximité se trouvant dans les noyaux villageois (centres-villes). L’espace techno présenté par CIETECH s’ajoute également au salon. Les participants y en apprendront davantage sur les solutions technologiques relatives aux enjeux propres aux commerces de proximité.

La dernière zone est l’espace dédié à l’entrepôt/logistique. Celle-ci met en lumière les solutions technologiques relatives aux enjeux propres aux entrepôts, aux quais de déchargement, aux opérations, à la gestion de l’inventaire et à la livraison.

Principal partenaire 

À l’avis de la stratège marketing et expérience client chez CIETECH, Véronique Lacroix, il est naturel de s’associer à un tel évènement.

« La transformation numérique et technologique de nos entreprises est une priorité, particulièrement sur notre territoire. Ce qui importait pour nous, c’était d’amener un maximum d’entreprises technologiques à présenter leurs solutions et de faire connaître les opportunités aux entreprises de proximité », détaille Mme Lacroix.

CIETECHN et la SADC Achigan-Montcalm n’en sont pas à leur première collaboration pour le développement technologique.

Programmation diversifiée

Lors de l’évènement, on accueillera plusieurs invités tels que le PDG de la fédération des chambres de commerces du Québec, Charles Milliard, le président fondateur chez Détail Formation, Daniel Tanguay, le PDG du conseil québécois du commerce de détail, Stéphane Drouin, le PDG à la SADC Achigan-Montcalm, Claude Chartier, la stratège, marketing et expérience client chez CIETECH, Véronique Lacroix, etc.

Parmi les conférenciers, on retrouvera entre autres François Lambert et Matthieu Bonneau du Coup Monté, etc.

L’expérience événementielle en mode hybride permettra la mise en place de conférences, de visites de kiosques, du réseautage libre et des ateliers. Le Congrès des commerces de proximité aura pour objectif de relancer l’économie locale, tout en contribuant au développement accéléré des commerces de proximité.

C’est le moment de trouver des meilleures solutions pour les implanter et trouver les ressources nécessaires pour y parvenir. Le concept donnera l’occasion aux dirigeants et aux gestionnaires d’entreprise de partout de rencontrer des entreprises de solutions technologiques, puis des entreprises spécialisées en expérience client du détail dans un environnement à la fois virtuel et présentiel.

Il est possible pour les firmes en solutions technologiques et expérience client de soumettre leur candidature en tant qu’exposant dans l’une des trois zones en visitant le www.congrescommercesproximité.com.

C’est aussi sur ce site que l’on peut s’inscrire pour participer au congrès. Le coût est de 99$ (taxes en sus) pour une journée et l’offre accès illimitée de trois jours est de 199$ (taxes en sus).

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média