Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

27 janvier 2021

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Repentigny réclame sa juste part dans l’offre du transport collectif

Réaction au projet du Plan stratégique de développement

Repentigny

©Photo-gracieuseté

Le prolongement de l’antenne du REM de l’est de Montréal jusqu’à la ligne de Mascouche est une des recommandations dans le mémoire déposé par la Ville de Repentigny.

Présidée par la mairesse de Repentigny, Chantal Deschamps, les consultations publiques de l’Autorité régionale du transport métropolitain (ARTM) sur le projet du Plan stratégique de développement (PSD) ont permis à la Ville de faire connaitre ses priorités en matière de transport en commun et dans sa lutte à la congestion routière. C’est Éric Chartré, conseiller municipal, a interpellé les commissaires sur la nécessité que le PSD soit déployé dans une véritable perspective métropolitaine, en cohérence avec les besoins de tous les secteurs, y compris celui de la couronne Nord.

:«La forme actuelle du PSD propose très peu d’améliorations significatives en matière de transport collectif dans la couronne Nord et par ricochet, dans la Ville de Repentigny. Ayant atteint désormais une maturité de son territoire, notre municipalité est récemment entrée dans l’ère du redéveloppement. Toutefois, nous vivons sur un territoire étouffé par la congestion routière dont l’automobile est le moyen de transport le plus prépondérant. Il en va de même pour le reste de la couronne Nord qui souffre également de sérieuses lacunes en matière de mobilité avec une surcharge de son réseau dominée par l’auto solo », déclare M. Chartré.

 

Parmi les propositions évoquées dans le mémoire de la municipalité et qui ont été partagées aux consultations, on note : La mise en oeuvre d’une meilleure couverture du transport collectif est-ouest sur l’axe routier de l’A-640;  Le prolongement de l’antenne du REM de l’est de Montréal jusqu’à la ligne de Mascouche; L’aménagement de voies réservées sur l’A-40.

 

« Les mesures proposées par notre municipalité serviront à corriger les dysfonctionnements qui persistent sur notre territoire afin d’améliorer la qualité de vie de nos citoyens, préserver l’environnement et soutenir notre vitalité économique et sociale. Nous refusons que les usagers repentignois et ceux de la couronne Nord soient encore une fois les grands oubliés en matière de transport collectif. Comme l’a déclaré la TPÉCN un peu plus tôt cette semaine, il est inacceptable que cela prenne deux heures et un passage par la station de Berri-UQAM pour relier Repentigny à Sainte-Thérèse. De plus, comme gouvernement de proximité, il serait légitime que nous soyons parties prenantes dans la concrétisation du PSD pour atteindre une mobilité plus durable profitable et équitable pour tous », a conclu M. Chartré.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média