Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

18 novembre 2020

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Tourisme Lanaudière présente un portrait de l’industrie touristique de Lanaudière

Suite à une enquête réalisée auprès de ses membres

Tourisme Lanaudière

©Photo gracieuseté – Tourisme Lanaudière - Hebdo Rive Nord

Tourisme Lanaudière a mené une enquête et a sondé 99 entreprises, afin d’avoir le portrait le plus juste des différentes réalités liées à l’industrie touristique de Lanaudière.

L’industrie touristique lanaudoise est grandement affectée par les mesures mises en place, afin de contrer la pandémie. Une enquête a été menée auprès des membres de Tourisme Lanaudière pour mieux connaître le portrait de la situation. Pour se faire, Tourisme Lanaudière a sondé 99 entreprises.

Les résultats qui se retrouvent au sein de cette enquête sont pour la période de mai à octobre 2020. On présente l’état de l’industrie touristique de Lanaudière. Concernant l’hébergement touristique, le secteur a connu des résultats variables, selon la catégorie d’hébergement et la géographie (sud/nord).

L’enquête révèle que plus de 80% des répondants ont dû assumer des pertes majeures tous les mois, et ce, depuis avril dernier. L’hôtellerie traditionnelle traverse une période dramatique, comparativement aux résidences de tourisme, puis les pourvoiries et le secteur du camping qui ont connu une belle reprise en juillet.

L’hébergement d’expérience (glamping) est la catégorie la plus stable et les centres de vacances ont connu une saison estivale dramatique. Seuls les chalets ont généré un achalandage. Du côté des gîtes touristiques, les résultats sont mitigés, mais plusieurs ont connu une croissance dès juillet.

Les statistiques en hébergement démontrent une diminution importante dès mars dernier pour le nombre d’unités disponibles et des taux d’occupation. Il y a eu une reprise dès l’été. Il est à noter que les taux d’occupation varient grandement du nord au sud.

D’ailleurs, la Matawinie a généré des taux d’occupation en croissance en juillet et août, des taux beaucoup plus importants que la moyenne régionale.

Attraits et activités touristiques

Les musées, visites culturelles et les salles de spectacle ont connu des diminutions majeures d’achalandage et de chiffres d’affaires. La situation est similaire pour les spas et les centres de santé. L’achalandage des entreprises en tourisme gourmand varie d’une entreprise à l’autre. On remarque une belle croissance pour l’achat local.

Soulignons que les attraits liés au plein air affichent une nette croissance d’achalandage à l’été 2020, comparativement à l’été 2019. Ils sont les seuls à afficher ce résultat. La gestion de l’affluence de nouvelles clientèles est demeurée un défi pour plusieurs.

Les résultats sont variables du côté des activités extérieures. Les clubs de golf ont connu pour leur part un achalandage remarquable. Cependant, la rentabilité a été affectée en raison des pertes liées aux tournois, réunions, mariages et restaurations.

Les lieux offrant la randonnée ont connu une croissance d’achalandage exceptionnelle estimée à 30% en moyenne. Pour les attractions touristiques, les résultats sont variables selon les limites d’achalandage imposées par les mesures sanitaires et le contexte.

On remarque que les clientèles sont de proximité et de nouvelles se sont ajoutées provenant de Montréal.

Le web a la cote

Le site web lanaudiere.ca a connu un achalandage important de juillet à octobre par rapport à 2019, soit 40% d’augmentation pour les mois d’été. Il s’agit de plus de 2,5 millions de pages vues. La stratégie de promotion est la page qui a généré le plus de consultations cet été.

Plusieurs autres catégories, dont l’offre forfaitaire des entreprises, la randonnée pédestre, la nouvelle section « Quoi faire dans Lanaudière », ainsi que l’hébergement sont parmi les catégories les plus prisées.

Les médias sociaux demeurent la meilleure vitrine pour l’offre touristique. L’intérêt des médias québécois a été au rendez-vous pour l’offre touristique de Lanaudière de mai à octobre 2020.

Selon la présidente de Tourisme Lanaudière, Agathe Sauriol, les entreprises touristiques de Lanaudière vivent une situation difficile et plusieurs d’entre elles sont à risque.

« L’équipe de Tourisme Lanaudière est à pied d’œuvre afin de supporter nos entrepreneurs de différentes façons, pour les aider à relever les défis auxquels ils font face, notamment afin de faire le plein de toute clientèle qui pourra profiter de son offre hivernale, selon les mesures sanitaires en vigueur. », exprime-t-elle.

Pour sa part, le directeur général à Tourisme Lanaudière, Denis Brochu abonde dans le même sens.

« Notre industrie a prouvé, l’été dernier, sa capacité d’adaptation afin d’offrir aux Québécois une offre touristique sécuritaire et adaptée à la réalité actuelle. Cette grande agilité se poursuivra lors de la saison hivernale qui est maintenant à nos portes ».

Pour consulter l’analyse détaillée de l’enquête réalisée par Tourisme Lanaudière, https://lanaudieresa.blob.core.windows.net/media/11079/bilan-mai-octobre2020.pdf

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média