Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

17 novembre 2020

Renée-Claude Doucet - rcdoucet@lexismedia.ca

Toujours en attente du plan pour le temps des fêtes

Bilan du jour

François Legault

©Gracieuseté - Émilie Nadeau

Le gouvernement prévoit annoncer son plan pour le temps des fêtes dans les prochains jours.

Le plan de match pour le temps des fêtes continue de se faire attendre alors que le premier ministre, François Legault, indiquait que le gouvernement travaillait toujours sur le dossier lors de son point de presse en début d’après-midi. Différents scénarios, notamment concernant le nombre de personnes autorisées lors des célébrations, demeurent à l’étude.

« Je comprends que les gens souhaitent planifier leur temps des fêtes… je souhaite être en mesure de vous annoncer le plan dans les prochains jours », précise M. Legault. Idem pour les écoles, qui seront probablement fermées un peu plus longtemps après la période des fêtes; on parle deux semaines supplémentaires. « Nous pensons allonger les vacances après les fêtes pour prévoir une quarantaine avant de retourner à l’école avec d’autres enfants. »

 

Le gouvernement ajoute qu’à la lueur des chiffres actuels, une fermeture avant le congé prévu ne serait pas nécessaire à l’heure actuelle.

 

On indique également que pendant les semaines de fermeture supplémentaires, il n’y aura pas de prestations de cours ou de suivis à distance offerts aux élèves, mais les services de garde dans les écoles pourraient être ouverts.

 

Appel au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Du côté des cas, la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean inquiète toujours la Santé publique. « C’est l’endroit où il y a le plus de cas actifs, toutes proportions gardées, détaille François Legault. Il faut donc réduire le nombre de contacts. Je connais les gens du Saguenay, ce sont des gens fiers… je sais qu’ils capables de grandes choses. Je fais donc appel à eux pour donner un coup de barre dans les prochaines semaines. »

 

À l’échelle de la province, le nombre de personnes atteintes se stabilise. « Nous avons atteint un nouveau plateau. La situation demeure sous contrôle dans les hôpitaux et dans les CHSLD, où nous enregistrons beaucoup moins de cas aujourd’hui, c’est le jour et la nuit par rapport au printemps. La situation se stabilise aussi dans les écoles et les entreprises », mentionne le premier ministre en ajoutant que les mesures mises en place fonctionnent.

 

L’arrivée imminente d’un vaccin, avec Moderna ou Pfizer augure très bien selon le gouvernement. « Il n’y a rien de garanti, mais selon les experts, nous pourrions reprendre une vie normale à l’été. On semble voir la fin de cette crise-là d’ici la fin 2021. »

 

Le premier ministre souligne également : « Je sais que les Québécois sont tannés, moi le premier. J’aimerais vous parler d’autres choses. Nous sommes en train de gagner la bataille, mais il faut se battre. Je demande donc la collaboration de tous les Québécois. ».

 

Les chiffres

En termes de chiffres, les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, au Québec, font état de 982 nouveaux cas, pour un nombre total de personnes infectées de 126 054.

Elles font également état de 24 nouveaux décès, pour un total de décès qui s'élève à 6 675. De ces 24 décès, 5 sont survenus dans les 24 dernières heures, 18 sont survenus entre le 10 et le 15 novembre et 1 est survenu avant le 10 novembre.

Le nombre d'hospitalisations a augmenté de 47 par rapport à la veille, avec un cumul de 638. Parmi celles-ci, le nombre de personnes se trouvant aux soins intensifs a augmenté de 13, et s'élève maintenant à 100.

Les prélèvements réalisés le 15 novembre s'élèvent à 20 540, pour un total de 3 529 264.

Dans Lanaudière, le plus récent bilan, qui date du 16 novembre, dénombre 1 492 cas actifs, pour un total de 9 655. Les hospitalisations se chiffres à 25, le nombre de patients aux soins intensifs à 10, le nombre de décès à 272 et le nombre de cas rétablis à 7 891.

Le nombre de cas actifs par MRC se décline ainsi :

MRC de Joliette : 492

MRC de L’Assomption : 286

MRC Les Moulins : 222

MRC de Matawinie : 192

MRC de Montcalm : 163

MRC de D’Autray : 136

Commentaires

17 novembre 2020

Gaëtane Laurin

Je ne comprends pas le rallongement du congé des fêtes dans les écoles surtout si on parle de garder les services de garde ouvert. La contagions est-elle moins dangereuse dans les services de garde que dans les classe régulière? Si les services de garde sont fermés qui s'occupera des enfants pendant que papa et maman seront au travail? Les mêmes grand-parent qu'ils auront fréquenter qu'au compte goutte pendant les fêtes? Il manque beaucoup de logique dans tout ça

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média