Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

01 avril 2021

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Le Studio Jonbar Plus ouvre ses portes pour les artistes émergents

Nouveau projet pour Bernard Fillion et Jonathan Fillion

Bernard Fillion

©Photo gracieuseté – Bernard Fillion - Hebdo Rive Nord

Bernard Fillion et son fils Jonathan ont rouvert un studio d’enregistrement spécialisé à Repentigny.

Après avoir écrit son premier manuscrit À l’ombre des dieux, Bernard Fillion continue d’enchaîner les projets. En plus d’avoir commencé l’écriture d’un deuxième livre, ce dernier ouvrait récemment un nouveau studio d’enregistrement, le Studio Jonbar Plus, à Repentigny.

©Photo gracieuseté – Bernard Fillion - Hebdo Rive Nord

Des artistes émergents et connus sont arrêtés enregistrer au Studio Jonbar à L’Assomption. Le projet se poursuit aujourd’hui différemment.

©Photo gracieuseté – Bernard Fillion - Hebdo Rive Nord

Bernard Fillion, musicien et passionné désire offrir des services de qualité et permettent aux artistes d’être satisfaits du produit final.

Bernard Fillion cumule déjà plusieurs années d’expérience en enregistrement, lui qui possédait jadis un studio à L’Assomption. Son fils et lui y ont investi beaucoup de temps et d’énergie. Ils ont eu l’occasion de croiser la route de
grands artistes et de ceux qui souhaitaient se tailler une place dans le domaine de la chanson. Le musicien se remémore avoir enregistré des pièces avec plusieurs artistes émergents.

Dans les faits, c’est en 1995 que le studio des Fillion est lancé, du côté de Gatineau. Bernard Fillion explique qu’à ce moment, le studio rivalisait avec d’autres dans le secteur. De leur côté, ils offraient un son plus américain et country, ce qui plaisait à la clientèle.

C’est en 2005 que le studio change d’emplacement pour s’implanter à L’Assomption. L’agenda était assez chargé se rappelle le passionné de musique. Le Studio Jonbar permettait aussi d’accueillir des artistes sur plusieurs jours, puisqu’une chambre était disponible.

Publicité

Défiler pour continuer

« Nous étions bien équipés et ça fonctionnait au maximum. », exprime-t-il. C’est également là que l’enregistrement en hommage à Sara Deschênes-Duranceau, décédée tragiquement à la suite de l’incendie de son domicile à L’Assomption, en 2006, avait été réalisé.

Par la suite, le studio a eu l’occasion de réaliser des albums des artistes de chez nous et un lancement officiel avait été organisé au Théâtre Hector- Charland. Un autre grand projet a été propulsé au Théâtre du Vieux-Terrebonne avec MU- SIQ. Aux yeux de l’artiste, il s’agit du meilleur album réalisé jusqu’à présent regroupant des chanteurs de partout.

« Entre ces projets- là, il y a plein d’artistes émergents qui ont enregistré chez nous. », souligne- t-il. Des artistes connus sont aussi arrêtés pour enregistrer leurs chansons.

Propulser les artistes

Grâce à tout ce travail, Bernard Fillion indique que plusieurs spectacles ont été organisés tels qu’à La Ripaille, à la Boîte à chansons, etc. Le Studio Jonbar produisait ainsi des artistes émergents.

Plusieurs ont eu de belles carrières comme Danny Sylvestre qui a aussi performé aux États-Unis, à Nashville. Un auteur-compositeur et guitariste professionnel de Los Angeles, Art Munson a aussi collaboré avec Le Studio Jonbar et a participé au projet MU-SIQ. M. Fillion confesse que ce dernier avait été très satisfait du travail accompli en mixage et matriçage.  

Jonathan Fillion a aussi fait carrière dans le domaine. Il s’est arrêté à la Boîte à chansons à Toronto, a travaillé avec des professionnels et a fait de la scène. Après avoir eu sa première fille, Jonathan Fillion a réorienté ses objectifs. Pendant une période, Bernard Fillion a œuvré seul avec le studio.

Nouvel emplacement

Le Studio Jonbar Plus se retrouve dorénavant à Repentigny chez Jonathan et à la fois chez Bernard. Même si le père et le fils ont vagué à d’autres occupations et projets entre temps, ils n’ont jamais arrêté de faire de la musique ensemble.

Tranquillement, ils ont cessé les enregistrements et se sont concentrés à enregistrer leurs propres chansons, puis ont fait des spectacles.

Maintenant appelé Le Studio Jonbar Plus, Bernard Fillion se concentre à développer une section de mixage-matriçage. L’idée est de permettre à des artistes d’enregistrer des chansons qui veulent obtenir un son et un style précis.

M. Fillion peut remixer de façon globale la chanson et la masteriser pour un produit final satisfaisant pour les artistes. Ne désirant pas compétitionner avec personne, ce dernier veut mettre à disposition des services à coût raisonnable en se concentrant uniquement dans le mixage-matriçage.

« Je fais seulement du remixage de pièces instrumentales, musicales ou vocales. Je fais du matriçage. », aborde-t-il.

Le père et le fils collaborent dans ce projet. Ils ont d’ailleurs investi dans de l’équipement virtuel. « On garde quand même un petit côté analogique dans notre son. Je dirais que c’est un son analogique numérique. », fait-il mention.

Qualité du travail

Les artistes qui s’arrêtent au Studio Jonbar Plus pourront faire remixer leurs pièces musicales dans son ensemble à partir des pièces originales et les remastériser. Que ça soit pour se rapprocher d’une qualité sonore d’un cd commercial, d’ajouter un peu plus de basses avec une version « Bass Boots » et améliorer la clarté, toutes ces options sont possibles.

Les artistes repartent avec un fichier léger et très compressé, de bonne qualité ou encore avec un fichier optimal, mais léger ou en fichier « wave. »

Pour télécharger les pièces musicales, Bernard et Jonathan utilisent la plateforme « We Transfer  », des clés UBS, les disques compacts et les cassettes.

Si on fait appel à leurs services, il est possible d’avoir un aperçu du résultat à la suite d’une demande précise. Si l’artiste retrouve le son qu’il recherche, on poursuit sur cette voie ou sinon on repart à zéro pour mieux cerner le son, puis la demande.

« On ne compétitionne pas avec les autres studios. On est indépendant. On n’a jamais eu de subvention. On s’est organisé seul. C’est ça qui a fait notre image. », détaille Bernard Fillion. Ce qui a toujours importé pour ce dernier est de s’assurer que l’artiste reparte du studio entièrement satisfait du résultat final. Les relations professionnelles demeurent importantes pour lui.

Concernant sa relation avec son fils, l’artiste exprime que ce dernier est aussi un partenaire avec lequel il est habitué de travailler.

« Des studios de remixage et matriçage, il n’y en a pas beaucoup. », en convient le musicien. Ayant annoncé son projet sur les réseaux sociaux, Bernard Fillion reçoit déjà des demandes par ci et par là. Peu importe le nombre de demandes, il tient à offrir le meilleur service possible.

Pour connaître tous les détails sur le Studio Jonbar Plus, on peut consulter la page Facebook Studio Jonbar Plus, la page de Bernard Fillion ou écrire à bernardfillion@hotmail.com.  

Studio JonBar Plus

©Photo gracieuseté – Bernard Fillion - Hebdo Rive Nord

Le Studio Jonbar Plus offre des services de remixage-matriçage pour offrir un meilleur son aux pièces de musique instrumentale et vocale des artistes.

Commentaires

2 avril 2021

Bernard Fillion

Un gros merci à Sarah-Élisabeth Aubry pour cet excellent article et merci aussi à toute l'équipe de l'Hebdo Rive-Nord, pour leur appui dans les activités culturelles de Repentigny.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média