Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élection municipale

Retour

08 juin 2021

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Sébastien Nadeau prêt à poursuivre le travail entamé

Une vision ambitieuse pour L’Assomption

Sébastien Nadeau

©Photo gracieuseté

Sébastien Nadeau a annoncé son intention de briguer les suffrages à l’élection municipale de novembre prochain avec une équipe complète de huit candidats.

Ayant annoncé récemment son intention de solliciter un second mandat, le chef du parti Vision L’Assomption, Sébastien Nadeau, est prêt à se présenter avec une équipe complète de huit candidats. Fier des réalisations et de la vision pour le la Ville de L’Assomption, M. Nadeau souhaite poursuivre les projets et continuer à développer cette perspective ambitieuse pour son territoire.

La motivation est toujours au rendez-vous pour Sébastien Nadeau. Ayant développé L’Assomption avec des projets structurants, diversifiés et innovateurs pour ses citoyens, le chef du parti se dit heureux de son conseil municipal.

« Il y a une belle dynamique qui est très constructive. On est comme un conseil d’administration plus qu’un conseil municipal qui fait de la politique. On gère les dossiers en passant au bien-être des citoyens. Il y a des débats qui sont super sains et c’est fonctionnel. J’ai décidé de continuer avec les mêmes personnes. », confie-t-il.

Équipe municipale

Pour ce deuxième mandat, M. Nadeau estime vouloir être ambitieux pour L’Assomption et la communauté. Au niveau de l’équipe municipale, la conseillère Chantal Brien a décidé de quitter pour profiter pleinement de sa retraite.

C’est la candidate Annie Mainville qui prendra le flambeau pour le district 5. D’ailleurs, le chef du parti exprime que la candidate possède des valeurs qui le rejoignent.

« Quand tu dis, c’est une bonne personne, ça décrit bien Annie Mainville. C’est une fille qui est très intelligente et posée. Elle a une formation en psychoéducation et a vingt-cinq ans dans ce métier . Elle est une référence dans son domaine. », appuie-t-il ajoutant qu’elle vient renforcer le conseil municipal.

Également, le conseiller indépendant sortant du district 7, Michel Gagnon, a décidé de joindre les rangs de Vision L’Assomption.

Continuer sur une lancée

Avant d’entamer son premier mandat, M. Nadeau reconnaît que l’esprit communautaire ne battait pas de l’aile à L’Assomption. Il y avait un manque de confiance pour les citoyens et avec ses quatre dernières années, son équipe et lui ont réussi à avancer des dossiers, puis à rétablir la fierté à L’Assomption.

C’est également la force de la communauté et la dynamique qui se sont installées. Le maire actuel compte être à l’écoute de ses citoyens, communiquer avec eux et être transparent.

« L’une de nos forces c’est d’avoir une vision claire pour la Ville tant au niveau des développements de nos parcs, économique avec la zone Agtech, etc. Tout ça, on va le poursuivre. Ce n’est jamais fini. », estime-t-il.

Il y a tout un travail à mettre en place autour de la zone Agtech et des opportunités à développer autour de celle-ci. Un autre point positif pour le maire est d’avoir ramené l’équilibre budgétaire. Les dépenses à venir sont déjà prévues dans une planification stratégique. 

Le conseil municipal est à l’écoute de ses citoyens. C’est pourquoi les Café-Citoyen et la vaste consultation L’Assomption 2025 permettent de prendre le pouls de la population.

« On veut être disponible pour nos citoyens. C’est toujours le mot clé. Si les gens nous parlent, on va donner le maximum d’information. », mentionne-t-il.

Positionner L’Assomption

Pour les années à venir, le parti Vision L’Assomption veut concentrer ses efforts sur la zone Agtech qui est à sa naissance, puis créer des emplois de proximité. L’économie se développe autour de l’agriculture avec une nouvelle technologie.

Par ailleurs, le complexe sportif est toujours dans l’air à L’Assomption. D’autres projets sont aussi dans la vision du parti comme l’amélioration du parc écologique, la mise en place d’une piste cyclable de neuf kilomètres reliant le secteur de Saint-Gérard avec le reste de L’Assomption, la construction de la place publique, la revitalisation du centre-ville, etc.

L’une des grandes priorités pour Sébastien Nadeau est le transport collectif.

« On va rendre notre centre-ville plus accessible et vivant, en plus de favoriser le transport actif au maximum…on veut améliorer le bien-être au centre-ville », précise-t-il. Également, un futur pavillon universitaire se retrouvera au cœur du centre-ville de L’Assomption.

En repensant celui-ci, M. Nadeau en convient qu’il pourra y avoir des évènements, des spectacles et des festivals ressemblant à une place publique à l’européenne.

Afin d’accueillir la communauté et les visiteurs, il pourrait y avoir des stationnements étagés. Le chef du parti assure vouloir miser sur le transport actif pour qu’il réponde mieux aux besoins des citoyens provenant de l’extérieur. Au sein de la zone Agtech, le plan prévoit des stationnements étagés.

« On veut amener le train ou le REM à L’Assomption. Je veux qu’on améliore le transport en commun. », dit-il en plus de bornes de trottinettes électriques, des places destinées au covoiturage et des pistes cyclables.

Préparation

D’ici les prochaines semaines, le chef du parti Vision L’Assomption fait savoir que son équipe se prépare pour déployer la campagne électorale.

« Si on est élu par acclamation, c’est quelque chose qui va nous permettre de poursuivre le travail. On est prêt à tous les scénarios. », conclut-il.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média