Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

02 avril 2021

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

L'ASFC établit de nouvelles pénalités pour le passage de cannabis à la frontière

Attention à la nouvelle réglementation

Canabis

©Photo -archives

Selon la gravité et la nature de l'infraction, l'ASFC peut engager des poursuites criminelles en plus de la sanction pécuniaire.

Le 17 octobre 2018, la Loi sur le cannabis est entrée en vigueur, établissant un cadre strict pour le contrôle du cannabis au Canada. Bien que le cannabis ait été légalisé, il reste illégal de franchir la frontière avec du cannabis sans permis ou exemption valide. Dans le cadre du plan de légalisation du Canada, l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) s'était alors engagée à mettre en place un système de sanctions pécuniaires pour les infractions liées au cannabis à la frontière. L'ASFC a précédemment avisé le public de cette intention dans son plan ministériel 2019-2020

Pour cette raison, et dans le cadre des mesures d'exécution appuyant la Loi sur le cannabis, à compter du 29 mars 2021, l'ASFC commencera à imposer des sanctions pécuniaires aux voyageurs qui ne déclarent pas correctement le cannabis et les produits du cannabis lorsqu'ils passent la frontière. Il s'agit d'un autre outil, outre les poursuites pénales, pour sévir contre la circulation transfrontalière non autorisée du cannabis sous toutes ses formes.

Un agent des services frontaliers retiendra le cannabis ou les produits du cannabis non déclarés, sans conditions de restitution, et remettra au voyageur un avis écrit de cotisation de pénalité indiquant la contravention et une pénalité allant de 200 $ à 2 000 $. Le montant de la pénalité sera basé sur :le type d'infraction (cannabis non déclaré, information inexacte); la gravité de l'infraction (dissimulation de cannabis non déclaré, quantité de cannabis non déclaré); les antécédents de non-conformité (une sanction antérieure ou un dossier de saisie antérieur).

Selon la gravité et la nature de l'infraction, l'ASFC peut engager des poursuites criminelles en plus de la sanction pécuniaire. S'ils sont reconnus coupables, les voyageurs peuvent être condamnés à une peine d'emprisonnement, à une amende ou aux deux.

En vertu de la Loi sur le cannabis, il demeure illégal d'importer au Canada ou d'exporter du Canada du cannabis et des produits du cannabis (y compris les produits du CBD dérivés du cannabis ou du chanvre) sans un permis valide ou une exemption délivrée par le gouvernement du Canada. L'ASFC rappelle également aux Canadiens que même si la possession de cannabis est légale dans certains États américains, elle demeure illégale en vertu des lois fédérales américaines. Ne tentez pas de traverser la frontière canado-américaine avec toute quantité de cannabis, sous quelque forme que ce soit, même si vous vous rendez dans un État américain ayant légalisé la possession de cannabis.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média