Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

03 mai 2021

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Journée internationale des travailleurs

Lanaudière se mobilise

Manifestation Legault

©Photo gracieuseté

C’est devant le bureau du premier ministre François Legault que la manifestation s’est déroulée.

Le Conseil central de Lanaudière - CSN souligne la Journée internationale des travailleurs en interpelant le gouvernement Legault sur les multiples crises dont sont victimes les travailleurs du Québec.

« On vit une crise sanitaire, oui, mais on vit aussi une crise économique, une crise des conditions de travail, une crise écologique et une crise sociale. C’est pourquoi le thème du 1er mai est Sortons de la crise en santé et en sécurité. Les travailleuses sont au cœur de ces enjeux. Une vraie sortie de crise ne peut se faire sans eux », souligne Patricia Rivest, présidente du Conseil central de Lanaudière - CSN

Le Conseil central de Lanaudière observe qu’il est plutôt ironique de revendiquer des modifications importantes au projet de loi 59, qui prévoit des reculs considérables en matière de santé et sécurité au travail, en cette Journée internationale des travailleurs. « Dans sa forme actuelle, ce projet de loi nous fera reculer 40 ans si d’importants changements ne sont pas apportés. On veut faire des économies et c’est sur le dos de la santé et de la sécurité des travailleuses et des travailleurs que ça se fera, c’est inacceptable. Et que dire des graves enjeux de santé mentale dans le monde du travail, qui est un véritable fléau? Il faut agir », observe Patricia Rivest.

Chaque jour, la crise sanitaire met en lumière l’importance d’avoir accès à des services publics de qualité. « Pour rehausser la qualité de ces services, qui n’a cessé de se détériorer en raison de graves coupes budgétaires, ça prend un réinvestissement majeur et des mesures importantes pour offrir de meilleures conditions de travail à celles et ceux qui les dispensent. Nos services publics ne doivent pas être vus comme une dépense, mais bien comme des investissements dans le bien commun! C’est le meilleur moyen de garantir les services publics auxquels la population a droit. C’est pourquoi nous sommes ici ce matin devant les bureaux du premier ministre, pour demander, une fois de plus, au gouvernement Legault de délier les cordons de la bourse et de régler la négociation en cours dans le secteur public », souligne la présidente du Conseil central de Lanaudière - CSN.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média