Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

15 avril 2021

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Exo demande que les travailleurs de première ligne du transport collectif soient vaccinés

Devant la multiplication des variants de la COVID-19,

Exo

©Photo Hebdo Rive Nord-archives

Il faut leur permettre d'être vaccinés le plus rapidement possible, au même titre que tous les autres travailleurs essentiels.

 Exo demande au gouvernement du Québec et à la Direction de la santé publique que les travailleurs de première ligne du transport collectif, notamment ses chauffeurs d'autobus, ses équipes de train, ses inspecteurs et autres employés en lien direct avec la clientèle, soient considérés comme travailleurs essentiels et aient accès à la vaccination contre la COVID-19 le plus rapidement possible.

Devant la multiplication des variants de la COVID-19, potentiellement plus virulents et dont le risque de transmission est plus grand, exo considère qu'il faut prendre des mesures supplémentaires pour réduire davantage les risques pour tous les employés sur le terrain. Il faut leur permettre d'être vaccinés le plus rapidement possible, au même titre que tous les autres travailleurs essentiels.

«Depuis plus d'un an, plusieurs de nos employés travaillent en première ligne au quotidien afin que des milliers de déplacements puissent être effectués de manière sécuritaire sur le réseau d'exo. Grâce à eux, exo est en mesure d'assurer la mobilité de tous, particulièrement des personnes qui œuvrent dans les services essentiels. Or, ces employés de première ligne sont aussi des travailleurs essentiels, et il devient urgent de leur donner accès à la vaccination », a déclaré Sylvain Yelle, directeur général d'exo.

Rappelons qu'exo s'est adapté rapidement à la réalité de la pandémie en modifiant, ses façons de faire. Exo a été l'un des premiers organismes de transport collectif à installer des parois de plexiglas dans ses autobus et ses billetteries. Il a mis en place des mesures de désinfection dans tous ses véhicules, exigé le port du masque en tout temps pour ses inspecteurs sur le terrain, modifié le type d'interventions faites auprès de la clientèle et mené en continu une campagne de sensibilisation aux mesures sanitaires et au port du masque.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média