Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

25 janvier 2021

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

«On voit enfin la lumière au bout du tunnel» - François Legault

Des signes encourageants face au virus de la COVID-19

Legault

©Photo Hebdo Rive Nord-archives

François Legault est encouragé par les deniers résultats concernant la COVID-19.

Aux prises depuis maintenant 11 mois avec la crise de la COVID-19, le premier ministre et député de L’Assomption François Legault tient à bout de bras les commandes du gouvernement. Celui-ci n’a pas tardé à réagir en début de crise multipliant les adresses à la télévision lors de ses points de presse quotidiens. Avec la dernière annonce, le premier ministre souffle un peu mais pour lui: «Ce n'est  pas le temps de lâcher.»

En entrevue avec le journal Hebdo Rive Nord, François Legault trace un bilan positif des résultats obtenus face à la crise de la COVID-19 au cours des dernières semaines. Par contre, il signale qu’il est encore trop tôt pour voir les effets du couvre-feu: «C’est vraiment encourageant de voir ce qui se passe avec le nombre de cas que l’on donne par jour. On est passé de 3000 cas, il y a quelques semaines à 1900, c’est une excellente nouvelle pour tout le monde. Mais je le dis et je le répète ce n’est pas le temps de baisser les bras. Il faut rester vigilant et continuer à combattre ce virus. Les mesures sanitaires sont là et il faut les respecter. Il faut s’assurer de donner un peu de souffle au réseau de la santé qui est frappé de plein fouet. Quand je dis qu’il faut rester vigilant, c’est aussi pour les autres personnes qui ont besoin de soins urgents. Si on ne veut pas faire du délestage, il faut être prudent et continuer à bien respecter les consignes. Mais je ne suis pas inquiet, les Québécois l’ont compris.»

 

Le premier ministre ajoute que ce sont encore les personnes de 65 ans et plus qui sont le plus ciblées dans cette guerre, et ce n’est pas le temps de rentrer en contact avec eux: «Je sais que c’est difficile, mais on doit se résigner à ne pas faire de contacts avec ces gens pour les protéger entre autres. Je sais que c’est difficile, mais tous ensemble on va y arriver.»

 

Un retour à l’école attendu

La décision gouvernementale de retourner les enfants à l’école a fait couler beaucoup d’encre ces dernière semaines, mais François Legault est formel: «J’ai toujours dit que l’éducation était l’une de mes priorités. Alors, ce n’est pas le temps de faire comme si ce n’était pas ça. Au printemps, les jeunes ont été bousculés et là nous avons pris la décision de relancer les écoles. Je pense que l’on doit ça à nos enfants. Je sais que le taux de contagion est peut-être important lors de la dernière entrée avec 3 % des classes qui ont été fermées, mais je crois que c’est essentiel de rouvrir les classes pour donner la chance à nos jeunes d’apprendre et de voir leurs amis.»

 

Pour ce qui est de la vaccination, le tout se déroule bien malgré le ralentissement affirme le premier ministre: «L'objectif de vacciner tous les usagers des [centres d'hébergement et de soins de longue durée] CHSLD, d'ici le 25 janvier, est toutefois maintenu. Ce sont d'ailleurs 75 % d'entre eux qui ont déjà reçu leur première dose. Le déploiement de la vaccination dans les [résidences privées pour aînés] RPA est également maintenu dans la semaine du 25 janvier, mais celui-ci se fera plus lentement, à raison de 21 000 doses déployées d'ici le 8 février dans les RPA.» 

Une relance économique planifiée

 

Le premier ministre piaffe d’impatience d’amorcer la prochaine reprise économique au Québec. Et des projets, il y en a sur la table: «J’ai rencontré Pierre Fitzgibbon [ministre de l’Économie et de l’Innovation] et Guy LeBlanc [président-directeur général] d’Investissement Québec afin de bien planifier cette reprise qui sera intéressante pour tous les Québécois. On a sur la table des tonnes de projets avec entre autres de belles annonces pour le secteur de L’Assomption avec la zone Agtech en plus des projets de plus de 13 milliards en développement partout au Québec. Ce sera d’excellentes nouvelles.»

Commentaires

25 janvier 2021

Louise royer

Trop de morts encore

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média