Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

10 mars 2021

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

«Les Québécois ont fait preuve d’une grande solidarité » - François Legault

Des mois d’efforts et de persévérance

François Legault

©Photo-gracieuseté-Émilie Nadeau

Le premier ministre François Legault trace un bilan de cette dernière année de la COVID-19.

De façon bien inattendue, en mars 2020, François Legault s’est retrouvé au coeur de la crise sanitaire qui a touché l’ensemble du Québec. Il s’est placé au front sept jours sur sept
afin de donner le plus d’information possible aux citoyens. Un an après le début de la pandémie, le député de L’Assomption et premier ministre du Québec a pris le temps d’effectuer un bilan avec le journal Hebdo Rive Nord.

D’entrée de jeu, François Legault avoue qu’au début de la crise, le gouvernement s’est retrouvé dans le néant face au virus: « Quand tout a commencé, nous étions devant l’inconnu. On ne savait pas du tout combien de morts la pandémie pourrait engendrer. Nous avions la grippe espagnole en exemple, mais c’était déjà bien loin. On essayait d’apprendre de ce qui se faisait ailleurs. Nous devions donc composer avec le stress face au virus. Lorsque nous avons commencé à comprendre, nous avons appliqué des solutions concrètes. Nous avons tenté de faire pour le mieux. Personnellement, je suis le genre de personne qui décide rapidement et ça, je pense que ça aide dans une situation comme celle-là. J’aime mieux prendre des décisions rapides et m’ajuster en cours de route. Mais ce fut très dur pour moi d’annoncer des décès tous les jours. »

 

Dès le jour un, M. Legault tenait à présenter un point de presse presque quotidien à la population. « Nous avions l’exemple de Lucien Bouchard pendant la crise du verglas qui avait fait la même chose. J’ai donc eu le réflexe que j’avais lorsque j’étais dans le secteur privé chez Air Transat, soit de toujours aviser les clients s’il y avait des retards dans un vol. Là, je me suis dit que ce serait bon pour les gens d’avoir de l’information de la bouche du premier ministre. Ça n’a pas toujours été facile, mais je crois que les gens ont apprécié cette initiative. »

Publicité

Défiler pour continuer

 

La prudence toujours de mise

 

Pour ce qui est de l’avenir, le premier ministre François Legault reste prudent: « La très bonne nouvelle, enfin, c’est que la vaccination de masse a débuté. Je tiens d’ailleurs à remercier le maire Normand Grenier d’accueillir à Charlemagne une première clinique de vaccination. L’autre bonne nouvelle, c’est que l’on a enrayé la COVID-19 dans les CHSLD. Mais il n’en demeure pas moins que dans Lanaudière, il reste encore plus de 500 cas actifs et les hôpitaux sont toujours submergés. Je pense qu’il faut être très prudent au cours du prochain mois. Il ne pas baisser la garde et, surtout, continuer à suivre les consignes sanitaires. La bonne nouvelle c’est que l’on parle aussi d’une nouvelle économie et j’ai bien hâte de faire des annonces dans ce sens. »

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média