Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

07 mai 2021

Renée-Claude Doucet - rcdoucet@lexismedia.ca

" Les nuits de Repentigny " chantées par nos Cowboys

Nouvel album du groupe

Les Cowboys fringants

©Gracieuseté - Bruno Destombes

La signature visuelle inspirée d’Elvis Presley rend hommage au King dans toute sa splendeur.

Après un an de pandémie, Les Cowboys fringants avaient envie d’offrir un cadeau à leurs fans de la première heure, notamment les Repentignois. Ils lançaient donc récemment un album surprise, Les nuits de Repentigny.

« Nous n’avions pas de ligne directrice pour cet album, ce qui en fait une œuvre plus légère, avec des chansons plutôt drôles. Ça va dans tous les sens, c’est ensoleillé! Nous présentons même deux des premières chansons que nous avons composées il y a 25 ans, arrangées au goût du jour. On s’est payé la traite comme on dit. », partage Karl Tremblay, le chanteur du groupe, en entrevue avec l’Hebdo Rive Nord.

On retrouve également une version studio de Sous-sol, chanson dévoilée lors du concert-événement L’Amérique pleure – Le film, en décembre dernier. Par ailleurs, ce dernier projet a également connu un beau succès. Plusieurs fans ont eu l’occasion de télécharger le concert pendant le temps des fêtes, concert qui a également été présenté en salle au cinéma au mois d’avril.

 

Branché avec les fans

 

Pour Karl, autant le projet de concert-événement que celui du nouvel album permettent au groupe de conserver un lien privilégié avec son public, notamment en période de pandémie. « Avec les réseaux sociaux, nous voyons que les gens sont intéressés par nos projets. Nous avons la chance d’avoir une forte réponse positive. »

C’est ainsi que les musiciens sont allés de l’avant avec l’idée du nouvel album, « en grattant les fonds de tiroirs à la recherche de vieilles chansons que nous n’avions pas encore enregistrées sur disque », raconte Karl.

C’est la chanson Les nuits de Repentigny qui a inspiré le titre de l’album. « JF (Jean-François Pauzé) nous a fait écouter la chanson et nous l’avons trouvé assez rigolote. Étant donné qu’elle a un style « Viva Las Vegas », nous avons décidé de nous en inspirer pour le visuel. De plus, elle évoque notre patelin, où l’on a commencé, c’est donc un beau clin d’œil à nos débuts. »

 

Les Cowboys fringants

©Gracieuseté - Bruno Destombes

Quatre pochettes différentes de l’album sont disponibles.

Clin d’œil à Elvis

 

L’album se présente donc comme une œuvre à apprécier autant par les oreilles que par les yeux. En effet, la signature visuelle inspirée d’Elvis Presley rend hommage au King dans toute sa splendeur. Sur la pochette, on aperçoit les quatre musiciens vêtus de tenues et arborant des coiffures qui se veulent des pastiches d’Elvis.

La séance photo en vue de la création de la pochette aura certes été marquante pour Karl, qui indique avoir dû se raser la barbe pour l’occasion, une première en plus de 20 ans. « J’ai retrouvé mon menton et je me suis rappelé pourquoi j’avais une barde depuis 1999. Lorsque je suis rentré à la maison, mes filles m’ont dit qu’elles me trouvaient laid, alors je l’ai laissé repousser. », témoigne en riant le chanteur.

Les fans pourront se procurer la version qu’ils préfèrent, optant du coup le membre de leur choix. Soulignons que l’album Les nuits de Repentigny est également disponible en vinyle.

Fébriles à l’idée de remonter définitivement sur scène à la rencontre de leurs fans, Les Cowboys fringants proposent déjà des dates de concerts, notamment pour l’automne et l’hiver prochains.

 

Les détails au www.cowboysfringants.com

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média