Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

09 décembre 2020

Renée-Claude Doucet - rcdoucet@lexismedia.ca

Une opération de sensibilisation au français est lancée

Chez les commerçants du secteur

Porte-voix

©Deposipthotos

L’initiative consiste à sensibiliser les entreprises de la région aux enjeux linguistiques.

Avec la participation de l’Office québécois de la langue française, la Chambre de commerce de la MRC de L’Assomption (CCMLA) lance sa campagne « Un virage numérique profitable dans ma petite entreprise ». L’initiative consiste à sensibiliser les entreprises de la région aux enjeux linguistiques.

Ce sont principalement les entreprises de moins de 50 employés qui sont ciblées, explique Lynn Aubertin, coordonnatrice générale de la CCMLA. La campagne qui s’inscrit dans le programme d'aide « Le français au cœur de nos ambitions » se veut une occasion de souligner l’importance du français, notamment au niveau des informations destinées au marché : les informations de nature commerciale, les contrats d’adhésion, les documents de transaction, les offres d’emploi… On souhaite également déployer de bonnes pratiques à mettre en place par les concepteurs de sites web, par exemple.

 

Ainsi, la CCMLA prévoit concevoir des infolettres sur le sujet, organiser des conférences, créer des boîtes à outils de même que des capsules vidéos. Il y aura également un lancement officiel de la campagne en présence du porte-parole. La campagne sera déployée sur un an.  

 

« Nous allons faire une offensive de masse, souligne Mme Aubertin. Le programme vise à sensibiliser les travailleurs dans l’ensemble de la population aux enjeux linguistiques propres au Québec. La priorité est accordée aux jeunes entrepreneurs »

 

Une langue menacée?

D’après la coordonnatrice générale de la CCMLA, il est vrai de dire que la langue française demeure moins menacée en banlieue qu’à Montréal.  

 

« J’estime que le taux de français est plus élevé ici qu’ailleurs. Toutefois, je crois que si nous ne le préservons pas, la donnée pourrait changer. »

 

Visitez le http://www.ccmla.ca pour en savoir plus sur le programme en question. 

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média