Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

29 avril 2021

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Un excédent malgré les bouleversements de la pandémie

États financiers consolidés 2020

Chantal Deschamps

©Photo Hebdo Rive Nord-Caroline Babin

Un excédent de 7 m pour la Ville de Repentigny.

L'administration Deschamps se réjouit des états financiers consolidés de l'exercice 2020, une année d'incertitude et de résilience qui se termine avec un excédent de fonctionnement de 7 M$.

Durant la présentation des états financiers audités par la firme Amyot, Gélinas, société de comptables professionnels agréés,  Chantal Deschamps a rappelé les principales raisons qui expliquent que cet excédent était attendu.  « En termes de revenus, il y a eu l'aide financière gouvernementale de 6,9 M$ liée à la COVID-19. À cela s'est ajoutée la vigueur du marché immobilier qui a provoqué une hausse des droits de mutation et généré 4 M$ de plus que nos prévisions. C'est ainsi que le manque à gagner et des dépenses imprévisibles de 3,5 M$ associés majoritairement à la COVID-19 ont été compensés par cette aide financière», a expliqué Mme Deschamps.

Précisons d’ailleurs que le rapport émis par la firme Amyot, Gélinas, société de comptables professionnels agréés, indépendante de la Ville, et attesté par la trésorière, indique que les états financiers donnent dans tous les aspects une image fidèle de la situation financière de la Ville de Repentigny. Ce rapport livre donc une opinion sans réserve.

Ainsi, l’excédent au budget 2020 permettra à l'administration de faire face à la crise qui perdure. Mme Deschamps rappelle que, tel qu’annoncé à l’adoption du budget 2021 en décembre dernier, une somme de 1,5 M$ sera consacrée à la création d’un Fonds COVID-19 pour contrer les impacts de la pandémie et qui inclut des montants en soutien aux organismes du milieu et à la relance économique. C'est aussi à travers ces sommes que seront déployés les projets prioritaires, soit en transport actif, avec l’ajout de 2 M$ au montant de 2,1 M$ déjà prévu dans ce créneau, et ceux en développement durable évalués à 1,5 M$. En soustrayant l’ensemble de ces montants de l’aide gouvernementale reçue pour la COVID-19, c’est donc un surplus de 2 M$ qui se dégage de l’exercice financier 2020.

 

Rappelons que, de 2013 à 2019, l'administration municipale est arrivée à diminuer l'endettement net à long terme de 43 M$ pour atteindre 233,1 M$.

Bien que les chiffres actuels du rapport financier affichent une hausse de 5 M$ de l’endettement pour atteindre un total net de 238,2 M$, il faut prendre en compte la venue prochaine d’une subvention de 6 M$ qui sera reconnue sous peu. Cette subvention provient du Programme de transfert de la taxe fédérale sur l'essence aux municipalités (TECQ) pour la réalisation de travaux d'infrastructures. Elle viendra donc confirmer que le cumulatif de la dette à long terme est resté stable en 2020.

L’administration demeure fidèle à son engagement de procéder au remboursement anticipé de la dette en y affectant 25 % des excédents annuels. Ces derniers représentant un montant de 2 M $ tel que présenté précédemment, le remboursement anticipé de la dette s’élève ainsi à 500 000 $.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média