Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

26 janvier 2021

Renée-Claude Doucet - rcdoucet@lexismedia.ca

Relâchement de certaines consignes à prévoir bientôt

Différent d’une région à l’autre

François Legault

©Gracieuseté - Émilie Nadeau

François Legault, premier ministre du Québec

Le premier ministre François Legault a mis la table à un certain relâchement des consignes dès le 8 février lors de son point de presse en début d’après-midi. Il a signifié que la semaine prochaine, le gouvernement annoncera ces changements qui différeront d’une région à l’autre selon le nombre de cas de COVID-19 rencontrés.

Même si toutes les régions du Québec comptent des cas actifs de COVID-19, certains secteurs sont moins touchés que d’autres. Ce sont ces derniers qui pourront bénéficier d’un certain relâchement précise M. Legault. « Nous devons trouver un équilibre. Nous ne pouvons pas nous permettre de rouvrir les commerces trop vite et voir une nouvelle augmentation des cas. »

 

Par ailleurs, à la lueur de la baisse des cas, le premier ministre confirme que le confinement et le couvre-feu s’avèrent efficaces. « La moyenne se trouve désormais autour de 1 500, par rapport à près de 3 000 il y a quelques semaines. »

 

Il demeure également ferme en ce qui a trait au respect des mesures pour l’ensemble des communautés.  « Personne ne doit être exclu des mesures. Comme État, nous avons le devoir de nous assurer du respect des consignes, notamment du couvre-feu. »

 

En lien avec l’application des mesures, M. Legault salue le travail des policiers qui assurent le respect des règles et remercie la population qui multiplie les efforts.

 

Hospitalisations encore élevées

 

Du côté des hospitalisations, la situation, notamment dans le Grand Montréal, demeure difficile. « Nous sommes encore à 1 300 hospitalisations, il faut baisser ça, indique le premier ministre. Cette situation a un impact sur les employés et sur le délestage. Je sais que plusieurs Québécois sont anxieux parce qu’ils n’ont pas de date pour leur opération. »

 

François Legault réitère aussi l’importance de ne pas visiter les personnes de 65 ans et plus, qui représentent 80% des hospitalisations et 85% des décès. 

 

Demandes à Justin Trudeau

 

Le premier ministre se dit inquiet des nouveaux variants qui font leur arrivée dans certaines provinces canadiennes. « Nous le voyons du côté de nos voisins de l’Ontario, c’est catastrophique lorsque le variant arrive avec les voyageurs de l’étranger; la propagation est exponentielle. Je pense que M. Trudeau a tous les pouvoirs pour interdire les voyages internationaux ou pour obliger la quarantaine dans les hôtels aux frais des voyageurs. Il y a une urgence d’agir. »

M. Legault aborde également la question des doses du vaccin : « Les provinces ont accepté que ce soit le fédéral qui négocie l’arrivée des vaccins. Nos vaccins proviennent de l’Europe, il ne semble pas possible de s’approvisionner aux États-Unis… Encore une fois, je demande à M. Trudeau de voir tout ce qui est possible de faire. »

Malgré le fait que Québec ne recevra pas de vaccin cette semaine, plusieurs doses sont en attente pour la semaine prochaine. Le ministre de la Santé, Christian Dubé, confirme que la province recevra 8 000 doses de Pfzier et 40 000 de Moderna.

Malgré quelques retards dans la réception des doses, la vaccination va bon train dans la province. Québec présente une avance de deux semaines sur ses objectifs. Jusqu’à présent, plus de 225 000 personnes sont vaccinées.

 

Rappelons que la vaccination se tient en trois phases :

  1. Vaccination des personnes vulnérables, des travailleurs de la santé et des patients nécessitant des soins critiques;
  2. Vaccination par catégorie d’âge;
  3. Vaccination grand public.

 

Christian Dubé

©Gracieuseté - Émilie Nadeau

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

Relance économique

 

Enfin, François Legault confirme que Québec planche toujours sur un plan de relance économique.

« Nous travaillons très fort pour préparer la relance. La Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI), montre qu’à travers le Canada, 17 % des entreprises seraient menacées de fermer. Au Québec, ce pourcentage est moindre, il s’élève à 11. Donc, le travail que nous avons fait pour aider les entreprises depuis le début de la pandémie est efficace. Nous prévoyons un boom de l’économie en 2021 et 2022. Nous retrouverons plus d’entreprises qui fabriquent des produits ici, plus d’entreprises d’économie verte et plus d’entreprises en lien avec le numérique. »

 

Les chiffres

 

Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, au Québec, font état de 1 166 nouveaux cas pour la journée d'hier, pour un nombre total de 256 002 personnes infectées. Parmi celles-ci, 230 803 sont rétablies.

Elles font également état de 57 nouveaux décès, mais le nombre total de décès s'élève à 9 577 en raison du retrait de 1 décès pour lequel l'enquête a démontré qu'il n'était pas attribuable à la COVID-19. De ces 57 décès, 4 sont survenus dans les 24 dernières heures, 49 entre le 19 et le 24 janvier, 3 avant le 19 janvier et 1 à une date inconnue.

Le nombre total d'hospitalisations a augmenté de 3 par rapport à la veille, avec un cumul de 1 324. Parmi celles-ci, le nombre de personnes se trouvant aux soins intensifs est resté stable, pour un total actuel de 217.

Les prélèvements réalisés le 24 janvier s'élèvent à 19 281, pour un total de 5 693 389. Finalement, 5 927 doses de vaccin ont été administrées dans la journée d'hier, pour un total de 224 879. Jusqu'à maintenant, 238 100 doses ont été reçues.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média