Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Santé

Retour

21 juin 2021

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

L’APTS veut se faire entendre auprès du gouvernement

Des journées de grève supplémentaires s’ajoutent

APTS

©Photo gracieuseté – Steve Garceau - Hebdo Rive Nord

L’APTS accentue la pression avec deux journées de grève supplémentaires.

Les membres de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) poursuivent leurs moyens de pression. Deux journées de grève supplémentaires sont prévues aujourd’hui et demain.

APTS

©Photo gracieuseté – Steve Garceau - Hebdo Rive Nord

L’APTS maintient que les demandes sont légitimes pour ses membres et visent à permettre une offre de services de santé et de services sociaux plus accessibles, puis de meilleure qualité.

L’APTS comptabilise près de 3 000 professionnels et techniciens dans l’organisation du côté de Lanaudière et 60 000 au total. Ils revendiquent des améliorations significatives de leurs conditions de travail pour attirer la relève, retenir les salariés expérimentés et éliminer la pénurie de main-d’œuvre qui met en péril les services offerts à la population.

L’APTS interpelle le premier ministre d’accorder des mandats aux tables de négociation afin d’en arriver à une entente satisfaisante pour ses membres. Il s’agit de la seule organisation à avoir tenu des journées de grève dans le réseau de la santé et des services sociaux.

Soutien vital

Gabrielle Lessard, Martin Lavigne et Kevin Newbury respectivement responsable de la présidence de l’APTS de la Côte Boisée, de l’APTS Laboratoires-Lanaudière et de l’APTS du CISSS Lanaudière, soutiennent que leurs membres offrent de l’expertise pour le fonctionnement des services et accompagnent les personnes âgées, les clientèles vivant avec une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme et aident également des gens ayant besoin de services en réadaptation, en nutrition ou en santé mentale.

« Ils se battent corps et âme pour prendre soin de la jeunesse du Québec dans les services de première ligne et en centres jeunesse. Si le gouvernement a su trouver de la marge de manœuvre pour reconnaître le rôle essentiel des infirmières et des préposées aux bénéficiaires, il doit en être de même pour les 60 000 membres de l’APTS », appuient-ils.

Accentuer la pression  

Les présidences lanaudoises de l’APTS expliquent que trois journées de grèves ont été réalisées jusqu’à présent et qu’une autre est à prévoir demain. Ils soulignent que leurs demandes sont légitimes et permettent une meilleure qualité de services de santé et de services sociaux plus accessibles.

Ils sont d’avis que si le gouvernement collabore avec eux afin d’accepter ces propositions et obtenir une entente, les journées de grève supplémentaires seront évitées.

« Nous ne le faisons pas de gaieté de cœur et préférions être au travail pour prendre soin de la santé mentale et physique des gens de Lanaudière. », affirment-ils.

L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) regroupe et représente quelque 60 000 membres, dont près de 3 000 qui jouent un rôle indispensable au bon fonctionnement des établissements du réseau. Ils offrent une multitude de services qui s’adressent à l’ensemble de la population.

APTS

©Photo gracieuseté – Steve Garceau - Hebdo Rive Nord

Jusqu’à présent, les membres ont exercé trois journées de grève et une autre suivra demain.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média