Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

13 mai 2021

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Début des travaux de construction de la maison des aînés de Repentigny

48 places à la disposition de la population de la région

Maison des ainés Repentigny

©Photo-gracieuseté

C’est le début de la construction de la maison des ainés à Repentigny.

La ministre des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais et la députée de Repentigny, Lise Lavallée, sont heureuses d'annoncer le début des travaux pour la construction de la maison des aînés et alternative de Repentigny, dans la MRC de L'Assomption.

Cette maison des aînés et alternative, qui mettra 48 places à la disposition de la population de la région, soit 24 places pour aînés et 24 autres pour adultes ayant des besoins spécifiques, sera située sur le terrain en bordure des rues Jacques-Plante et Raymond-Gaudreault. Les installations permettront d'offrir aux résidents un milieu de vie à dimension humaine, constitué de 4 unités climatisées de 12 places chacune, et comportant des chambres individuelles avec toilette et douche adaptées pour chaque résident.

«Le projet annoncé aujourd'hui démontre que notre gouvernement, et tout particulièrement Mme Blais et ses équipes, fait des choix cohérents pour fournir aux personnes âgées et aux adultes ayant des besoins spécifiques de la région les meilleurs services possibles. Je suis ravie de souligner aujourd'hui le début des travaux de cette installation très attendue, qui améliorera le quotidien des résidents, des proches ainsi que du personnel.»

Lise Lavallée, députée de Repentigny

 

 Ce nouveau type d'hébergement rappellera davantage un domicile et favorisera les contacts humains ainsi qu'un mode de vie plus actif, entre autres grâce à un accès à des espaces extérieurs aménagés et à des installations intérieures mieux adaptées aux besoins des résidents et de leurs proches. De plus, l'environnement des maisons des aînés et alternatives facilitera l'application des mesures de prévention et de contrôle des infections en cas d'éclosion. Cette transformation sera aussi bénéfique pour le personnel qui travaille dans ces milieux, et contribuera d'ailleurs à l'attractivité et à la rétention de cette main-d'œuvre.

La Société québécoise des infrastructures agit à titre de gestionnaire du projet. Il est à noter que le nombre de places prévues dans ce projet a été déterminé selon une démarche rigoureuse, par un croisement des plus récentes données de la liste d'attente en hébergement et des projections du nombre de places supplémentaires qui seront requises dans les prochaines années en raison du vieillissement de la population.

Commentaires

13 mai 2021

Aline Collard

Bonjour, ce nouveau type d hébergement m intéresse avec cette nouvelle direction de vie pour les ainées ces fantastique faire partie du projet me rendrait très heureuse et près de chez moi .Je suis présentement a l'institut de cardiologie en soin intensif depuis 3 ans comme préposée mais Jai de l'expérience en CHSLD de plus 25 ans je m ennui de les ainées et j aimerait retourne avec ses personnes si touchante et attachante merci j aurait plusieurs question pour l emploi comme P.A.B

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média