Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

18 mai 2021

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Il faut que les jeunes participent à la campagne de vaccination» - François Legault

Plusieurs dossiers en cours dans la région

François Legault

©Photo-gracieuseté-Emilie Nadeau

François Legault invite les jeunes à aller se faire vacciner.

La campagne de vaccination au Québec connaît de très bonnes avancées, et le taux de participation va bon train. La réforme de la loi 101 a été présentée aux Québécois. La construction de la maison des aînés à L’Assomption et à Repentigny progresse. Autant de sujets qui ont été abordés avec le premier ministre et député de L’Assomption, François Legault, lors de l’entrevue accordée à l’Hebdo Rive Nord, le 14 mai dernier.

Pour ce qui est de la vaccination, le premier ministre se dit fort heureux de la situation: «Au moment où on se parle plus de 46,6 % des gens de Lanaudière ont été vaccinés. Mais il faut rester prudent et on a un défi avec les jeunes. La semaine prochaine, on va annoncer les mesures de déconfinement d’ici l’été, soit l’ouverture des restaurants, aller voir les personnes dans deux bulles différentes et tout. Mais on va y aller tranquillement, si on veut cheminer vers un déconfinement, et c’est important que les jeunes aillent se faire vacciner. On s’est fixé un taux de 75 % de gens vaccinés. Dans les zones plus âgées, ça marche très bien, mais partout à travers le monde c’est un défi les jeunes. Ils se sentent moins concernés, mais pour avoir l’immunité communautaire on a besoin de tout le monde.»

Le premier ministre a aussi tenu à souligner le travail de son ministre de la Santé et son équipe qui ont fait du bon boulot dans le cadre de cette opération de vaccination de masse: «Christian Dubé et l’équipe font un travail extraordinaire. Quand les gens vont se faire vacciner ils sortent de là avec le sourire. Le personnel est sympathique, tout baigne dans l’huile. On va tabler là-dessus pour faire des changements dans le réseau de la santé pour le rendre encore plus efficace afin d’enlever la bureaucratie et avoir plus de services autant dans les hôpitaux que dans les CHSLD.»

 

Une réforme de la loi 101 attendue

François Legault était aussi fier que son gouvernement ait déposé la réforme de la loi 101: «Je suis content de voir la réaction des gens par rapport à cette loi. Pour moi, ce qui est le plus important dans le projet de loi c’est le français comme langue de travail. Parce que quand une langue n’est plus utile c’est plus difficile de la faire survivre. Là, ce que l’on fait, c’est d’étendre la loi 101 aux entreprises de 25 à 49 employés, mais on dit que si l’employeur ne donne pas la chance aux gens de travailler en français, il y a des recours. Ça ne veut pas dire, si tu fais de l’exportation, que les gens ne doivent pas parler anglais. Mais je me mets à la place d’un nouvel arrivant qui arrive au Québec, la meilleure motivation pour apprendre le français c’est qu’il va avoir besoin du français pour travailler. Ça, pour moi, c’est bien important. Et il y a aussi plein de mesures dans ce projet de loi.»

 

Des dossiers régionaux qui débloquent

«Avec ce type de maison [maison des aînés], on va enfin donner un milieu de vie confortable à nos aînés. On a choisi ce genre de maison, soit avec 48 unités, des chambres plus grandes, plus de fenêtres et plus d’aires communes afin de ne pas trop dépayser les personnes aînées. On a aussi changé le nom de CHSLD c’était un peu vieillot. Je pense que les aînés au Québec méritent bien ça. Bien hâte au mois d’août d’aller inaugurer ces endroits», de souligner François Legault.

L’agrandissement de la route 341 et du pont Bailleul étaient un must pour le gouvernement: «Je crois que ces travaux étaient nécessaires afin de désengorger le trafic. Bon, l’ancien gouvernement a choisi de refaire le pont Bailleul, on va vivre avec ça. Je sais que la construction et l’élargissement des voies vont créer des problèmes, mais à long terme on va être gagnant.»

 

Pour ce qui est de la Zone Agtech, François Legault a annoncé que la décontamination du site de l’ancienne usine d’Electrolux va débuter la semaine prochaine et que le démarchage avec les entreprises pour venir s’établir sur le site va poursuivre son cours.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média