Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

25 février 2021

Renée-Claude Doucet - rcdoucet@lexismedia.ca

Un dernier clin d’œil au 350e anniversaire de Repentigny

Programmation hivernale

Programmation hivernale

©Renée-Claude Doucet - Hebdo Rive Nord

Chantal Deschamps, devant la pièce maîtresse de l'Espace culturel, le Théâtre Alphonse-Desjardins.

Certes bouleversé par la pandémie, le 350e anniversaire de la Ville de Repentigny aura néanmoins marqué les pages de la municipalité autant que le cœur de ses citoyens. En entrevue avec le journal, la mairesse de Repentigny, Chantal Deschamps, pose un dernier regard sur l’événement qui se conclut avec une programmation hivernale lumineuse et inspirante.

D’entrée de jeu, la mairesse souligne le travail colossal des équipes dédiées à l’organisation des célébrations, qui avaient préparé un événement grandiose. De plus, elle salue la participation de la population et des organismes du milieu. « À la suite d’un appel de projets, nous avons reçu une trentaine de propositions de citoyens et d’organismes qui souhaitaient célébrer à leur façon. », précise-t-elle.

On se rappelle d’ores et déjà que le lancement officiel des festivités, qui devait se tenir au mois de février 2020 avec une grande parade dans le cadre du Festival Feu et Glace, avait dû être annulée en raison d’une tempête de neige. « C’était de mauvais augure, appuie Mme Deschamps. Puis, en mars, la pandémie a eu l’effet d’une douche froide. La majorité des événements ont alors dû être annulés ou reportés. »

Néanmoins, l’été promettait d’être garant de meilleurs jours, alors que le gouvernement permettait un déconfinement partiel. « Il y a eu La Grande Tablée IGA Crevier dans votre entrée, des artistes ont exposé leurs œuvres dans la rue et de l’animation a été organisée directement dans les quartiers. Nous avons déplacé des expositions et des minitroupes de théâtre vers tous les secteurs. », rappelle la mairesse.

Publicité

Défiler pour continuer

Mme Deschamps souligne que la Ville a étudié longuement la possibilité de déplacer les célébrations cette année. « Nous avons souvent jonglé avec la possibilité de souligner le 351e anniversaire, mais jugeons que ça perd de sa valeur et que le momentum n’est plus là. » 

©Renée-Claude Doucet - Hebdo Rive Nord

Le parvis de l'Espace culturel fait place à Prismatica.

©Renée-Claude Doucet - Hebdo Rive Nord

Des ilôts de chaleur sont aménagés un peu partout à l'Espace culturel.

©Renée-Claude Doucet - Hebdo Rive Nord

Un camion de rue se trouve sur place et offre un menu réconfortant, tout comme plusieurs restaurateurs du centre-ville.

©Renée-Claude Doucet - Hebdo Rive Nord

Les enfants sont appelés à repérer les objets de couleur magenta cachés dans le paysages.

©Renée-Claude Doucet - Hebdo Rive Nord

Différentes structures artistiques agrémentent le paysage.

©Renée-Claude Doucet - Hebdo Rive Nord

Différentes structures artistiques agrémentent le paysage.

Une touche de lumière

 

Cela dit, la programmation hivernale, sous la thématique « Mon Espace culturel, Ma vitamine C », promet de clôturer de belle façon le 350e anniversaire de la Ville. Dès maintenant, et ce, jusqu’au 7 mars, de jour comme de soir, la population peut profiter d’une multitude d’aménagements artistiques gratuits, de parcours ludiques pour la famille et d’une programmation sur le Web. Plusieurs installations prennent place au cœur du Centre-Ville, directement à l’Espace culturel, de même qu’au parc de l’Île-Lebel. La programmation a également été pensée afin d’assurer le respect de normes sanitaires.

« La programmation hivernale représente le dernier clin d’œil que nous ferons au 350e. J’estime que nous le faisons de manière féérique. Nous avons des affiches lumineuses, notamment, partout au centre-ville. Les commerçons ont accepté de mettre l’épaule à la roue et d’encourager le mouvement en signifiant que l’on voit la lumière au bout du tunnel. Il faut aussi prendre cette programmation de manière symbolique. », commente la mairesse.  

 

Un legs pour la population 

 

Par ailleurs, différentes structures ont été mis en place au cours de la dernière année et agissent à titre de legs du 350e anniversaire au bénéfice de la population. « Au coin du boulevard Brien et de la rue Notre-Dame, nous avons la Place de Bergerac, que nous avons vue se dresser cet été et qui va s’embellir au cours de l’été prochain. Nous avons aussi vu apparaître à l’entrée de la Ville de Repentigny, à la sortie du pont Le Gardeur, la Halte cyclable Claude-Hunault-dit-Deschamps. Puis, du côté du secteur Le Gardeur, nous souhaitions rendre hommage à cette entrepreneure pionnière, Agathe de Saint-Père, qui était l’épouse de Pierre Le Gardeur de Repentigny. À l’époque de la Nouvelle-France, cette dernière était la première femme d’affaires. Elle avait sa propre équipe de tisserands. »

Enfin, la pièce maîtresse de l’Espace culturel, le Théâtre Alphonse-Desjardins, marque également la fin du 350e anniversaire de Repentigny, alors que son inauguration se veut imminente. « Il s’agit d’un partenariat unique avec les diffuseurs que sont L’ARAMUSIQUE et Diffusion Hector-Charland. C’est aussi une culture de gestion que nous léguons à la population de Repentigny. », conclut Chantal Deschamps.

 

Voyez tous les détails de la programmation hivernale ici : espaceculturel.repentigny.ca.  

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média